Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

24 février 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

6 December 2008

Législatives anticipées en Ukraine prévues pour le 7 décembre


Jessica Gauthier
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

July
2014
Écrasement d'un avion de la Malaysia Airline au-dessus du territoire ukrainien

March
2014
Tenue d'un référendum en Crimée

February
2014
Renversement du président ukrainien Viktor Ianoukovytch

February
2010
Élection de Viktor Ianoukovytch à la présidence de l'Ukraine

December
2004
Élection de Viktor Yushchenko à la présidence de l'Ukraine

December
1991
Création de la Communauté des États indépendants

Le 4 septembre 2008, le président ukrainien Vicktor Ioutchenko a demandé la dissolution du Parlement, un an et demi avant la date fixée pour les prochaines élections, soit en 2010.[1]

Plusieurs raisons ont mené M. Ioutchenko à demander la dissolution du Parlement, mais la plus importante est certainement les tensions qui existent entre lui et son premier ministre Ioulia Timochenko [2]. Pourtant, lors de la Révolution Orange, en 2004, les deux politiciens étaient alliés. Mais depuis l'arrivée au pouvoir de Timochenko, en décembre 2007, les différends entre eux n'ont pas cessé d'augmenter. Une des plus importantes sources de litige serait vraisemblablement les lois votées par le bloc Ioulia Timochenko et l'opposition pro-russe qui visent à réduire les pouvoirs du chef de l'État. Le parti du président a, quant à lui, répliqué par son retrait de la majorité gouvernementale [2].

L'autre litige, peut-être le plus important de tous, est la position du président et du premier ministre dans le conflit géorgio-russien. Alors que le président dénonçait Moscou, le premier ministre ne prenait pas position. Ce qui a exacerbé les tensions entre M. Ioutchenko et Mme Timochenko [3].

Le parti de Ioutchenko en danger

Lors de la demande de dissolution, le parti présidentiel n'avait qu'entre 5 % et 8 % des intentions de vote dans les sondages [4]. Ce qui fait que M. Ioutchenko redoute la tenue d'élections démocratiques. Une possibilité de coalition entre le parti de Ioutchenko et le parti des régions serait une solution, mais le président considère le chef de ce parti comme un ennemi. Il pourrait aussi reformer la coalition initiale avec le bloc Timochenko et le parti Notre Ukraine, mais il faudrait éliminer les lois votées pour diminuer les pouvoirs du chef d'État [4]. Comme cela ne risque pas d'arriver, si les élections se passent bel et bien démocratiquement, Timochenko et sa coalition gagneraient. Mais les experts ont peur d'un coup d'État de la part du président [4].

Déjà en septembre 2008, on pensait que le scrutin n'aurait pas lieu. Finalement, la dissolution, demandée le 4 septembre s'est déroulée le 8 octobre. Plus tard, le président annonçait le report du scrutin du 7 décembre au 14 décembre, avant de finalement affirmer que ce serait irresponsable de tenir une élection pendant les fêtes de fin d'année [5]. De plus, le président espère faire passer les mauvais choix liés à la crise économique sur la faute de son premier ministre. Il propose de faire une législative anticipée l'an prochain [5].




Références:

[1] Journal L'humanité. «Ukraine : législatives anticipées fixées au 7 décembre» 9 septembre 2008. [En ligne] http://www.humanite.fr/Ukraine-legislatives-antici... (consultée le 5 décembre 2008)

[2] Klepsch,Rafaël «Crise politique en Ukraine : la coalition pro-occidentale vole en éclat», site officiel du Mouvement européen, 17 septembre 2008. [En ligne] http://www.mouvement-europeen.eu/Crise-politique-e... (consultée le 5 décembre 2008)

[3] AFP, REUTER. «La coalition ukrénienne [sic] éclate», le Devoir, 4 septembre 2008. [En ligne] http://www.ledevoir.com/2008/09/04/203879.html (consultée le 5 décembre 2008)

[4] FALKENHAGEN, Hans-Jürgen & Brigitte QUECK. «L'Ukraine est-elle menacée par un coup d'État présidentiel ? » site officiel de TLAXACLA. [En ligne] http://www.tlaxcala.es/pp.asp?lg=fr&reference=6015 (consultée le 5 décembre 2008)

[5] Tageblatt. « Ukraine : Iouchtchenko renonce à des législatives anticipées en décembre». 12 novembre 2008, [en ligne] http://news.tageblatt.lu/news/118/ARTICLE/7492/200... (consultée le 5 décembre 2008)

Dernière modification: 2008-12-12 08:49:42

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016