19 octobre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

8 février 2009

Niger : Disparition de deux diplomates canadiens


Andréanne Demers
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

février
2010
Renversement du président Mamadou Tandja au Niger

novembre
1999
Élection de Mamadou Tandja à la présidence du Niger

janvier
1996
Renversement du président Mahamane Ousmane au Niger

mars
1993
Élection de Mahamane Ousmane à la présidence du Niger

novembre
1987
Décès du président nigérien Senyi Kountché

février
1986
Ouverture du premier Sommet de la francophonie

avril
1974
Renversement du président Hamani Diori au Niger


1974
Famine au Sahel

mai
1963
Signature de la Charte constituant l'Organisation de l'unité africaine

septembre
1961
Création de l'Union africaine et malgache

Le 14 décembre 2008, deux diplomates canadiens et leur chauffeur ont disparu au Niger. Ces Canadiens sont Robert Fowler et Louis Guay, deux anciens ambassadeurs du Canada en Afrique. Lors de leur disparition, les deux hommes participaient à une mission de l'Organisation des Nations unies (ONU). Leur voiture a été découverte dans la région de Karma, à près de quarante kilomètres de la capitale nigérienne. Leur présence dans la région se faisait dans le cadre de la Commission nationale pour la collection et le contrôle des armes illicites dans le pays (1). L'ONU a aussi confirmé que M. Fowler a été envoyé par Ban Ki-Moon, secrétaire général des Nations unies, dans le cadre d'une mission humanitaire qui devait essayer de solutionner les problèmes avec les groupes de rébellion touaregs (2).

Lors des événements, les diplomates participaient à des festivités de la compagnie canadienne Semafo à Samira. Par contre, cette visite était effectuée dans un cadre extérieur à leurs fonctions onusiennes. Mohammed Ben Omar, ministre des Communications au Niger, a spécifié qu'un véhicule immatriculé au Togo suivait le véhicule où prenaient place les Canadiens (3).

L'enlèvement a été revendiqué par le Front des Forces de Redressement le 16 décembre 2008. À la suite de cette revendication, le président de ce mouvement a fait une sortie publique pour démentir leur implication dans l'enlèvement. Un autre groupe touareg, le Mouvement des Nigériens pour la Justice (MNJ), a aussi affirmé qu'il n'était pas non plus responsable de la disparition des diplomates canadiens (4).

Les Touaregs : une histoire meurtrie

Les Touaregs sont un peuple présent sur plus de 2,5 millions de kilomètres carrés. C'est donc l'équivalent de cinq pays : le Niger, le Mali, le Burkina, l'Algérie et la Lybie. Ils sont environ 1,5 millions sur ce vaste territoire. Près de 600 000 Touaregs habitent au Niger. Ils sont dans la région depuis l'Antiquité (7).

Lors de la colonisation au début du vingtième siècle, les habitudes et les coutumes de vie des Touaregs ont été perturbées par l'arrivée des Occidentaux. Certains conflits se sont développés avec l'armée française. Puis, ils ont dû faire des compromis avec celle-ci afin de pouvoir effectuer leur migration saisonnière habituelle. Deux éléments ont favorisé l'augmentation des tensions : les sécheresses qu'ont subies les Touaregs entre 1970 et 1975 et la fixation des frontières à la suite de l'indépendance du Niger en 1960. À cause de la division des frontières, les Touaregs ont vu leur statut de nomade restreint à l'intérieur d'un pays dans lequel ils ont été dans l'obligation d'adopter une nationalité (8).

Les tensions ont éclaté en 1990. L'assassinat de deux gendarmes nigériens dans la nuit du 6 au 7 mai, après une altercation avec des Touaregs, a fait en sorte que les militaires se sont vengés. Ceux-ci ont dévoilé les visages des hommes aux femmes du village dans les rues alors qu'ils violaient celles-ci. Au même titre que les femmes musulmanes qui doivent porter le voile, le dévoilement du visage d'un homme constitue une offense pour ce peuple. Les Touaregs sont d'ailleurs le seul groupe musulman dans lequel ce sont les hommes qui sont voilés (9). À la suite d'autres représailles et d'une centaine de morts, certains Touaregs ont décidé de quitter leurs villages vers le Mali (10). Par contre, les autorités maliennes ont essayé de les empêcher de traverser la frontière. L'abus et les traitements injustes subis par les Touaregs ont entraîné ceux-ci à se rebeller. Le 7 mai 1990, plus de 200 touaregs furent tués. Le Front de libération de l'Air et de l'Azawagh a également subi une offensive de l'armée nigérienne le 27 août 1992. Les conflits entre les Touaregs et le gouvernement nigérien se sont terminés le 24 avril 1994 (11).

Le MNJ réclame depuis février 2007 une insertion plus facile des Touaregs à l'armée nigérienne et une part de 50% des revenus miniers de la région de Niamey. Pour sa part, l'armée du pays continue de faire subir des représailles aux Touaregs. Ceux-ci ont décidé de manifester leur indignation en cessant leurs activités dans les mines jusqu'à ce que les problèmes politiques soient réglés (12).

Depuis, les rebelles touaregs enlèvent des diplomates et des personnes appartenant à divers gouvernements à travers le monde pour manifester leur mécontentement. Ainsi, la disparition de Robert Fowler et Louis Guay aurait pu avoir été organisée par des Touaregs. Et ce, malgré le fait que les dirigeants des mouvements de rébellion aient démenti la rumeur. Le président nigérien Mamadou Tandja a d'ailleurs mentionné que les deux diplomates envoyés par l'ONU étaient prisonniers de «groupes terroristes», insinuant ainsi que les groupes de rébellion touaregs étaient responsables de leur enlèvement (13).




Références:

(1) HANDFIELD, Catherine, « Deux envoyés canadiens de l'ONU disparaissent au Niger », La Presse, 16 décembre 2008,

(2) CROTEAU, Martin, « Diplomates disparus au Niger : le mystère s'épaissit », La Presse, 20 décembre 2008

(3) HANDFIELD, Catherine, Op. cit.

(4) AGENCE FRANCE PRESSE, « Les diplomates canadiens aux mains de rebelles touaregs », Agence France Presse, 13 janvier 2009

(5) HANDFIELD, Catherine, « Officiellement, ce n'est pas encore un cas de disparition », La Presse, 17 décembre 2008,

(6) AGENCE FRANCE PRESSE, op. cit.,

(7) MALEK, Chebel, « Sortis de l'oubli, les touaregs souffrent de l'histoire », Le Monde diplomatique », août 1991, p. 4-5

(8) Loc. cit.

(9) ENCYCLOPÉDIE UNIVERSALIS, «Touareg», http://www.universalis-edu.com.ezproxy.usherbrooke... consulté le 12 février 2009

(10) MALEK, Chebel, op. cit.

(11) ENCYCLOPÉDIE UNIVERSALIS, « Niger – actualité », http://www.universalis-edu.com.ezproxy.usherbrooke... , consulté le 8 février 2009

(12) D'HERSU, Laurent, « Le pouvoir nigérien refuse le dialogue avec les rebelles touaregs », La Croix, 29 avril 2008

(13) LE MONDE, «Deux diplomates canadiens toujours portés disparus», Le Monde, 17 janvier 2009, p.6

Dernière modification: 2009-02-13 08:49:17

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Niger : une base de drones américains dévoilée
>septembre 2019


Le Niger : carrefour migratoire vers le nord
>septembre 2019


Macron au Niger : assurer le support militaire français au Sahel
>février 2018


Niger : entre croissance démographique et pauvreté
>septembre 2017


Une première vraie transition démocratique pour le Niger ?
>janvier 2016


Afrique : le roi de la jungle menacé
>novembre 2015


Niger : le taux de fécondité élevé compromet le niveau de vie de la population
>mars 2015


Le Niger a faim !
>octobre 2010


Un référendum à saveur de coup d'État au Niger
>septembre 2009


Enlèvement de diplomates canadiens au Niger : une succursale d'Al-Qaïda tenue responsable
>septembre 2009


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019