21 mai 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

12 avril 2009

Le bilan positif des dix années de la Pologne au sein de l'OTAN


Agata Turbanska
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Balado: Le monde en perspective




Nouveauté. Écoutez en baladodiffusion les rencontres qu'animent les professeures Isabelle Lacroix et Karine Prémont sur des questions qui touchent les enjeux démocratiques, les relations internationales ou les modes de scrutin. Des rencontres de 20 minutes dans un style simple et ouvert avec des spécialistes, des personnes présentes sur le terrain et aussi des étudiantes et étudiants de second cycle.

Au fil du temps

octobre
2015
Élection en Pologne du parti Droit et Justice

avril
2010
Écrasement d'un avion transportant le président polonais Lech Kaczynski

juin
2009
Début des élections législatives au Parlement européen

octobre
2007
Élection en Pologne d'un gouvernement dirigé par Donald Tusk

juin
2004
Tenue d'élections au Parlement européen

avril
2003
Annonce de l'adhésion de dix pays à l'Union européenne

juillet
1997
Annonce de l'intégration de la Hongrie, la Pologne et la République tchèque au sein de l'OTAN

mai
1997
Tenue d’un référendum constitutionnel en Pologne

décembre
1990
Élection de Lech Walesa à la présidence de la Pologne

mai
1984
Annonce du boycott des Jeux olympiques de Los Angeles par l'Union soviétique

septembre
1980
Fondation du syndicat Solidarnosc en Pologne

juin
1979
Premier voyage du pape Jean-Paul II en Pologne

octobre
1978
Élection du pape Jean-Paul II

août
1975
Signature à Helsinki d'un accord sur la sécurité en Europe

décembre
1970
Soulèvements ouvriers dans plusieurs villes polonaises

juin
1956
Dénouement d'une grève spontanée à Poznan, en Pologne

mai
1955
Signature du pacte de Varsovie

octobre
1947
Annonce de la fondation du Kominform

janvier
1947
Tenue d'élections législatives en Pologne

Le 12 mars 1999, à Independence dans l'Etat du Missouri, les ministres des Affaires étrangères de la Pologne, de la République tchèque et de la Hongrie ont signé un protocole d'adhésion à l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN). Cette organisation, mise en place en avril 1949, est une alliance politico-militaire qui a pour vocation d'assurer la défense et la sécurité de ses pays membres face à un adversaire potentiel (1).

Il y a un mois, en mars 2009, toute la classe politique polonaise a célébré avec fierté ce 10e anniversaire. Lech Kaczynski, le président de la Pologne, a assisté à une cérémonie sur la Tombe du soldat inconnu à Varsovie. Il y a déposé des fleurs en hommage aux soldats polonais et américains morts au cours des missions de l'OTAN. Le secrétaire général de l'OTAN, M Jaap de Hop Scheffer, a également fait un très court arrêt sur le sol polonais afin de commémorer l'évènement (2).

Un moment historique pour la Pologne...

L'entrée de la Pologne dans cette alliance était plus importante que son adhésion à l'Union Européenne (UE) car, dans le contexte historique des années 1989 - 1999, le pays mettait en place une nouvelle politique de sécurité. Même si le mur de Berlin est tombé en 1989 et que la Pologne ne devait plus craindre la Russie, le pays cherchait avant tout à assurer sa sécurité en voulant faire partie de la coopération européenne et en désirant s'associer avec les plus grands Etats de l'Occident. A la différence de l'UE, qui n'est pas une organisation militaire, l'OTAN possède une armée et peut mettre en place des actions concrètes en cas d'attaque d'un des pays membres. Le choix polonais était donc un choix réfléchi. En même temps, l'intégration de l'ex-pays satellite de l'Union soviétique (URSS) lui garantit une indépendance totale vis-à-vis de la Russie. Grâce à cela, aujourd'hui, la Pologne ne se trouve pas dans la même situation que l'Ukraine, qui est sous la grande influence de cette puissance (3).

La voie pour l'accession de la Pologne à l'alliance militaire la plus prestigieuse du monde n'a pas été des plus simples. Plusieurs réformes politiques et militaires furent mises en place. L'armée polonaise s'est standardisée aux normes de l'OTAN, la formation des soldats a évolué et, à partir de l'année 2009, l'armée va probablement devenir professionnelle.

Depuis son adhésion, la Pologne est également perçue comme un pays stable et sécuritaire, qui participe activement à la formation de la nouvelle politique de l'OTAN et au processus de réforme. La principale raison de cette distinction est que, peu importe les orientations politiques du gouvernement du pays, l'OTAN reste une grande priorité. A titre d'exemple, le pays est devenu le candidat principal pour installer sur son territoire un bouclier antimissiles.

Enfin, la Pologne a donné l'exemple des bons changements pour d'autres pays de cette partie de l'Europe, comme par exemple l'Ukraine qui souhaite suivre son chemin. D'ailleurs, la Pologne est en faveur de la politique d'ouverture et appuie fortement la candidature de certains pays de l'Europe de l'Est dans l'organisation.

...et un grand succès pour la communauté internationale

L'adhésion de la Pologne à l'OTAN en 1999 avait une importance symbolique car cela a mis fin à «l'ancien» continent européen. Depuis la Guerre froide, l'Europe était divisée en deux blocs et, à cause de sa situation géographique, la Pologne était plusieurs fois mêlée dans les affaires des deux superpuissances. La première étape de ce changement était la chute du mur de Berlin et l'étape suivante était l'acceptation des anciens satellites de l'URSS dans l'alliance politico-militaire(4).

Finalement cette entrée a mis également une fin symbolique à la division entre l'OTAN et le Pacte de Varsovie. Le Pacte de Varsovie était une alliance militaire conclue en mai 1955 entre la plupart des Etats du bloc communiste par un traité d'amitié, de coopération et d'assistance militaire. Il était mis en place dans le cadre de la Guerre froide, pour faire le contrepoids à l'OTAN. L'objectif était de mettre les armées de tous les pays sous les ordres de l'Armée rouge et, en cas de danger, de s'entraider. Dans les années 80' le Pacte a perdu son importance et, en 1991, la dissolution a eu lieu. L'année 1999 marquait une nouvelle étape puisque des anciens Etats de cette alliance ont même adhéré à l'organisation à laquelle ils étaient opposés dans le passé.

Ces dix ans de présence de la Pologne au sein de l'OTAN sont un bon début et le bilan est positif. Le pays est un allié loyal et solidaire, qui contribue à la sécurité commune. Il a fourni, et est en train de fournir des troupes pour les diverses missions dans les Balkans, en Afrique ou encore en Afghanistan. Selon M. Giles Meritt, secrétaire général de Friends of Europe, maintenant il est temps qu'un politicien de l'Europe de l'Est se trouve à la tête de l'OTAN. Cela serait un grand pas en avant qui prouverait que l'on ne vit plus dans le monde de 1999. D'un autre côté, cela aurait aussi un impact sur la politique menée par l'organisation vis-à-vis des nouveaux candidats (5).




Références:

(1) GEREMEK, Bronislaw. NATO Speech, le site officiel de l'OTAN, http://www.nato.int/docu/speech/1999/s990312d.htm, le 12 mars 1999.

(2) « 10. Rocznica wstapienia Polski do NATO », YouTube, http://www.youtube.com/watch?v=9A6xatE2zjA , le 13 mars 2009.

(3) « 10. rocznica Polski w NATO - cztery postulaty Klicha na przyszłość », Polityka w sieci, http://www.gover.pl/news/szczegoly/guid/10-rocznic... , le 12 mars 2009.

(4) PLASS, Christopher. «10 rocznica poszerzenia NATO ? Konferencja w Pradze », Deutsche Welle, http://www.dw-world.de/dw/article/0,,4094371,00.ht... le 13 mars 2009.

(5) « 10. rocznica Polski w NATO », Telewizja Silesia, http://www.tvs.pl/informacje/9381/ , le 12 mars 2009.

Dernière modification: 2009-04-27 11:13:11

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Une confrontation entre la Pologne et l'Union européenne
>octobre 2018


Pologne : des mouvements migratoires inégaux
>avril 2017


L'avortement en Pologne : volte-face du gouvernement
>novembre 2016


Élections en Pologne : un vent de changements
>janvier 2016


Une surprise lors de l'élection présidentielle en Pologne
>septembre 2015


Donald Tusk : la détermination que l'Europe attendait
>janvier 2015


L'héritage controversé de Wojciech Jaruzelski
>septembre 2014


Le parcours d'un célèbre politicien polonais : Lech Walesa
>janvier 2014


« Steadfast Jazz » de l'OTAN: un écho de la guerre froide ?
>janvier 2014


Varsovie : aucun progrès mesurable lors du sommet sur les changements climatiques
>janvier 2014


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016