Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

20 janvier 2019

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

8 février 2009

L'Irak démocratique et libre... d'occupation


Michaël Demers
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

septembre
2017
Tenue d’un référendum sur l’indépendance du Kurdistan irakien

juillet
2017
Annonce par le gouvernement irakien de la libération de Mossoul

juillet
2016
Attentats terroristes à Bagdad, en Irak

juin
2014
Proclamation d'un califat par l'État islamique en Irak et au Levant

décembre
2006
Exécution de l'ex-président irakien Saddam Hussein

janvier
2005
Tenue d'élections législatives en Irak

mars
2003
Début d'une offensive militaire d'envergure en Irak

janvier
1991
Début d'une intervention militaire au Koweït

août
1990
Invasion du Koweït par l'Irak

août
1988
Entrée en vigueur d'un cessez-le-feu mettant fin à la guerre entre l'Iran et l'Irak

mars
1988
Utilisation d'armes chimiques en Irak contre les Kurdes

septembre
1980
Début de la guerre Iran-Irak

juillet
1979
Accession de Saddam Hussein à la présidence de l'Irak

octobre
1973
Début du premier «choc pétrolier»

juillet
1968
Coup d'État dirigé par le général Ahmed Hassan al-Bakr en Irak

août
1967
Ouverture d'un sommet des pays arabes à Khartoum

septembre
1961
Ouverture d'une conférence des pays non-alignés à Belgrade

juin
1961
Proclamation d'indépendance du Koweït

septembre
1960
Création de l'Organisation des pays producteurs de pétrole

La dernière année en fut une d'accalmie pour la Coalition en Irak. En effet, le nombre de morts et de blessés a grandement chuté entre 2007 et 2008. En outre, le Président américain Barack Obama a clairement indiqué que la guerre en Irak n'était plus une priorité américaine. De plus, comme promis lors de l'élection présidentielle, la fermeture de la prison de Guantanamo permettra à certains détenus iraquiens emprisonnés d'être expatriés en Irak afin d'y être jugés (1).

Une année d'accalmie pour les troupes

L'année 2008 marque une nette amélioration des conditions sécuritaires en Irak. En comparaison avec l'année 2007 qui comptait 961 soldats morts, tous contingents confondus, ce nombre s'élevait à 322 décès en 2008 (2). En outre, pour les années 2004 à 2007, le taux de mortalité était de 822 soldats par an (3). Cela représente une réduction d'environ 61% des décès militaires (4). Depuis le début de la guerre, 4 560 soldats de la Coalition sont décédés, dont 4 243 des États-Unis (5).

D'autre part, le nombre de civils tués est significativement moins élevé que les années suivant l'entrée en guerre des États-Unis et du Royaume-Uni, le 19 mars 2003 (6). Entre 8 315 et 9 028 mortalités civiles seraient liées à la guerre en 2008, comparativement à entre 25 774 et 27 599 en 2006, et entre 22 671 à 24 295 en 2007 (7). Cette diminution de la violence est aussi notable à Bagdad, la capitale, qui comptait 54% des civils tués par la guerre entre 2006 et 2007, contre 32% en 2008 (8). La majorité des crimes perpétrés contre des civils ciblent désormais les forces de l'ordre iraquiennes, notamment la police, ainsi que les représentants politiques de différents partis (9).

Des élections et des départs

En raison d'un climat davantage sécuritaire, notamment grâce à l'élimination des cellules insurrectionnelles et rebelles au cours des cinq dernières années, l'État tend à se concrétiser. En ce sens, la Constitution iraquienne, instaurée le 12 octobre 2005, annonçait déjà la volonté du pays d'amorcer ses politiques de «nation-building» (10). Reconnaissant la pluriethnie iraquienne, la Constitution instaure aussi la démocratie en Irak ainsi que les droits et libertés.

Cet apport des droits et libertés a retenti avec force lors des élections provinciales du 31 janvier 2009. En effet, 14 000 candidats se sont présentés lors des élections, dont 4 000 femmes (11). Plusieurs groupes se sont opposés lors de la campagne dont certains représentant les awalites, les sunnites, les shiites et les Kurdes. C'est à travers la Coalition de la Loi que les votes se sont concentrés. Cette coalition de partis provinciaux, liée au Premier ministre Nuri al-Maliki, a raflé la première position dans 9 des 14 provinces (12). Les élections soulignent le souhait de la population de voir une Iraq dont les pouvoirs sont centralisés et où la primauté du droit est respectée. Cette reconstruction des assises étatiques de l'Irak incite aussi les pays investis dans la guerre à quitter graduellement.

Par l'Accord des États-Unis et de la République d'Iraq sur le redéploiement des troupes américaines ainsi que la stratégie de coopération entre les deux pays, les États-Unis entreprennent la dernière étape de l'Opération liberté en Iraq. Celle-ci s'articulera autour de la reconstruction, de la coopération et de la permanence du statu quo.

D'une part, le premier accord mentionne le départ graduel des troupes américaines, au nombre de 146 000 actuellement (13), et assure le retour de la pleine souveraineté du gouvernement iraquien sur le pays et ses institutions (14). D'autre part, l'entente de coopération vise à réchauffer les relations entre l'Irak et les États-Unis dans le domaine culturel et académique (15).

Les Américains ne sont pas les seuls à quitter l'Irak. Le Royaume-Uni ne comptera que 4 000 troupes sur le terrain pour les mois à venir (16). Des 35 pays ayant participé à la guerre en Irak, seuls les États-Unis, le Royaume-Uni, l'Estonie, la Roumanie, l'Australie et le Salvador resteront en Irak, les autres ayant déjà tous quitté. Des quatre derniers, 750 troupes sont encore actives sur le terrain (17).

Enfin, les Nations unies prévoient réintégrer les 4.4 millions de réfugiés de guerre, dont seulement 2 millions se trouvent en Irak, les autres étant en Jordanie ou en Syrie (18). Le retour des réfugiés souligne l'important changement de climat en Irak et l'espoir qu'elle demeure stable.




Références:

(1) ABDUL-ZAHRA, Qassim, Baghdad: Four former Gitmo detainees in Iraq, Associated Press, 9 février 2009, http://www.miamiherald.com/news/americas/guantanam... consulté le 9 février 2009.

(2) ICASUALITIES, Iraq Coalition Casuality Count, février 2009, http://icasualties.org/Iraq/index.aspx, consulté le 9 février 2009.

(3) Loc.cit.

(4) Loc.cit.

(5) ICASUALITIES, Iraq Coalition Casuality Count, février 2009, http://icasualties.org/Iraq/DeathsByCountry.aspx, consulté le 9 février 2009.

(6) GLOBAL SECURITY, Operation Iraqi Freedom, http://www.globalsecurity.org/military/ops/iraqi_f... consulté le 9 février 2009.

(7) IRAQ BODY COUNT, Post-surge violence: its extent and nature, 28 décembre 2008, http://www.iraqbodycount.org/analysis/numbers/surge-2008/, consulté le 9 février 2009.

(8) Loc.cit.

(9) Loc.cit.

(10) WASHINGTON POST, Full Text of Iraqi Constitution, 12 octobre 2005, http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/artic... consulté le 9 février 2009.

(11) Loc.cit.

(12) Loc.cit.

(13) STERLING, Joe, Coalition nations leave Iraq as security improves, CNN, 2 décembre 2008, http://www.cnn.com/2008/WORLD/meast/12/02/iraq.coa... consulté le 9 février 2009.

(14) ÉTATS-UNIS et RÉPUBLIQUE D'IRAQ, Agreement Between the United States of America and the Republic of Iraq On the Withrawal of United States Forces from Iraq and the Organization of Their Activities during Their Temporary Presence in Iraq, 17 novembre 2008, http://www.mnf-iraq.com/images/CGs_Messages/securi... consulté le 9 février 2009.

(15) ÉTATS-UNIS et RÉPUBLIQUE D'IRAQ, Strategic Framework Agreement for the Relationship and Cooperation between the United States of America and the Republic of Iraq, 17 novembre 2008, http://www.mnf-iraq.com/images/CGs_Messages/strate... consulté le 9 février 2009.

(16) STERLING, Joe, op.cit.

(17) Loc.cit.

(18) STERLING, Joe, U.N. gears up for return of displaced Iraqis, CNN, 1er décembre 2008, http://www.cnn.com/2008/WORLD/meast/12/01/iraq.upr... consulté le 9 février 2009.

Dernière modification: 2009-02-13 10:03:45

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Les forces irakiennes reprennent Mossoul : la fin de l'État islamique ?
>octobre 2017


Il y a 10 ans : le cirque du procès de Saddam Hussein
>novembre 2016


L'EI et Al Qaïda : l'ère du terrorisme à deux visages
>mars 2015


Jalal Talabani : fin d'une présidence respectée
>octobre 2014


La légalité de la guerre contre l'État islamique au coeur des débats à l'ONU
>septembre 2014


Le premier ministre irakien Nouri Al-Maliki sort gagnant des élections provinciales
>février 2009


L'Irak démocratique et libre... d'occupation
>février 2009


Un État kurde : un rêve possible ou une fantaisie ?
>octobre 2008


Les Kurdes : entre l'espoir et la crainte
>novembre 2007


Soldats capturés dans le golfe Persique
>avril 2007


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016