16 juin 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

22 janvier 2006

Éhoud Olmert remplacera Ariel Sharon pour les élections de mars


Francis Lord
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

avril
2019
Élections législatives en Israël

décembre
2017
Annonce du président américain Donald Trump sur Jérusalem

mars
2015
Élections législatives en Israël

août
2014
Annonce d'un cessez-le-feu mettant fin à un conflit dans la bande de Gaza

janvier
2014
Décès de l'ex-premier ministre israélien Ariel Sharon

janvier
2013
Élections législatives en Israël

novembre
2012
Annonce d'un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas

janvier
2009
Intervention militaire israélienne dans la bande de Gaza

juillet
2006
Début d'un conflit entre le Hezbollah et Israël dans le sud du Liban

janvier
2003
Tenue d'élections législatives en Israël

février
2001
Élection en Israël d'un gouvernement dirigé par Ariel Sharon

septembre
2000
Début d'un deuxième soulèvement (intifada) en Palestine

octobre
1998
Signature des accords de Wye Plantation entre Israël et l'Autorité nationale palestinienne

novembre
1995
Assassinat du premier ministre israélien Yitzhak Rabin

septembre
1993
Signature d'un accord de paix israélo-palestinien à Washington

mars
1992
Attentat contre l'ambassade d'Israël en Argentine

décembre
1987
Début d'un soulèvement dans la bande de Gaza et en Cisjordanie

septembre
1984
Formation en Israël d'un gouvernement d'union nationale dirigé par Shimon Peres

juin
1982
Déclenchement de l'offensive israélienne « Paix en Galilée » au Liban

À cause de l'état de santé critique d'Ariel Sharon, premier ministre d'Israël depuis février 2001, le vice-premier ministre et ministre des Finances, Éhoud Olmert, a officiellement pris le pouvoir le 4 janvier 2006. Sharon, qui a subi une sérieuse attaque cérébrale, se voit dorénavant dans l'impossibilité d'assurer ses fonctions avant la tenue des élections législatives israéliennes, prévues pour le 28 mars prochain. (1)

Considéré comme un proche allié de Sharon, Olmert n'aura pas la tâche facile d'ici les élections. Celui-ci, qui est maintenant à la tête d'un parti créé en novembre par Sharon, le Kadima, (qui signifie En avant), devra assurer la continuité des plans du gouvernement israélien. Parmi ceux-ci, citons le retrait des colons juifs de la bande de Gaza et la finition de la barrière de sécurité entourant la Cisjordanie. Cette dernière man?uvre est critiquée par plusieurs. Le Parti Kadima, qui prône une idéologie plus centriste (2) que le Likoud, un parti nationaliste plus à droite fondé en 1973 (3), entrevoit également de créer une « zone de sécurité » dans la partie nord de la bande de Gaza, afin de repousser les tireurs palestiniens. (4)

En plus de devoir assurer le bon fonctionnement du gouvernement en vue des élections qui auront lieu bientôt, le premier ministre par intérim gouverne présentement dans un contexte fragile, notamment à cause des élections palestiniennes qui se tiendront le 25 janvier. Olmert a autorisé le début de la campagne électorale palestinienne dans Jérusalem-Est, décision vivement contestée par le Likoud, qui semble davantage droitiste depuis le départ de Sharon. (5) Olmert a cependant précisé que le Hamas, un parti islamiste considéré par Israël comme une « organisation terroriste », ne pourra faire campagne dans l'est de la ville sainte. Effectivement, les actes terroristes sont encore fréquents en Israël. Le premier à survenir depuis que Olmert est au pouvoir est un attentat suicide revendiqué par le Jihad islamique. Faisant au moins 15 morts, il a été perpétré le 19 janvier à Tel-Aviv, capitale israélienne reconnue par la communauté internationale. (6)

Qui est Éhoud Olmert?

Né en 1945 à Binyamina, en Israël, Éhoud Olmert est diplômé en psychologie, en philosophie, puis en droit de l'université hébraïque de Jérusalem. Il est d'abord officier dans l'armée israélienne et devient ensuite journaliste pour celle-ci. Il travaille pendant peu de temps comme avocat avant de devenir, à 28 ans, député à la Knesset, le Parlement israélien. Il fait partie par la suite de nombreux ministères importants et occupe aussi le poste de ministre de la Santé. Après avoir fait deux mandats comme maire de Jérusalem, il tente sans succès de devenir chef du Likoud, en 1999, s'opposant ainsi à Ariel Sharon pour ensuite se rapprocher de lui. Il est, depuis 2003, vice premier-ministre et ministre des Finances. (7) Olmert a été l'un des premiers à reconnaître et à affirmer la nécessité d'en venir à un compromis avec les Palestiniens, notamment en leur concédant une part de territoire. Il est reconnu comme ayant de bonnes relations avec Washington et comme étant celui qui a le plus de chance de remplacer Ariel Sharon comme chef officiel du Kadima. (8) Pour le moment, il est premier ministre pour une période temporaire. En effet, après avoir franchi les cent jours à la tête du pays, il devra rencontrer les chefs des autres partis israéliens pour former un gouvernement de coalition. (9)

Les avis sont partagés en ce qui a trait aux chances d'Olmert de demeurer au pouvoir. Tzipi Livni, ministre de la Justice, et Shaul Mozaf, ministre de la Défense, sont deux autres candidats éventuels à la succession de Sharon. Shimon Peres, l'ancien chef du Parti travailliste (parti de gauche) qui s'était joint au parti de Sharon, est d'avis que Kadima est destiné à disparaître puisque ce parti et Sharon ne font qu'un. Toutefois, un récent sondage montre que ce parti, qui a le vent dans les voiles, a autant de chance de remporter les prochaines élections avec ou sans Ariel Sharon. (10) L'avenir nous dira si Éhoud Olmert sera à la hauteur pour reconduire le Kadima au pouvoir.

RÉFÉRENCES

1. AGENCE FRANCE PRESSE. « Sharon dans un état grave ». Le Devoir, jeudi 5 janvier 2006, p. A1.

2. PERREAULT, Laura-Julie. « Où ira Israël sans Ariel Sharon? ». La Presse, vendredi 6 janvier 2006, p. A2.

3. AFP, Sharon dans?, p. A1.

4. AGENCE FRANCE PRESSE. « Israël envisage d'établir une «zone de sécurité» dans la bande de Gaza ». Le Monde, samedi 24 décembre 2005, p. A7.

5. AGENCE FRANCE PRESSE. « La vie politique reprend son cours en Israël ». Le Devoir, jeudi 12 janvier 2006, p. A5.

6. AGENCE FRANCE PRESSE. « Attentat suicide à Tel-Aviv: au moins 15 blessés ». La Presse, vendredi 20 janvier 2006, p. A17.

7. WIKIPEDIA. « Ehud Olmert ». [hyperlien] 20 janvier 2006. (page consultée le 21 janvier 2006).

8. TAILLEFER, Guy. « Israël retient son souffle et amorce l'après-Sharon ». Le Devoir, vendredi 6 janvier 2006, p. A1.

9. BBC. « Profile: Ehud Olmert». [hyperlien] 4135680. stm. 5 janvier 2006. (page consultée le 21 janvier 2006).

10. G. TAILLEFER, Guy, Israël retient son?, p. A1.



Dernière modification: 2007-05-02 07:13:22

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Israël : quand la gauche chute à droite
>mars 2018


Israël : un pays de contrastes socio-économiques
>janvier 2018


Avi Gabbay : rejoindre des votes de centre-droit avec un parti de gauche
>janvier 2018


Conflit syrien : rencontre entre la Russie et Israël
>octobre 2017


Crise identitaire à l'UNESCO
>octobre 2017


Shimon Pérès : un bilan ambigu
>janvier 2017


Réconciliation à intérêts partagés entre Israël et la Turquie
>septembre 2016


Le Foyer juif brouillera-t-il les cartes aux élections israéliennes ?
>février 2015


La place de l'or bleu dans le conflit israélo-palestinien
>février 2015


Cessez-le-feu entre Israël et la Palestine : du déjà-vu...
>octobre 2014


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016