17 juillet 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

28 septembre 2009

Élection présidentielle afghane en eaux troubles


Andréanne Laliberté
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

avril
2014
Élection présidentielle en Afghanistan

septembre
2012
Manifestations anti-américaines dans plusieurs pays arabes

août
2009
Tenue d'une élection présidentielle en Afghanistan

octobre
2001
Bombardements par les Américains et les Britanniques en Afghanistan

septembre
1996
Prise de Kaboul, en Afghanistan, par les talibans

mai
1984
Annonce du boycott des Jeux olympiques de Los Angeles par l'Union soviétique

juillet
1980
Boycott des Jeux olympiques de Moscou par des pays occidentaux

décembre
1979
Intervention militaire soviétique en Afghanistan

juillet
1973
Proclamation de la République d'Afghanistan

septembre
1961
Ouverture d'une conférence des pays non-alignés à Belgrade

En attente des résultats du scrutin présidentiel tenu le 20 août 2009, la communauté internationale a les yeux tournés vers l'Afghanistan. Ce scrutin est le deuxième à s'y être déroulé depuis la chute des talibans à l'automne 2001. Néanmoins, ces derniers sont toujours présents et multiplient les menaces et les attaques.

Un lourd passé

Ce pays, qui a connu une invasion soviétique suivie d'une guerre civile durant le dernier quart du vingtième siècle, a été dirigé par le régime fondamentaliste des talibans à partir du milieu des années 1990 jusqu'en octobre 2001. Des forces étrangères regroupées au sein de diverses coalitions ont écrasé le régime dictatorial à la suite des attaques terroristes contre les Etats-Unis le 11 septembre 2001.

Par la suite, les accords de Bonn, qui se sont déroulés le 26 novembre 2001, ont permis la création d'un gouvernement de transition plaçant à sa tête le président actuel, Hamid Karzaï. Les pourparlers initiés dans la ville allemande étaient une initiative des Nations unies ayant pour but de créer un gouvernement capable de « rétablir les fondements de l'État afghan, d'amorcer sa reconstruction et ultimement d'y instaurer un processus démocratique de passation des pouvoirs » (1). Cette rencontre décisive rassemblait plusieurs factions afghanes qui s'étaient entre-déchirées durant la guerre civile. Elle a finalement porté Hamid Karzaï au sommet du gouvernement de transition. Cet ancien chef de guerre pachtoune s'était battu au sein de l'Alliance du Nord afin de chasser les talibans de la ville de Kandahar. C'est aussi lors de cette rencontre qu'une femme est nommée au poste de vice-présidente du gouvernement; une première dans l'histoire du pays. Il s'agit de Sima Samar, qui reçoit aussi le portefeuille de la Condition féminine(2).

En juin 2002, après un peu plus de six mois à la tête du gouvernement de transition, Hamid Karzaï se voit assurer la présidence du gouvernement par la Loya Jirga (grand conseil tribal). À la fin de l'année 2004, il remporte la première élection présidentielle au suffrage universel de l'histoire du pays, avec une majorité de 55% des voix (3).

Un scrutin inquiétant et peu populaire

En baisse de popularité à la suite de ses tentatives inachevées de pourparlers avec les talibans, Hamid Karzaï a quand même tenté de briguer un deuxième mandat présidentiel le 20 août 2009. Son principal opposant, Abdullah Abdullah, lui reproche entre autres de ne pas avoir saisi les énormes opportunités qu'il avait à sa disposition pour sortir le pays de la misère (4). Selon les plus récents résultats du scrutin de la Commission électorale indépendante, Karzaï termine premier avec 54,6% des votes et Abdullah Abdullah deuxième avec 27% (5).

Selon un porte-parole des Nations unies en Afghanistan, cité par le média Radio France Internationale, les résultats ne sont toujours pas officiels. Des milliers de plaintes pour fraudes ont été déposées. Selon divers spécialistes, les résultats seront dévoilés vers la mi-octobre (6). Les différentes fraudes observées sont, par exemple, le bourrage d'urnes (plus de bulletins de vote déposés que le taux de participation) ou encore le vote d'hommes avec des bulletins de vote appartenant à des femmes. Au total, le 8 septembre 2009, 2 800 plaintes avaient été déposées à la Commission électorale afghane. Cette même commission a dû annuler environ 200 000 votes jugés suspects, dans le sud et l'est du pays (7).

Quant au climat avant, pendant et après les élections, les violences et les attaques de la part des talibans se sont considérablement accrues. Les envoyés spéciaux en Afghanistan multiplient les récits d'épisodes sanglants. Certaines cibles des talibans sont précises et symboliques; le 2 septembre 2009, c'est le numéro deux des services de renseignements afghans qui a été tué (8).

Avec 5 millions de nouveaux électeurs inscrits, l'élection présidentielle afghane s'annonçait plus ou moins achalandée avant le jour J. Toutefois, parmi les 17 millions d'électeurs (9), seulement 30,35% ont exercé leur droit (10). Sous la menace talibane qui « incitait la population à "boycotter ce processus américain mensonger" et à prendre les armes contre les "envahisseurs" étrangers » (11), plusieurs bureaux de votes sont restés fermés lors de la journée du scrutin. Reste à voir si la volonté démocratique finira par transparaître à travers le résultat du scrutin, lorsque celui-ci sera officiel.




Références:

(1) Radio-Canada.ca. « Les Accords de Bonn », (s.d.), http://www.radio-canada.ca/nouvelles/dossiers/bonn... (Page consultée le 28 septembre 2009).

(2) Radio-Canada.ca. op.cit.

(3) Cyberpresse.ca, AFP. « Hamid Karzaï, le président contesté mais favori », 18 août 2009, http://www.cyberpresse.ca/international/moyen-orie... (Page consultée le 28 septembre 2009).

(4) Cyberpresse.ca, AFP, « Abdullah,Abdullah, le principal opposant », 18 août 2009, http://www.cyberpresse.ca/international/moyen-orie... (Page consultée le 28 septembre 2009).

(5) Independent Election Commission of Afghanistan (IEC), ?Presidential & Provincial Council Elections?, 2009, http://www.iec.org.af/results/index.html (Page consultée le 28 septembre 2009).

(6) Radio France Internationale. «Hamid Karzaï vers une réélection dès le premier tour », 12 septembre 2009, http://www.rfi.fr/actufr/articles/117/article_8461... (Page consultée le 27 septembre 2009).

(7) Radio France Internationale. « Des preuves de fraudes dans plusieurs bureaux de vote », 8 septembre 2009, http://www.rfi.fr/actufr/articles/117/article_84483.asp (Page consultée le 27 septembre 2009).

(8) CourrierInternational.com. « Nouvel attentat sur fond de contestation électorale », 3 septembre 2009, http://www.courrierinternational.com/breve/2009/09... (Page consultée le 28 septembre 2009).

(9) L'Express.fr. « Les élections afghanes en dix points », 28 août 2009, http://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/les-el... (Page consultée le 28 septembre 2009).

(10) Radio France Internationale. «Hamid Karzaï vers une réélection dès le premier tour », op.cit.

(11) L'Express.fr. op.cit.

Dernière modification: 2009-11-23 09:06:49

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Mission de formation et de sensibilisation en Afghanistan : Reporters sans frontières veut du changement
>février 2018


L'Afghanistan : un après-guerre marqué par la détérioration de l'environnement
>janvier 2017


Afghanistan : talibans 2.0 ?
>novembre 2016


Afghanistan : vers la consolidation d'un nouveau système électoral ?
>octobre 2016


Fin de la mission en Afghanistan
>février 2015


Transition politique en Afghanistan : les ruines de 13 années de gouverne de Karzaï
>janvier 2015


La prison afghane de Bagram « soulagée » de 65 talibans
>février 2014


Une nouvelle chance pour Hamid Karzai ?
>janvier 2010


Deuxième tour aux élections afghanes : fraude ou démocratie?
>novembre 2009


Les talibans et la peur d'un peuple
>octobre 2009


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019