Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

11 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

 Eyadéma, Étienne Gnassingbé | 1935-2005

Gnassingbé Eyadéma

  • Né le 26 décembre 1935 à Pya, au Togo
  • Président de la République togolaise (15 avril 1967 - 5 février 2005)
  • Décédé le 5 février 2005


  • Thierry Oberle, « Eyadéma, le doyen africain des présidents à vie », Le Figaro (France), 7 février 2005, p. 2.

    «...aidé par l'inconsistance d'une opposition qu'il manipule en grande partie, (Eyadéma) est élu lors d'élections dont la régularité est contestée par ses adversaires en 1993 et 1998. En juillet 1999, pouvoir et opposition signent des accords pour tenter de sortir de dix ans de crise. Les élections consacrent sans surprise la suprématie du Rassemblement du peuple togolais, le RTP fondé par le président Eyadéma. Étranglé économiquement après que l'Union européenne avait interrompu son aide voici dix ans après les violences ayant émaillé le processus politique, le général Eyadéma avait récemment repris le dialogue avec l'opposition et annoncé la tenue de législatives dans les prochains mois. Ces engagements ont décidé l'Union européenne en novembre à normaliser ses relations avec Lomé. Mais l'ex-putschiste n'a jamais désarmé. Il était membre du club africain des présidents à vie, une assemblée dont il était le doyen. Le plus ancien chef d'État de la planète après Fidel Castro a tiré sa révérence. Sa disparition plonge le Togo dans l'inconnu. »


    Étienne Gernelle, « Togo : succession à la hussarde », Le Point (France), 10 février 2005.

    «...Fin tacticien, Eyadéma, surnommé également « le Général », « le Vieux » ou « le Patron », sait susciter les divisions et les ralliements en temps voulu. En 2003, il est à nouveau réélu, après avoir modifié la constitution, qui l'empêchait de se représenter. Il avait pourtant promis à Jacques Chirac - croix de bois, croix de fer - de ne pas franchir ce Rubicon.. Eyadéma, qui, raconte-t-on, aurait fait un enfant à une femme de chacune de la trentaine d'ethnies que compte le Togo, se pose en véritable père de la nation. « Mon seul marabout, c'est le peuple togolais », répète-t-il. L'écrivain Ahmadou Kourouma s'est inspiré du parcours du président dans son roman « En attendant le vote des bêtes sauvages », satire de la vie politique africaine. L'origine de ce titre vient d'une remarque de son cuisinier togolais : « Si les hommes refusaient de voter pour Eyadéma, les bêtes sortiraient de la brousse pour voter pour lui. » La brousse a sans doute aidé Eyadéma. Mais aussi la France. Jusqu'à la fin, Eyadéma a pu compter sur son soutien sans faille. Y compris lors des nombreuses tentatives de coup d'État. »


    « Eyadéma : Togo's Woeful Legacy », The Economist (Royaume-Uni), 12 février 2005.

    «...Mr Eyadéma was not the worst of Africa's despots. He was less murderous than many of his contemporaries, though Amnesty International complained that torture was rife in his jails. Per head, Togo is 12% poorer than when he seized power, which is an awful record, but better than some. His admirers pointed out that he kept Togo stable, up to a point. (...) Mr Eyadéma so dominated politics that Togo has developed no reliable mechanisms for resolving disputes without him. He always took a dim view of democrats, accusing them of fomenting disorder and even of being behind the scourge of elephant-poaching in his home region of Kabyé. It was only under intense pressure, principally from France, that he allowed semi-competitive elections in 1998 and 2003, which he won through a mixture of rigging and intimidation. »

    Liens internes

    Les objectifs de Perspective monde
    Son équipe au fil des ans
    Les sources et les mises à jour
    Récupérer des éléments de Perspective monde

    Pour en savoir plus

    Pour nous écrire un commentaire
    Pour visionner la vidéo d'introduction
    Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
    Dimension, sur le langage statistique R

    Liens externes

    Observatoire des politiques publiques
    Observatoire des Amériques
    Politique appliquée.tv
    Cahiers de recherche

    Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016