Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

9 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

30 November 2008

L'AFL-CIO : un poids lourd du syndicalisme américain


Darren Brazeau
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

November
2018
Élections de mi-mandat aux États-Unis

July
2018
Rencontre à Helsinki entre le président des États-Unis, Donald Trump, et le président russe Vladimir Poutine

June
2018
Tenue d’un sommet entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un

March
2018
Intensification d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

December
2017
Annonce du président américain Donald Trump sur Jérusalem

September
2017
Ouragans sur les Caraïbes

August
2017
Déferlement des ouragans Harvey et Irma sur le sud des États-Unis

January
2017
Adoption d’un décret exécutif sur l’immigration aux États-Unis

January
2017
Assermentation de Donald Trump à la présidence des États-Unis

November
2016
Élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis

September
2016
Apparition de l'ouragan Matthew

June
2016
Attentat meurtrier dans une boîte de nuit d'Orlando, aux États-Unis

March
2016
Début de la visite du président américain Barack Obama à Cuba

January
2016
Dévoilement de données confirmant l'établissement d'un record de chaleur en 2015

October
2015
Signature du Partenariat transpacifique à Atlanta, aux États-Unis

December
2014
Annonce des présidents des États-Unis et de Cuba sur les relations entre leurs pays

November
2014
Entente entre les États-Unis et la Chine sur la lutte aux changements climatiques

September
2014
Tenue d'une marche en faveur de la lutte aux changements climatiques

November
2012
Réélection de Barack Obama à la présidence des États-Unis

Au cours de son histoire, le syndicalisme a occupé une place variable aux États-Unis. Ce mouvement, qui s'est constamment ajusté au libéralisme de la société américaine en adoptant une approche souple face à l'État et aux employeurs, représente une force incontournable de la société civile américaine. De par ses luttes, il a eu « un impact continu sur l'économie et la législation entourant les droits des travailleurs en Amérique du Nord(1). »

Le plus notable des acteurs syndicaux est l'AFL-CIO. Cette centrale regroupe des travailleurs dans l'ensemble des secteurs d'emplois répartis sur la majorité du territoire nord-américain. De par son histoire, l'importance de ses gains en matière de droit des travailleurs et l'étendue de son influence, l'ALF-CIO se démarque nettement et mérite qu'on s'y arrête. De plus, avec la récession qui marque la fin de l'année 2008, le combat mené pour l'adoption du projet de loi Employee Free Choice Act démontre une fois de plus le poids de l'AFL-CIO aux États-Unis.

D'hier à aujourd'hui

En 1886, 25 syndicats distincts s'associent pour former l'American Federation of Labor (AFL)(2). Critiquant la faiblesse des syndicats antérieurs, les 140 000 membres de l'époque se donnent trois objectifs : assister des groupes voulant former des syndicats, encourager la législation en faveur des travailleurs et défendre la juridiction servant leurs intérêts(3). Dans les premières décennies de son existence, la légitimité du syndicalisme est remise en question par l'esprit libéral qui domine aux États-Unis. Cette opposition mène l'AFL à assouplir ses positions et à adopter une position plus « corporative »(4). Lors de la Première Guerre mondiale, la fédération supporte ouvertement les agences gouvernementales et l'effort de production de guerre américaine(5). La stratégie porte fruits et, à la fin du conflit, les effectifs de la fédération atteignent près de 4 millions de membres(6).

L'entre-deux-guerres est difficile pour les syndicats. La crise de 1929 réduit radicalement la marge de manoeuvre de l'AFL et affecte durement ses rangs, les effectifs chutant de près de 2,5 millions de membres(7). En 1932, la fédération syndicale appuie l'élection de Franklin D. Roosevelt qui met sur la table une série de projets pro-syndicaux, dont le National Labor Relation Act (NLRA) (8). Ces mesures donnent un nouveau souffle à la fédération en facilitant l'accessibilité aux syndicats et en les protégeant des employeurs puissants. La Deuxième Guerre mondiale sera marquée d'une coopération entre les syndicats et l'État, à l'image de la solidarité américaine à l'effort de guerre (9). Une fois de plus, la guerre profite à l'AFL qui atteint pour la première fois les 10 millions de membres (10).

Toutefois, la Guerre froide affaiblit la force des syndicats. Pendant cette période de méfiance à l'égard du communisme, on assiste à une remise en question stratégique du mouvement syndical et de l'AFL qui mène à une filtration idéologique des membres(11). En réaction à sa position de vulnérabilité, le Committee of Industrial Organization (CIO), regroupement syndical gauchiste plus radical, modère son discours et fusionne avec l'AFL en 1955 (12). Ce geste est à l'origine de la création de la plus grande centrale syndicale aux États-Unis. Depuis, on constate cependant que le mouvement syndical s'est considérablement affaibli (13). Entre 1983 et 2008, c'est près de 8% des membres qui ont quitté les syndicats (14).

En 2008

Aujourd'hui, l'AFL-CIO regroupe 13 millions d'adhérents de 66 syndicats différents aux États-Unis et au Canada (14). Les secteurs d'emplois représentés par la fédération sont divers, mais on y retrouve principalement des associations en éducation, en construction, dans les transports et la fonction publique (15). Le secteur public représente d'ailleurs 5 fois plus de membres que le secteur privé(16). Actuellement, les derniers chiffres démontrent une stagnation dans l'évolution du nombre de membres au sein de la fédération syndicale. Les experts s'entendent toutefois pour dire que les effectifs de l'ALF-CIO diminueront dans les prochaines années, conséquence de l'exportation des emplois américains à l'étranger et du ralentissement économique mondial (17).

Au niveau politique, l'AFL-CIO se dépeint comme étant un acteur fondamental dans l'«empowerment» de ses membres. Il a pour mission première de défendre « les intérêts des familles de la classe ouvrière » auprès du gouvernement fédéral (18). Et il en a les moyens. En effet, l'AFL-CIO représente un des lobbies les plus forts des États-Unis (19). Aux élections de 2008, il encourage ses membres à endosser les candidats démocrates dont les positions sont compatibles avec les siennes. Au cours des 10 dernières années, on compte par centaines de millions de dollars les sommes que la fédération injecte pour assurer la défense des intérêts des travailleurs auprès du gouvernement (20).

« Employee Free Choice Act »

À l'heure actuelle, l'objectif le plus important de l'AFL-CIO est le passage de l'Employee Free Choice Act (EFCA). Soumis comme un amendement à la National Labor Relation Act, le projet aurait pour objectifs de faciliter l'entrée, la mise sur pied et le soutien des syndicats par les travailleurs(21). En d'autres mots, il permettrait l'établissement d'un syndicat en obtenant l'appui de la majorité simple des employés dans une entreprise donnée. Selon l'AFL-CIO, 60 millions d'Américains se syndiqueraient si la procédure était simplifiée par cette législation(22). De plus, il n'y aurait aucune législation empêchant les employeurs de congédier les employés tentant de mettre sur pied des syndicats(23). La fédération syndicale insiste sur le fait que l'EFCA est prioritaire à la « reconstruction de la classe moyenne » des États-Unis(24).

À l'opposé, les dirigeants d'entreprises argumentent que le projet de loi représente une menace pour les droits des travailleurs et leur qualité de vie(25). Ainsi, ils affirment que l'EFCA retire aux travailleurs la confidentialité du vote, les soumettant à des pressions externes néfastes à leur libre arbitre. Ils soulignent également que la vulnérabilité de l'économie actuelle ne pourrait pas supporter une telle mesure. Bernard Marcus, cofondateur de l'entreprise Home Dépôt, soutient que l'EFCA « contribuera à une baisse de compétitivité des entreprises américaines dans le marché mondial, ce qui mènera ultimement à l'expatriation d'emplois vers l'étranger (26). »

La division qui existe entre patrons et syndiqués se reflète à Washington. En 2007, quelques mois après avoir été adopté par le Congrès, l'EFCA a été rejeté par la majorité républicaine au Sénat. Pour les démocrates et les républicains, ce projet de loi représente bien plus que les droits des travailleurs. Les groupes de pression tels que l'AFL-CIO et les compagnies privées sont parmi les principaux donateurs des deux grands partis. À titre d'exemple, en 2008, l'AFL-CIO aurait dépensé près de 200 millions de dollars et mobilisé 200 000 volontaires pour la campagne électorale ayant mené Barack Obama et une majorité démocrate au pouvoir(27). Reste maintenant à voir quelle influence cet appui aura sur le 44e président des États-Unis.




Références:

(1) [TRADUCTION] MEECE, Tanja. Labors Unions in the United State, Suite101.com, [EN LIGNE], 30 octobre 2008, http://modern-us-history.suite101.com/article.cfm/... (Page consultée le 28 novembre 2008);

(2) [S. A.]. Labour Unions in the United States, MSN Encarta, [EN LIGNE], http://encarta.msn.com/encyclopedia_761576185/Labo... (Page consultée le 28 novembre 2008);

(3) GOLDBERG, Arthur J. . AFL-CIO : Labor United, New-York, McGraw-Hill Book Compagny, 1956, p. 23;

(4) PINARD, Rolande. La révolution du travail, De l'artisan au ménager, 1ère édition, Paris, 2000, p. 162;

(5) GOLDBERG, Arthur. Op cit.;

(6) Loc. cit. ;

(7) [S. A.]. MSN Encarta. Op. cit.;

(8) Loc. cit.;

(9) [S.A.]. AFL, sigle de Americain Federation of Labor, LAROUSSE.fr, [EN LIGNE], http://www.larousse.fr/ref/divers/afl_105164.htm, (Page consultée le 20 novembre 2008);

(10) Loc. cit.;

(11) Loc. cit.;

(12) [S. A.]. MSN Encarta. Op. cit.;

(13) COHEN, Mitchell. « Ces courants qui traversent l'Amérique », Raisons politiques, no. 12 001, Vol. 1, p. 204;

(14) LERER, Lisa. Labor unions look to cash in with Dems, POLITICO, [EN LIGNE], 18 novembre 2008, http://www.politico.com/news/stories/1108/15709.html, (Page consultée le 23 décembre 2008);

(15) [S. A.]. AFL-CIO : Summary, OpenSecret.org, [EN LIGNE], http://www.opensecrets.org/orgs/summary.php?id=D000000088, (Page consultée le 28 novembre 2008);

(16) [S. A.]. Unions of the AFL-CIO, AFL-CIO, [EN LIGNE], http://www.aflcio.org/aboutus/unions/, (Page consultée le 28 novembre 2008);

(17) [S. A.]. MSN Encarta. Op. cit.;

(18) [TRADUCTION]. [S. A.]. What We Stand For : Mission and Goals of the AFL-CIO, AFL-CIO, [EN LIGNE], http://www.aflcio.org/aboutus/thisistheaflcio/mission/, (page consultée le 28 novembre 2008);

(19) [S. A.]. OpenSecret.org. Op. cit.;

(20) Loc cit.;

(21) [S. A.]. 10 Key Facts, AFL-CIO, [EN LIGNE], http://www.aflcio.org/joinaunion/voiceatwork/efca/... (Page consultée le 28 novembre 2008); (22) Loc. cit.

(23) Loc. cit.

(24) Loc. cit.

(25) MARCUS, Bernard. Employee Free Choice Act : Labor vs. Business, BusinessWeek, [EN LIGNE], 22 semptembre 2008, http://www.businessweek.com/bwdaily/dnflash/conten... (Page consultée le 28 novembre 2008);

(26) [TRADUCTION]. Loc. cit.;

(27) GREENHOUSE, Steven. Senate Republicains Block Labor Bill, The New York Times, [EN LIGNE], 26 juin 2007, http://www.nytimes.com/2007/06/26/washington/26cnd... (Page consultée le 28 novembre 2008);

[S. A.]. AFL-CIO to spend $200 million on 2008, USATODAY.com, [EN LIGNE], 21 septembre 2007, http://www.usatoday.com/news/politics/election2008... (Page consultée le 28 novembre 2008);

Dernière modification: 2008-12-05 09:05:42

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016