Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

16 janvier 2019

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

27 novembre 2005

Séisme politique en Israël


Michèle Béland
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

décembre
2017
Annonce du président américain Donald Trump sur Jérusalem

mars
2015
Élections législatives en Israël

août
2014
Annonce d'un cessez-le-feu mettant fin à un conflit dans la bande de Gaza

janvier
2014
Décès de l'ex-premier ministre israélien Ariel Sharon

janvier
2013
Élections législatives en Israël

novembre
2012
Annonce d'un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas

janvier
2009
Intervention militaire israélienne dans la bande de Gaza

juillet
2006
Début d'un conflit entre le Hezbollah et Israël dans le sud du Liban

janvier
2003
Tenue d'élections législatives en Israël

février
2001
Élection en Israël d'un gouvernement dirigé par Ariel Sharon

septembre
2000
Début d'un deuxième soulèvement (intifada) en Palestine

octobre
1998
Signature des accords de Wye Plantation entre Israël et l'Autorité nationale palestinienne

novembre
1995
Assassinat du premier ministre israélien Yitzhak Rabin

septembre
1993
Signature d'un accord de paix israélo-palestinien à Washington

mars
1992
Attentat contre l'ambassade d'Israël en Argentine

décembre
1987
Début d'un soulèvement dans la bande de Gaza et en Cisjordanie

septembre
1984
Formation en Israël d'un gouvernement d'union nationale dirigé par Shimon Peres

juin
1982
Déclenchement de l'offensive israélienne « Paix en Galilée » au Liban

septembre
1978
Signature des accords de camp David entre Israël et l'Égypte

Le 17 novembre 2005, une rencontre a eu lieu entre le premier ministre d'Israël, Ariel Sharon, et le nouveau chef du Parti travailliste, Amir Peretz. Suite à cette rencontre, le premier ministre a fait l'annonce d'une entente prévoyant la tenue d'élections législatives anticipées. Une large majorité de la Knesset, le parlement israélien, a accepté cette dissolution lors d'un vote tenu le 21 novembre. Les élections législatives auront donc lieu le 28 mars 2006.

Retour sur les évènements

En 1973, Ariel Sharon, Menahem Begin et Yitzhak Shamir fondent un nouveau parti. Ils rassemblent cinq partis de droite afin de n'en former qu'un seul, le Likoud. Ariel Sharon est élu chef de ce parti en septembre 1999. Il devient premier ministre le 6 février 2001.

Dans le cadre du conflit israélo-palestinien, Ariel Sharon a longtemps été considéré comme un « apôtre » de la colonisation massive. En 2004, on assiste à un revirement de la situation. Il annonce alors un plan de « démantèlement des colonies juives de la Bande de Gaza » (1). L'extrême droite de son parti, et les autres formations de droite sur lesquelles le Likoud s'appuie pour gouverner n'apprécient guère cette initiative et refuse de s'y associer. La descente du gouvernement d'Ariel Sharon, qui compte maintenant sur les travaillistes pour rester au pouvoir, est amorcée. L'année suivante, le plan de retrait de la Bande de Gaza et de quatre colonies juives est accepté par la Knesset. Cette opération, appuyée par le peuple Israélien, s'est terminée le 22 août 2005. L'armée israélienne, qui occupait ces territoires depuis 28 ans, s'est quant à elle, retirée trois semaines plus tard.

En novembre 2005, Amir Peretz est élu chef du Parti travailliste, il succède à Shimon Peres. Une fois élu à la tête du Parti travailliste, et une fois le retrait de la bande de Gaza effectué, Peretz ne considère plus utile d'être allié au Likoud. Il menace alors de retirer le Parti travailliste de la coalition gouvernementale.

À la mi-novembre, Ariel Sharon s'oppose à la tenue d'élections anticipées. Mais conscient du mécontentement au sein de son parti ainsi que de la menace du Parti travailliste, Ariel Sharon boucle finalement une entente avec Amir Peretz et annonce la tenue d'élections anticipées.

Un nouveau parti pour Ariel Sharon

Le premier ministre israélien a surpris plusieurs acteurs de la scène politique en annonçant, non seulement cette entente, mais aussi son départ du Likoud et la formation d'un nouveau parti.

Cette nouvelle formation qui portera le nom de Responsabilité nationale, sera de centre droit. Sa création libérera M. Sharon des membres d'extrême droite du Likoud qu'il avait de plus en plus de mal à satisfaire. Au sein de son nouveau parti, il entend appliquer le plan de résolution du conflit israélo-palestinien dans son intégralité. Ce programme, appelé « feuille de route », est parrainé par les États-Unis, l'Union européenne, la Russie et l'Organisation des Nations unies. Il prévoit, au terme de sa mise en ?uvre, la création de frontières permanentes entre Israël et la Palestine. Ariel Sharon s'engage aussi à lutter contre le terrorisme qui menace Israël depuis le déclenchement de la deuxième Intifada, il y a de cela cinq ans.

L'annonce de la tenue d'élections anticipées a aussi bouleversé la population israélienne. Au lendemain de cette annonce, un sondage en a mesuré l'impact sur l'intention de vote des citoyens. Les résultats affichent une avance d'Ariel Sharon sur les autres candidats. Les électeurs craindraient une « dérive droitiste » du Likoud (2).




Références:

(1) Sophie-Hélène, LEBOEUF, Ariel Sharon, entre guerre et paix, [en ligne], 21 novembre 2005, http://radioCanada.ca/nouvelles/dossiers/israel/co... (Page consultée le 23 novembre 2005)

(2) [s.n.], Le président israélien dissous la Knesset, [en ligne], 23 novembre 2005, http://www.lefigaro.fr/international/20051123.FIG0... (Page consultée le 23 novembre 2005)

Bibliographie

LEBOEUF, Sophie-Hélène, Ariel Sharon, entre guerre et paix, [en ligne], 21 novembre 2005, http://radioCanada.ca/nouvelles/dossiers/israel/co... (Page consultée le 23 novembre 2005)

[s.n.], Accord sur les législatives anticipées, [en ligne], 20 novembre 2005, http://permanent.nouvelobs.com/etranger/20051117.html, (Page consultée le 23 novembre 2005)

[s.n.], Ariel Sharon quitte le Likoud pour se relancer au centre, [en ligne], 21 novembre 2005, http://www.lexpress.fr/info/infojour/rss.asp?id=9420, (Page consultée le 23 novembre 2005)

[s.n.], Accord sur les législatives anticipées, [en ligne], 20 novembre 2005, http://permanent.nouvelobs.com/etranger/20051117.html, (Page consultée le 23 novembre 2005)

[s.n.], Le président israélien dissous la Knesset, [en ligne], 23 novembre 2005, http://www.lefigaro.fr/international/20051123.FIG0... (Page consultée le 23 novembre 2005)

[s.n.], Le Likoud et le parti de Sharon se préparent à la bataille électorale, [en ligne], 23 novembre 2005, http://www.tv5.org/TV5Site/info/afp_article.php?ru... (Page consultée le 23 novembre 2005)

[s.n.], Sharon et Peretz s'entendent pour tenir des élections anticipées, [en ligne],18 novembre 2005, http://www.ledevoir.com/2005/11/18/95436.html, (Page consultée le 23 novembre 2005)

[s.n.], A la tête de son nouveau parti, Ariel Sharon promet d'?uvrer pour la paix, [en ligne], 21 novembre 2005, http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3218,36-... (Page consultée le 23 novembre 2005)

[s.n.], Ariel Sharon, [en ligne], 11 mars 2001, http://www.mfa.gov.il/MFAFR/MFAArchive/2000_2009/2... (Page consultée le 23 novembre 2005)

[s.n.], Historique de la Palestine et de la colonisation de 1897 à 2000, [en ligne], http://www.coalitionsquebec.org/qp/hist.html, (Page consultée le 23 novembre 2005)

Dernière modification: 2007-05-02 07:13:22

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Israël : quand la gauche chute à droite
>mars 2018


Israël : un pays de contrastes socio-économiques
>janvier 2018


Avi Gabbay : rejoindre des votes de centre-droit avec un parti de gauche
>janvier 2018


Conflit syrien : rencontre entre la Russie et Israël
>octobre 2017


Crise identitaire à l'UNESCO
>octobre 2017


Shimon Pérès : un bilan ambigu
>janvier 2017


Réconciliation à intérêts partagés entre Israël et la Turquie
>septembre 2016


Le Foyer juif brouillera-t-il les cartes aux élections israéliennes ?
>février 2015


La place de l'or bleu dans le conflit israélo-palestinien
>février 2015


Cessez-le-feu entre Israël et la Palestine : du déjà-vu...
>octobre 2014


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016