16 juillet 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

22 janvier 2006

Élections irakiennes; les chiites au pouvoir


Sophie Bernier-Ouellet
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

septembre
2017
Tenue d’un référendum sur l’indépendance du Kurdistan irakien

juillet
2017
Annonce par le gouvernement irakien de la libération de Mossoul

juillet
2016
Attentats terroristes à Bagdad, en Irak

juin
2014
Proclamation d'un califat par l'État islamique en Irak et au Levant

décembre
2006
Exécution de l'ex-président irakien Saddam Hussein

janvier
2005
Tenue d'élections législatives en Irak

mars
2003
Début d'une offensive militaire d'envergure en Irak

janvier
1991
Début d'une intervention militaire au Koweït

août
1990
Invasion du Koweït par l'Irak

août
1988
Entrée en vigueur d'un cessez-le-feu mettant fin à la guerre entre l'Iran et l'Irak

mars
1988
Utilisation d'armes chimiques en Irak contre les Kurdes

septembre
1980
Début de la guerre Iran-Irak

juillet
1979
Accession de Saddam Hussein à la présidence de l'Irak

octobre
1973
Début du premier «choc pétrolier»

juillet
1968
Coup d'État dirigé par le général Ahmed Hassan al-Bakr en Irak

août
1967
Ouverture d'un sommet des pays arabes à Khartoum

septembre
1961
Ouverture d'une conférence des pays non-alignés à Belgrade

juin
1961
Proclamation d'indépendance du Koweït

septembre
1960
Création de l'Organisation des pays producteurs de pétrole

Les chiites conservateurs prennent le pouvoir en Irak. C'est ce qu'a indiqué un membre de la Commission électorale le 20 janvier dernier. Les élections législatives, qui avaient eu lieu le 15 décembre 2005, ont donné la majorité à l'Alliance irakienne unifiée (AIU), une coalition religieuse, mais il lui manque dix sièges pour former un gouvernement majoritaire.

L'Alliance devra donc constituer un gouvernement de coalition pour gouverner. Selon BBC News, elle devrait former un gouvernement d'unité nationale avec les factions sunnites, mais seulement si elles mettent plus d'efforts à combattre l'insurrection et les terroristes (1), qui causent de nombreux attentats sur l'ensemble du territoire.

L'AIU a obtenu 128 sièges sur 275. La coalition kurde, un parti indépendantiste mais prêt pour l'instant à travailler pour un fédéralisme décentralisé, arrive deuxième avec 53 députés élus. La liste sunnite du Front irakien de la concorde, le principal parti sunnite irakien, arrive troisième avec 44 sièges. Une autre organisation sunnite, le Front pour le dialogue national, a fait élire 11 députés, tandis que la Liste nationale irakienne, le parti formé autour de l'ancien premier ministre laïque Iyad Allaoui, récolte 25 sièges.

En décembre 2005, les premières estimations du scrutin avaient été publiées et avaient provoqué de nombreuses protestations, principalement de la part de la minorité sunnite qui avait gouverné pendant tout le règne de l'ex-président Saddam Hussein. Ces protestations avaient mené à la création d'un mouvement regroupant des partis sunnites et la liste Iyad Allaoui, qui menaçait de boycotter le nouveau parlement si une enquête internationale n'était pas menée sur les supposées fraudes. Les partis ont jusqu'au 22 janvier 2006 pour porter les résultats officiels en appel.

La Mission internationale pour les élections irakiennes (MIEI) n'a pas observé d'irrégularités majeures. Le 19 janvier dernier, elle a indiqué dans son rapport final ne pas être en mesure de préciser l'étendue exacte des fraudes, mais n'a pas remis en cause le résultat.

D'après BBC News, près de 2000 plaintes de fraude, violence ou intimidation ont été formulées depuis l'élection. Les bulletins de 227 urnes, soit 31 500, ont été annulés en raison d'irrégularités, ce qui représente moins de un pour cent du nombre total de bulletins compilés lors du scrutin (2).

La liste sunnite du Front irakien de la concorde explique ces accusations de fraude par le fait qu'elle a obtenu 17 % des voix lors des élections, alors qu'elle représente les sunnites, qui forment 22 % de la population (3).

On observe par un clivage religieux et ethnique important entre les différents partis politiques. Les chiites votent pour les chiites, les sunnites pour les sunnites et les Kurdes pour les Kurdes. Le seul parti qui se présente comme étant national, sans égard aux appartenances, est celui formé autour d'Iyad Allaoui. La majorité chiite, qui représente 60 % de la population irakienne, a été réprimée pendant le règne de Saddam Hussein, alors que ce dernier s'appuyait sur la minorité sunnite pour gouverner. La minorité kurde, qui se retrouve au nord du pays, représente 18 % de la population, soit environ quatre millions d'habitants. Les Kurdes ont été fréquemment attaqués par Saddam Hussein alors qu'il était au pouvoir.

Les Américains ont appelé tous les partis à travailler ensemble rapporte la BBC, mais ils ont insisté sur le fait que toutes les décisions seront prises par les partis irakiens eux-mêmes (4).




Références:

1. BBC NEWS. « BBC NEWS | World | Middles East | Iraq Shias launch coalition drive ». http://news.bbc.co.uk/1/hi/world/middle_east/4633916.stm. 22 janvier 2006. Page consultée le 23 janvier 2006.

2. BBC NEWS. « BBC NEWS | World | Middles East | Iraqi Shias win election victory ». http://news.bbc.co.uk/2/hi/middle_east/4630518.stm. 21 janvier 2006. Page consultée le 23 janvier 2006.

3. Radio-Canada (document audio). « Zapmédia, François Brousseau précise que le vote irakien est divisé ». http://www.radio-canada.ca/util/zapmedia/version10... Page consultée le 23 janvier 2006.

4. BBC NEWS. « BBC NEWS | World | Middles East | Iraqi Shias win election victory ». http://news.bbc.co.uk/2/hi/middle_east/4630518.stm. 21 janvier 2006. Page consultée le 23 janvier 2006.

La Tribune.fr. « Dépêche Reuters Large victoire des chiites aux élections législatives en Irak ». http://www.latribune.fr/News/News.nsf/AllByID/ofrt... 20 janvier 2006. Page consultée le 23 janvier 2006.

Radio-Canada. « Irak : les chiites conservateurs au pouvoir ». http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International... 20 janvier 2006. Page consultée le 22 janvier 2006.

Dernière modification: 2007-05-02 07:13:22

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Irak : la population en manque de services publics se révolte contre les corrompus
>février 2019


Les forces irakiennes reprennent Mossoul : la fin de l'État islamique ?
>octobre 2017


Il y a 10 ans : le cirque du procès de Saddam Hussein
>novembre 2016


L'EI et Al Qaïda : l'ère du terrorisme à deux visages
>mars 2015


Jalal Talabani : fin d'une présidence respectée
>octobre 2014


La légalité de la guerre contre l'État islamique au coeur des débats à l'ONU
>septembre 2014


Le premier ministre irakien Nouri Al-Maliki sort gagnant des élections provinciales
>février 2009


L'Irak démocratique et libre... d'occupation
>février 2009


Un État kurde : un rêve possible ou une fantaisie ?
>octobre 2008


Les Kurdes : entre l'espoir et la crainte
>novembre 2007


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019