19 mai 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

27 mars 2009

La Suède est en crise, comme le reste du monde


Carl Charest
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Balado: Le monde en perspective




Nouveauté. Écoutez en baladodiffusion les rencontres qu'animent les professeures Isabelle Lacroix et Karine Prémont sur des questions qui touchent les enjeux démocratiques, les relations internationales ou les modes de scrutin. Des rencontres de 20 minutes dans un style simple et ouvert avec des spécialistes, des personnes présentes sur le terrain et aussi des étudiantes et étudiants de second cycle.

Au fil du temps

septembre
2018
Élections législatives en Suède

septembre
2014
Élections législatives en Suède

juin
2009
Début des élections législatives au Parlement européen

juin
2004
Tenue d'élections au Parlement européen

septembre
2003
Référendum en Suède sur l’adhésion à l’euro

juin
1999
Tenue d'élections au Parlement européen

juin
1998
Création de la Banque centrale européenne

janvier
1995
Entrée de l'Autriche, la Finlande et la Suède dans l'Union européenne

février
1986
Assassinat du premier ministre suédois Olof Palme

mars
1980
Tenue d'un référendum sur le programme nucléaire suédois

septembre
1976
Défaite des sociaux-démocrates aux élections législatives en Suède

août
1975
Signature à Helsinki d'un accord sur la sécurité en Europe

février
1974
Adoption d'une nouvelle Constitution en Suède

juin
1972
Conférence des Nations unies sur l'environnement humain à Stockholm

novembre
1966
Session constituante du tribunal Russell sur les crimes de guerre au Viêt Nam

septembre
1961
Début des travaux de l'Organisation de coopération et de développement économiques

septembre
1961
Décès du secrétaire général de l'Organisation des Nations unies, Dag Hammarskjöld

janvier
1960
Création de l'Association européenne de libre-échange

avril
1953
Entrée en fonction de Dag Hammarskjöld au poste de secrétaire général des Nations unies

Qui n'a pas entendu parler du désormais célèbre modèle suédois? Ce modèle que tous et chacun clament comme un modèle à suivre, qui semble presque parfait. Mais sait-on vraiment ce qu'est le modèle suédois lorsqu'on l'utilise comme exemple dans une conversation? Vers la fin des années 1980, ce que les dirigeants du pays ont fait pourrait faire peur à plus d'un : déréglementations massives, ouverture de services publics au privé; tout ça dans l'optique de réduire les dépenses de l'État pour pouvoir quitter les déficits chroniques du pays. Maintenant, tout va bien, et le pays est utilisé à titre d'exemple. Mais comme les grands pays attirent la majorité de l'attention en ce temps de crise, que se passe-t-il dans ce petit pays scandinave?

Ce qu'est le « modèle suédois »

Il n'a pas été rare au cours des dernières années d'entendre parler du modèle suédois au Québec lorsqu'il était question de programmes sociaux. Sans jamais se faire expliquer ce dernier, il est devenu normal de croire qu'il est quasi parfait. Si l'on regarde les statistiques du pays, le PIB a connu une croissance de 4.19% en 2006[1], ce qui est plus élevé que la plupart des pays développés. Quant à lui, le taux de chômage était à 6.2% en 2008[2], avant le début de la crise économique actuelle. On constate donc que le pays était en très bonne situation économique. Une des raisons de cette bonne performance est la fiscalité des entreprises, qui est l'une des plus faibles parm les pays industrialisés. Comme le pays compte environ 8 millions d'habitants, il dépend grandement de l'exportation, ce qui explique que ses compagnies exportatrices ont une fiscalité avantageuse pour pouvoir être compétitives sur le marché international. Pour donner des exemples, Volvo, Saab, Electrolux ainsi qu'Ericsson proviennent de ce pays [3].

Pour ce qui est des mesures sociales, les plus importantes sont en santé et en éducation. Le système médical est presque gratuit. En effet, des sommes minimes sont à débourser pour avoir accès aux services d'un médecin, soit entre 15 et 23$[4]. Ce système fait en sorte que l'on n'abuse pas du système, tout en s'assurant que la santé ne devienne pas un luxe pour la population. Un séjour à l'hôpital peut coûter jusqu'à 12$ par jour[5], ce qui n'est pas énorme si l'on compare ce tarif aux coûts réels de ce service. Pour ce qui est de l'éducation, elle est totalement gratuite. Les frais de scolarité sont donc un concept absent du vocabulaire suédois. Un système très semblable à celui des prêts et bourses est aussi mis en place, pour pouvoir aider les étudiants à se nourrir et se loger tout au long de leurs études[6]. Il est donc possible de voir que la gratuité scolaire n'est pas une utopie.

La crise actuelle : pas pire qu'ailleurs

La plupart des économies mondiales vivent présentement des temps durs. La situation n'est pas différente en Suède, où un déficit d'environ 10.6 milliards américain est prévu pour l'exercice 2009-2010[7]. La Suède n'est pas de la même échelle déficitaire que les États-Unis, mais c'est quand même un chiffre élevé. Sans oublier que l'économie du pays s'est contractée de 4.9% dans le 4e quart de 2008, chose qui n'est pas arrivée depuis 15 ans[8]. Les répercussions de la crise économique affectent donc la Suède.

Pour ce qui est du marché du travail, le taux de chômage a augmenté de 6.4% à 7.3% de décembre à janvier 2009[9]. C'est une augmentation substantielle dans ce petit pays d'environ 8 millions d'habitants. Pour sa part, la production manufacturière à chuté de 22.9% entre janvier 2008 et janvier 2009, ce qui est presque le quart de la production totale[10]. Mais cette diminution est, d'une certaine façon, assez facilement explicable. Comme le pays dépend de l'exportation, en temps de crise, il est normal de voir ses affaires prendre un coup. Deux de ses plus grandes entreprises sont dans le domaine automobile, qui est plus que durement frappé par les temps qui courent. Cela peut donc expliquer en partie pourquoi la production a tant diminué à l'intérieur du pays.

Un plan de sauvetage type

Le plan de sauvetage suédois ressemble, dans ses grandes lignes, au plan américain en la matière. Donc soutien massif du domaine financier, par l'entremise des banques, et soutien aux entreprises automobiles qui sont aussi en besoin à cause de la diminution de leur chiffre d'affaires. Pour les mesures visant les banques, 50 milliards de kronor, soit environ 6 milliards américains, ont été débloqués. Ceux-ci seront utilisés si les banques émettent de nouvelles parts, alors que l'État pourra se porter acquéreur de jusqu'à 70% de ces dernières, malgré que le gouvernement a dit qu'il préférait que ces parts soient achetées par de nouveaux fonds privés[11]. Autre point important à spécifier : toute banque profitant de cette aide doit geler les salaires de ses patrons pour une période de deux ans, ainsi que stopper tous les bonus qu'ils reçoivent[12]. Ces derniers sont un obstacle majeur à l'acceptation de la mesure par les citoyens, comme on peut le voir aux États-Unis.

La deuxième mesure importante est l'aide accordée au domaine automobile. Deux mesures principales sont mises de l'avant. La première consiste en une aide de 25 milliards de kornor (3.1 milliards américains) pour des garanties de prêts et de l'aide d'urgence. La deuxième mesure donne autorité à l'office de la dette nationale (Riksgälden) pour pouvoir donner des prêts d'urgence au domaine automobile[13]. Ces deux mesures sont donc assez solides pour le domaine de l'auto. Rappelons que les deux entreprises majeures en Suède sont Volvo, propriété de Ford, et Saab, propriété de General Motors. Les deux géants américains sont présentement dans l'eau bouillante, ce qui explique le besoin grandissant de fonds.

En somme donc, un pays très compétitif à l'échelle internationale ne peut pas se sauver de la crise économique mondiale, peu importe son régime. Le modèle suédois n'est pas tout puissant, pas plus que ne l'est le modèle américain. Par contre, la Suède ne vit pas une crise plus forte que dans le reste du monde, avec des pertes similaires en termes d'emploi et de finance, et un plan de sauvetage suivant la donne américaine, aidant les banques et le secteur automobile. D'autres défis attendent toutefois le pays, avec le vieillissement de la population ainsi qu'une bureaucratie de plus en plus lourde.




Références:

1. Suède, Perspective Monde, [En ligne] http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/pays/SWE/fr.html (page consultée le 14 mars 2009)

2. STATISTISKA MEDDELANDEN, Labour Force Survey 2008 [en ligne], http://www.scb.se/Statistik/AM/AM0401/2008A01b/AM0... (page consultée le 14 mars 2009)

3. Sweden companies directory [en ligne], http://se.sireh.com/ (page consultée le 21 mars 2009)

4. TRUDEL, Jonathan, « La Suède : un modèle pour le Québec? »L'actualité, le 15 octobre 2007 p.24

5. loc.cit

6. loc.cit ... Local, « Sweden faces rising budget deficit », The Local, le15 janvier 2009 [en ligne], http://www.thelocal.se/16934/20090115/ (page consultée le 21 mars 2009)

8. AFP/The Local, « Borg forecasts ?crisis into 2010' », The Local, le 14 mars 2009 [En ligne], http://www.thelocal.se/18220/20090314/ (page consultée le 15 mars 2009)

9. AFP/The Local, « Sweden's jobless rate climbs by 14 percent », The Local, le 19 février 2009 [en ligne], http://www.thelocal.se/17690/20090219/ (page consultée le 15 mars 2009)

10. AFP/The Local, « Borg forecasts ?crisis into 2010' », The Local, le 14 mars 2009 [En ligne], http://www.thelocal.se/18220/20090314/ (page consultée le 15 mars 2009)

11. TT/AFP/The Local, « Sweden offers banks billions more in aid », The Local, le 3 février 2009 [En ligne], http://www.thelocal.se/17328/20090203/ (page consultée le 15 mars 2009)

12. loc.cit.

13. AFX/The Local, « Government details crisis measures », The Local, le 22 janvier 2009 [En ligne], http://www.thelocal.se/17084/20090122/ (page consultée le 15 mars 2009)

Dernière modification: 2009-03-30 12:54:41

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

L'extrême droite déstabilise l'échiquier politique suédois
>septembre 2018


Un récent partenariat entre la Suède et la Chine : le Start-up Forum
>janvier 2018


Le vent du nord dans les voiles de l'économie suédoise
>septembre 2016


La crise migratoire en Europe : situation tendue en Suède
>novembre 2015


Élections reportées en Suède : une coalition pour contrer le discours anti-immigration
>février 2015


Syndicalisme suédois : son héritage et ses limites
>novembre 2013


Le parti des Démocrates de Suède : une réalité au Parlement suédois
>octobre 2013


La Suède et la Finlande : en avance sur les énergies renouvelables!
>avril 2013


Germination d'un parti aux racines extrémistes en Suède
>mars 2011


La droite et la gauche au coude à coude en Suède
>septembre 2010


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016