18 juin 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

21 septembre 2009

Législatives au Portugal: rien de moins certain pour le Parti socialiste


Philippe de Courval
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

janvier
2017
Entrée en fonction d’Antonio Guterres au poste de secrétaire général des Nations unies

juin
2009
Début des élections législatives au Parlement européen

juin
2004
Tenue d'élections au Parlement européen

décembre
1999
Rétrocession de Macao à la Chine

juin
1999
Tenue d'élections au Parlement européen

janvier
1999
Passage à l'euro pour onze pays de l'Union européenne

juin
1998
Création de la Banque centrale européenne

juin
1994
Tenue d'élections au Parlement européen

février
1992
Signature du traité de Maastricht

juin
1989
Tenue d'élections au Parlement européen

février
1986
Élection de Mario Alberto Soares à la présidence du Portugal

juin
1985
Signature des traités d'adhésion de l'Espagne et du Portugal à la Communauté économique européenne

juillet
1976
Annexion du Timor oriental par l'Indonésie

avril
1976
Tenue d'élections multipartites au Portugal

novembre
1975
Proclamation d'indépendance de l'Angola

août
1975
Signature à Helsinki d'un accord sur la sécurité en Europe

juin
1975
Proclamation d'indépendance de la République populaire du Mozambique

septembre
1974
Accession de la Guinée-Bissau à l'indépendance

avril
1974
Renversement du gouvernement (révolution des oeillets) au Portugal

Au terme de quatre années bouleversées par des changements sociaux, des manifestations, ainsi qu'une récession mondiale, voilà que le Premier ministre du Portugal, José Socrates, demande un nouveau mandat. En effet, le Président du Portugal, Anibal Cavaco Silva, appelle les Portugais aux urnes le 27 septembre 2009. Cela semble annoncer la fin de la majorité absolue que M. Socrates avait obtenue lors des dernières élections législatives (1).

José Socrates : un bilan mitigé

Pour les membres de la fonction publique, cet appel aux urnes est le temps de souligner ces quatre années de bouleversement. En effet, José Socrates, le secrétaire général du Parti socialiste (PS), a fait des coupures importantes dans les dépenses de l'État, entre autres dans la fonction publique. Les mesures du Premier ministre touchent le « [r]allongement de la durée de travail, [des] conventions collectives dépecées, [un] détricotage[sic] du Code du travail, [un] gel des salaires et des carrières [ainsi que des] pression[s] sur les retraites (2). » Ces changements ont rapidement suscité une grogne chez les employés de l'État. Plusieurs fois, ces derniers sont sortis inonder les rues pour protester contre ces mesures. Autant les infirmières, les policiers que les enseignants (3).

D'un autre côté, ces politiques ont permis de réduire le déficit public, passant de 6% en 2005, année d'entrée en poste de M. Socrates, à 2,2% en 2008. De plus, « [l]'allocation familiale de rentrée, jusqu'alors réservée aux ménages modestes, a été généralisée à tous les foyers et un fonds d'investissement en immobilier locatif a été mis en place, afin d'épauler les bas salaires dans le payement de leurs arriérés (4). »

Il faut aussi mentionner que le bilan de M. Socrates ne se limite pas aux finances publiques. Le secrétaire général du PS s'est aussi attaqué aux droits des individus et a permis de dépénaliser l'avortement à travers un référendum (5). Dans le même ordre d'idées, il a permis le divorce sans consentement (6). Ces mesures sont d'ailleurs, probablement, une des raisons du prix octroyé au PS en 2009; le prix de l'Égalité entre les femmes et les hommes décerné par la Commission sur l'égalité des chances pour les femmes et les hommes de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (7). Finalement, le Premier ministre portugais a milité pour légaliser le mariage homosexuel (8). Par contre, ce thème, étant donné les élections déclenchées, s'est transformé en enjeu électoral.

Une autre réalisation de José Socrates est au niveau énergétique. Effectivement, M. Socrates a développé des projets éoliens. Cette initiative a permis au Portugal, « [a]vec 9,3% de son électricité produite par des éoliennes en 2007, [d'occuper] la troisième place européenne dans cette catégorie (9). » Pour ce faire, le gouvernement a lancé des appels d'offre. Cela a permis au Portugal de passer d'importateur de technologies éoliennes à exportateur d'éoliennes (10).

Voter pour l'investissement ou la retenue financière ?

Par contre, les ambitions de M. Socrates ne font pas l'unanimité. En effet, certains projets rebutent les partis adverses. M. Socrates a entamé durant son mandat un projet de train à grande vitesse (TGV) entre Lisbonne et Madrid. Celui-ci est maintenant devenu un enjeu électoral. À ce sujet, « [la] candidate du Parti social-démocrate (PSD, droite), Manuela Ferreira Leite, [...] a répété tout au long de la campagne : " Si je deviens premier ministre, je suspendrai le projet de ligne à grande vitesse entre Lisbonne et Madrid" (11). » Le Parti social-démocrate est le parti de l'opposition officielle. De son côté, José Socrates tient à ses positions et prône l'investissement dans des projets tels que le TGV, mais aussi sur un nouvel aéroport à Lisbonne pour relancer l'économie. De l'autre côté, les réticences de l'opposition sont exactement basées sur une réflexion inverse. Le PSD expose que la dette publique est déjà assez élevée due à la récession et que le Portugal n'a pas les moyens financiers pour ces projets (12).

Ces questions sont au coeur d'un autre enjeu primordial qui prend place dans cette élection. En effet, l'économie occupe une place importante dans le débat politique, d'autant plus que le taux de chômage en 2008 était de 9,3% de la population active (13). En mars, un nombre impressionnant de personnes a déambulé dans les rues de Lisbonne « pour réclamer "plus d'emplois, plus de droits et de meilleurs salaires". Une foule immense estimée à 200 000 personnes selon les syndicats (14). » De surcroît, l'on « compte près de 2 millions de pauvres sur une population d'à peine plus de 10 millions d'habitants. 30 % des travailleurs sont considérés comme pauvres en raison de leurs bas salaires (15). » D'ailleurs, « José Socrates a fait de la lutte contre le chômage une priorité (16). »

Des chiffres qui en disent peu

Pour les partis, l'essentiel pour l'instant reste probablement de savoir sur qui se portera le choix des électeurs? Se portera-t-il sur le Parti socialiste en faisant confiance aux coupures dans l'État pour redémarrer l'économie? Autrement, comme illustration de la fin de la patience des électeurs, s'orientera-t-il vers un parti adverse tel le Parti social-démocrate, la Coalition démocratique unitaire, le Parti populaire, le Bloc de Gauche ou le Parti communiste des travailleurs portugais? Aux dernières élections, le parti de José Socrates a remporté 45% des voix tandis que le Parti social-démocrate en a obtenu 28,8% (17).

Cette fois, les sondages prévoient que la lutte sera plus chaude. Le PS obtiendrait 36,7% des votes, tandis que le Parti social-démocrate aurait 32,4% (18). Au-delà de ces chiffres, des doutes planent sur l'avance du parti de M. Socrates, puisque l'élection européenne a été remportée par le PSD de Manuela Ferreira Leite le 7 juin dernier. Le Parti social-démocrate a obtenu 31,71% des votes tandis que le Parti socialiste a récolté 26,58% (19). Finalement, certains partis ont déjà annoncé leur intention de ne pas faire de coalition avec le PS, ce qui implique qu'un gouvernement majoritaire avec comme chef José Socrates est pratiquement inenvisageable (20).




Références:

1) DELOY, Corinne, Fondation Robert Schuman, Observatoire des élections en Europe, Élections législatives au Portugal, 31 aout 2009, http://www.robert-schuman.org/print_oee.php?num=591, consulté le : 19 septembre 2009

2) CEÏBE, Cathy, « Des pavés de Lisbonne aux urnes », L'humanité, 11 septembre 2009, p.14, http://www.biblio.eureka.cc.ezproxy.usherbrooke.ca... consulté le 20 septembre 2009

3) BOZONNET, Jean-Jacques, « Les enseignants portugais en campagne contre la reconduction de José Socrates. Le premier ministre socialiste du Portugal est menacé de perdre sa majorité absolue le 27 septembre », Le Monde, 16 septembre 2009, p. 9, http://www.biblio.eureka.cc.ezproxy.usherbrooke.ca... consulté le 20 septembre 2009

4) AGORAVOX, Le Portugal se rend aux urnes, 21 septembre 2009, http://www.agoravox.fr/actualites/international/ar... consulté le 21 septembre 2009

5) ROSSIGNOL, Laurence, Parti socialiste français, Légalisation de l'avortement au Portugal, 9 mars 2007, http://presse.parti-socialiste.fr/2007/03/09/legal... consulté le 19 septembre 2009

6) ASSOCIATION EUROPÉENNE DES ADMINISTRATEURS D'ÉLECTIONS, Élections législatives au Portugal, le Président Anibal Silva a choisit[sic] le 27 septembre comme date de scrutin, 7 septembre 2009, http://www.election-expert.org/?p=704, consulté le 21 septembre 2009

7) CONSEIL DE L'EUROPE, Le Parti socialiste portugais, 1er lauréat du « Prix de l'Égalité entre les femmes et les hommes » de l'APCE, 8 septembre 2009, http://assembly.coe.int/ASP/Press/StopPressVoir.asp?ID=2199, consulté le 20 septembre 2009

8) LE FIGARO.FR, Portugal : le mariage homo en débat, 17 septembre 2009, http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2008/09/17/01011... 20 septembre 2009

9) LOUIS, Lisa, L'express.fr, L'énergie éolienne au Portugal, ou "l'histoire d'un succès". Pays le plus à l'Ouest de l'Europe, le Portugal a sextuplé sa capacité d'énergie éolienne en cinq ans. Une question de culture, 5 juin 2009, http://www.lexpress.fr/actualite/environnement/l-e... consulté le 21 septembre 2009

10) Loc.cit.

11) BOZONNET, Jean-Jacques, « Les législatives et la crise éloignent l'arrivée du TGV au Portugal », Le Monde, 19 septembre 2009, http://mobile.lemonde.fr/europe/article/2009/09/19... consulté le 21 septembre 2009

12) Loc. cit.

13) ASSOCIATION EUROPÉENNE DES ADMINISTRATEURS D'ÉLECTIONS, Op. cit.

14) EURONEWS, Forte mobilisation au Portugal contre la crise et la politique du gouvernement de José Socrates, 14 mars 2009, http://fr.euronews.net/2009/03/14/forte-mobilisati... consulté le 19 septembre 2009

15) CEÏBE, Cathy, Op. cit.

16) EURONEWS, Op. cit.

17) SCIENCES PO, Centre de données socio-politiques, Portugal, p.4, http://cdsp.sciences-po.fr/fichiers_elections25_FR... consulté le 21 septembre 2009

18) DELOY, Corinne, Fondation Robert Schuman, Observatoire des élections en Europe, Elections législatives au Portugal, 21 septembre 2009, http://www.robert-schuman.org/oee.php?num=598, consulté le 21 septembre 2009

19) DELOY, Corinne, Fondation Robert Schuman, Observatoire des élections en Europe, Elections législatives au Portugal, 31 aout 2009, Op. cit.

20) THE PORTUGAL NEWS ONLINE, Campaigning for parliamentary polls underway, 19 septembre 2009, http://www.the-news.net/cgi-bin/article.pl?id=1028-5, consulté le 20 septembre 2009

Dernière modification: 2009-11-23 09:22:35

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Les conséquences de la sécheresse ressenties au sein du gouvernement portugais
>janvier 2018


Encore un Européen en tant que secrétaire général de l'ONU
>octobre 2016


L'Espagne et le Portugal : une population en danger d'extinction ?
>avril 2016


Une élection présidentielle portugaise sans surprise
>février 2016


Portugal : la coalition de droite conserve le pouvoir
>octobre 2015


Un contexte difficile au Portugal
>septembre 2014


Entre récession et austérité, le gouvernement portugais agit
>septembre 2013


Nouvelles mesures d'austérité au Portugal : chronique d'un désastre annoncé
>novembre 2012


Une bouffée d'oxygène pour le Portugal
>septembre 2011


Portugal 2011: sans surprise, le président Anibal Cavaco Silva remporte la présidentielle
>février 2011


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016