21 septembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

 Barre, Siad (Syad, Syaad) | 1919-1995

Siad Barre

  • Né le 6 octobre 1919 à Shilabo, en Ogaden
  • Président de la Somalie (21 octobre 1969 – 26 janvier 1991)
  • Décédé le 2 janvier 1995 à Lagos, au Nigeria


  • S.A., « Somalie : Des clans résolus », Le Nouvel Afrique Asie (France), mars 1991, p. 30.

    «...On peut en effet se demander où prend racine la violence furieuse et fratricide qui caractérise la scène politique somalienne depuis quelques années. La réponse pourrait se trouver dans deux phénomènes qui se sont développés parallèlement au cours des années quatre-vingts : la dégénérescence du régime de Syad Barre (autrefois progressiste et même révolutionnaire) en une dictature à la Duvalier, et le choix des opposants de Syad Barre de recourir à une forme d’agrégation ancestrale pré-politique : le tribalisme intégral. Cela ne pouvait que produire une situation explosive et également dangereuse pour l’avenir du pays. Car les camps qui s’affrontaient de plus en plus durement sur le terrain ne recoupaient pas les forces qui se battaient contre la dictature et celles censées la défendre. Le combat se déroulait entre un clan qui avait usurpé le pouvoir d’État contre d’autres clans divisés entre eux et dont le seul objectif identifiable était de se substituer à l’adversaire. À preuve, le fait que les plus prestigieux représentants de la diaspora somalienne qui se sont répandus aux quatre coins de la planète pendant les deux décennies de pouvoir de Syad Barre ont préféré rester à l’écart. »


    Francis Kpatindé, « La Somalie sous la loi des clans », Jeune Afrique (France), 6 au 12 février 1991, p. 16-17.

    «...Fin de partie, donc, pour un homme qui, en accédant au pouvoir à la faveur d’un coup d’État, le 21 octobre 1969, suscita beaucoup d’espoirs au sein de l’intelligentsia somalienne. Espoirs bien vite déçus. Son règne fut ponctué de plusieurs tentatives de putschs réprimées dans le sang, de révoltes populaires matées, d’une prolifération de mouvements de guérilla, de renversements d’alliances spectaculaires, alors même que l’économie somalienne sombrait dans un marasme total. En tout et pour tout, deux décennies d’exercice « familial » et féodal du pouvoir, au terme desquelles Mohamed Siyad Barré ne contrôlait finalement plus, outre l’aéroport international de Mogadiscio, que les abords du palais présidentiel, d’où il a soutenu un siège d’un mois. Le président de la République était devenu, dans la bouche même de ses compatriotes, le « maire de Mogadiscio », quand ce n’était pas – pour les plus irrévérencieux – un « simple locataire » de la villa Somalia. »


    Catherine Simon, « Dictateur et chef de clan », Le Monde (France), 29 janvier 1991, p. 13.

    «...Fils d’un éleveur marehan de la région de Lugh (nord-ouest de Mogadiscio), âgé officiellement de soixante-neuf ans (de soixante-dix-sept ans selon d’autres sources), le général Syaad Barre avait rêvé longtemps de gommer les frontières héritées de l’histoire et de rassembler, au sein d’une seule et même nation, les membres dispersés de l’ethnie somalie. La révolte de ceux-ci – clans isaak, hawiyé et ogaden en tête – constitue le plus cinglant échec de ce dessein de justesse. Depuis douze ans, le maître de Mogadiscio n’avait plus guère d’autre souci que de se maintenir au pouvoir, quel qu’en soit le prix. Obstiné, mais pas au point de se laisser enfermer dans ses choix, cet autodidacte – s’exprimant aussi bien en arabe, en anglais, en italien ou en swahili – aura su se montrer, tout au long de sa carrière, un grand manœuvrier, habile à sauver sa mise. »

    Liens internes

    Les objectifs de Perspective monde
    Son équipe au fil des ans
    Les sources et les mises à jour
    Récupérer des éléments de Perspective monde

    Pour en savoir plus

    Pour nous écrire un commentaire
    Pour nous suivre sur Facebook
    Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
    Dimension, sur le langage statistique R

    Liens externes

    Observatoire des politiques publiques
    Observatoire des Amériques
    Politique appliquée.tv
    Cahiers de recherche

    Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019