16 juillet 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

16 novembre 2008

Une campagne électorale québécoise à saveur économique


Keven Drolet
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

octobre
2018
Légalisation du cannabis au Canada

octobre
2015
Élection au Canada du Parti libéral de Justin Trudeau

mai
2011
Réélection au Canada du Parti conservateur de Stephen Harper

octobre
2008
Ouverture du douzième Sommet de la Francophonie

octobre
2008
Réélection au Canada du Parti conservateur de Stephen Harper

juin
2007
Ouverture du Sommet du G8 à Heiligendamm, en Allemagne

janvier
2006
Élection au Canada du Parti conservateur de Stephen Harper

juin
2004
Élection au Canada du Parti libéral de Paul Martin

novembre
2000
Réélection au Canada du Parti libéral de Jean Chrétien

septembre
1999
Ouverture du huitième Sommet de la Francophonie

juin
1997
Réélection au Canada du Parti libéral de Jean Chrétien

octobre
1995
Tenue d'un référendum sur la souveraineté du Québec

octobre
1993
Élection au Canada du Parti libéral de Jean Chrétien

décembre
1992
Signature de l'Accord de libre-échange nord-américain

octobre
1992
Tenue d'un référendum au Canada sur l'entente de Charlottetown

juin
1990
Échec de l'accord constitutionnel du lac Meech au Canada

novembre
1989
Création de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique

novembre
1988
Réélection au Canada du Parti progressiste-conservateur de Brian Mulroney

septembre
1987
Ouverture du deuxième Sommet de la Francophonie

Qu'est-ce qui intéresse les Québécois en cette nouvelle campagne électorale? Difficile à dire. Il est par contre beaucoup plus aisé de cerner ce sur quoi l'élite politique veut mettre l'emphase. En effet, bien que les thèmes classiques comme l'éducation et la santé soient aussi au menu, les politiciens québécois semblent faire de l'économie leur cheval de bataille.

À titre indicatif, il est intéressant de constater qu'en une semaine, soit celle du 6 au 13 novembre 2008, le thème de l'économie a, à lui seul, constitué plus ou moins 23% de la couverture médiatique. C'est environ quatre fois plus que la famille et la santé avec, respectivement, 5.32% et 4.97%. De plus, l'enjeu plus spécifique de la crise financière occupe pour sa part 11.75% de la couverture économique [1].

Chez les libéraux

Chacun des grands partis provinciaux a ses idées à faire connaître et pour le Parti libéral du Québec (PLQ), parti de centre-droit au pouvoir depuis 2003, c'est l'activité économique qui récolte la palme. Afin de faire face à la crise financière, les libéraux défendent leur position en rappelant que c'est l'activité économique qui crée la richesse et que c'est cette richesse qui permet une redistribution équitable. Des accords sur la mobilité de la main-d'oeuvre et sur le libre échange sont une partie intégrante de leur plateforme électorale. Selon eux, ils permettraient de maintenir le Québec hors de danger face à la crise actuelle [2].

En plus de se présenter comme le parti le mieux positionné pour faire face à la crise financière, le PLQ mise sur l'indexation des tables d'imposition et la hausse du salaire minimum [3]. L'abolition de la taxe sur le capital pour les entreprises est aussi parmi les promesses libérales, un point que le parti a en commun avec l'Action démocratique du Québec (ADQ) et le Parti québécois (PQ). [4]

Chez les partis de l'opposition

La période d'incertitude économique n'a pas empêché le gouvernement libéral du premier ministre Jean Charest de déclencher des élections législatives. Lui reprochant de faire preuve d'irresponsabilité, les partis d'opposition n'ont d'autre choix que se lancer dans le débat économique eux aussi.

Pour l'ADQ, parti le plus à droite de l'échiquier politique, c'est la réforme fiscale qui prend une place importante au coeur de leur programme électoral. Selon le député adéquiste Gilles Taillon, c'est une réforme globale de la fiscalité dont le Québec a besoin. Le chef de la formation, Mario Dumont, et son équipe proposent donc une commission parlementaire dès la première année de leur mandat s'ils forment le gouvernement [5]. Enfin, une exemption fiscale pour la première tranche de 5000$ retirée d'un Régime enregistré d'épargne-retraite (REER) et une hausse du seuil d'admissibilité au crédit d'impôt foncier pour les locataires sont deux autres des propositions adéquistes pour attirer les faveurs des électeurs [6].

Du côté du PQ, parti de centre-gauche, on met l'emphase sur des mesures diverses telles que la réduction des impôts sur les bénéfices, l'élimination de la taxe sur la capitale et l'ajustement des taxes sur la masse salariale [7]. D'autres mesures importantes sont promises par la chef péquiste Pauline Marois. Un crédit d'impôt non remboursable de 20 % sur les premiers 5000$ d'intérêt que les propriétaires doivent débourser pour l'hypothèque de leur résidence et un chèque de 200$ aux personnes à faibles revenus qui reçoivent le crédit d'impôt sur la taxe de vente du Québec (TVQ) pourraient permettre à son parti de mettre la main sur quelques-uns des électeurs tant convoités [8].

Ce qui reste de la campagne s'annonce par contre beaucoup plus différent. L'on peut déjà remarquer des débats orientés vers les autres grands thèmes habituels et le nombre de promesses électorales ne fait qu'augmenter. Peut être remarquerons-nous de nouvelles tendances d'ici le jour du scrutin, le 8 décembre prochain.




Références:

[1] CAUCHON, Paul, « Les grands enjeux absents », Le Devoir, 15 novembre 2008, p. A6.

[2] PARISELLA, John, « Toujours l'économie », Le Devoir, 15 novembre 2008, p. A7.

[3] Radio-Canada.ca, Élection Québec 2008, Enjeux, [en ligne] http://elections.radio-canada.ca/elections/quebec2... consulté le 17 novembre 2008.

[4] BROUSSEAU-POULIOT, Vincent, Élection : pour une meilleure justice fiscale, La Presse, 17 novembre 2008, [en ligne] http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/200... consulté le 17 novembre 2008.

[5] loc.cit.

[6] Radio-Canada.ca, Promesses électorales, Bilan de la première semaine, 14 novembre 2008, [en ligne] http://elections.radio-canada.ca/elections/quebec2... consulté le 17 novembre 2008.

[7] BROUSSEAU-POULIOT, Vincent, op.cit.

[8] Radio-Canada.ca, Promesses électorales, Bilan de la première semaine, op.cit.

Dernière modification: 2008-11-21 08:04:20

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Une opposition aux rêves de grandeur : les conservateurs canadiens sauront-ils faire mouche en 2019 ?
>février 2019


Un avenir incertain dans les relations canado-américaines
>octobre 2018


Markham : capitale canadienne des hautes technologies
>septembre 2018


Une guerre de l'eau anticipée entre le Canada et les États-Unis
>février 2018


La taxe carbone au Canada : les provinces de l'Ouest s'opposent
>décembre 2017


Le GIEC à Montréal pour planifier son sixième rapport : est-ce suffisant?
>octobre 2017


Un changement de couleur en Colombie-Britannique!
>octobre 2017


Le Nouveau Parti démocratique du Canada à la recherche d'un nouveau chef
>septembre 2017


Le Canada pourrait devenir une nouvelle Silicon Valley
>juin 2017


Remaniement ministériel au Canada : Trudeau se prépare à faire face à l'administration Trump
>mars 2017


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019