Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

13 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

 King, Martin Luther | 1929-1968

Martin Luther King

  • Né le 15 janvier 1929 à Atlanta, aux États-Unis
  • Pasteur baptiste (1947 – 4 avril 1968)
  • Président de la Southern Christian Leadership Conference (SCLC) (11 janvier 1957-4 avril 1968)
  • Activiste au sein du Student Nonviolent Coordinating Committee (15 avril 1960-1962)
  • Prix Nobel de la paix (14 octobre 1964)
  • Décédé le 4 avril 1968 à Memphis, aux États-Unis


  • Andrew Kopkind, «La guerre raciale», Le Nouvel Observateur (France), 10 avril 1968, p. 20-21.

    «...Ce qu'il y a de curieux, c'est que Martin Luther King était à la fois le produit et le symbole d'une étape dépassée de l'histoire américaine (...) L'explosion de révolte qui a suivi son assassinat paraît, en fait, hors de proportion avec le rôle et l'importance qu'avait pu reprendre le Dr King. Depuis 1965, il était devenu le leader moral de la communauté blanche, bien plus que le leader politique des Noirs. Et sa disparition, en un certain sens, est un coup plus grave pour les Blancs que pour les Noirs. Si le Président et les hommes politiques ont pu exploiter sa mort comme ils l'ont fait, c'est que le Dr King symbolisait, pour les Blancs, une issue acceptable au cauchemar de la guerre raciale.»


    Roger Champoux, «Un crime de la haine», La Presse (Québec, Canada) 6 avril 1968, p. 4.

    «...Étrange et bouleversant de penser que les deux hommes qui ont prêché, à notre époque, l'évangile de la concorde et de la non-violence ont l'un et l'autre péri par la violence. Le Mahatma Gandhi et Luther King désiraient avec une volonté qui parfois tournait à l'obsession, voir fleurir l'amitié et l'entente entre tous les hommes. Tous deux ont été lâchement abattus. Dans le sillage de la fin dramatique du Mahatma ce sont encore et toujours les fureurs de l'intolérance religieuse; dans le sillage de la tragédie de Memphis c'est une nouvelle irruption démentielle qui par le fer et le feu, le sang et la mort va lancer la nation américaine dans un cauchemar indescriptible.»


    Sans auteur, «Martin Luther King», London Times (Royaume-Uni), 6 avril 1968.

    «...He leaves behind him a solid and historic achievement in the south which nothing can now destroy entirely. In the north he leaves a hope and question mark. His memory and his movement will remain a rallying point for those who still believe that there is an alternative to violence. Even if violence prevails for the time being, and even if many people can sympathize with the desperation that provokes it, the existence of an alternative remains vital. The time may well come when violence is merely breeding violence, and when this time comes there will be a need for responsible men whose hands are clean and whose principles are intact. Then the men trained and inspired by Dr. King could come into their own again. Meanwhile, his name will continue to rank high among those invoked to answer people who argue that the Negro is not fit or ready for equality.»


    Sans auteur, «King is the man, Oh Lord», Newsweek (États-Unis), 15 avril 1968, p. 34-35.

    «...He was, more than any single man, the voice and the instrument of the second American revolution. He materialized out of the streets and the Jim Crow churches of the South a dozen years ago, preaching brotherhood and nonviolence to a divided and violent land. For a time, incredibly, it worked -until the very forces he had helped set in motion swept past him and turned the black ghettos of America into battlegrounds. Yet the Rev. Dr. Martin Luther King Jr. never gave up, and he was trying to prove his way again when a white assassin cut him down last week in Memphis -and dealt a parlous wound to the American soul.»

    Liens internes

    Les objectifs de Perspective monde
    Son équipe au fil des ans
    Les sources et les mises à jour
    Récupérer des éléments de Perspective monde

    Pour en savoir plus

    Pour nous écrire un commentaire
    Pour visionner la vidéo d'introduction
    Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
    Dimension, sur le langage statistique R

    Liens externes

    Observatoire des politiques publiques
    Observatoire des Amériques
    Politique appliquée.tv
    Cahiers de recherche

    Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016