Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

13 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

 Ceausescu, Nicolae | 1918-1989

Nicolae Ceausescu

  • Né le 26 janvier 1918 à Scornicesti, en Roumanie
  • Secrétaire de l'Union des jeunesses communistes (1944-1945)
  • Ministre de l'Agriculture, puis ministre délégué aux Forces armées (1949-1954)
  • Nommé au comité central du Parti communiste (1952)
  • Promu au bureau politique (décembre 1955)
  • Premier secrétaire du Parti communiste roumain (22 mars 1965-25 décembre 1989)
  • Secrétaire du conseil d'État (9 décembre 1967-28 mars 1974), puis président de la République socialiste de Roumanie (28 mars 1974-22 décembre 1989)
  • Exécuté le 25 décembre 1989 à Targoviste, en Roumanie


  • Daniel Vernet, «Roumanie : Liberté et violence», Le Monde (France), 27 décembre 1989, p. 1.

    «...En Roumanie, Ceausescu ne comptait plus depuis longtemps sur l'URSS pour l'aider à maintenir son emprise sur ses sujets; ayant transformé le système communiste en affaire familiale, ayant épuisé les effets populaires d'une politique nationaliste, il ne faisait confiance qu'à un quadrillage militaire et policier dépassant tout ce que l'on connaissait dans les pays voisins. Dans ces conditions, il n'est guère surprenant que les hommes de la Securitate, tristes continuateurs de la Garde de fer fasciste qui semait la terreur dans la Roumanie des années 30, aient essayé de se battre jusqu'à la dernière cartouche. Ceausescu avait utilisé à l'extrême, pour appuyer son pouvoir personnel, les institutions communes à tous les régimes communistes.»


    Jean Lesieur, «Après le cauchemar», L'Express (France), 5 janvier 1990, p. 8-16.

    «...Tout le monde, mis à part le peuple, avait intérêt à ce que l'Homme magnifique disparaisse au plus vite. Tous ces complices qui, petits ou grands, en Roumanie ou en Union soviétique, l'avaient fait roi dans ce pays où, à la fin de la guerre, le Parti communiste ne comptait que 200 membres. Ceausescu, ancien paysan, apprenti cordonnier, était du nombre, militant sans doute sincère alors. Mais, depuis un quart de siècle qu'il exerçait le pouvoir sans partage, chacun savait que ne comptaient plus ni l'idéologie ni la morale. Seuls importaient un clan et son chef, devenu fou, obsédé par l'invention d'un «homme nouveau», dont il fallait détruire les villages, rationner la consommation de biens de première nécessité, qui devait trembler de froid en hiver, et de peur s'il n'était pas satisfait.»


    Ralph Blumenthal, «The Ceausescus : 24 Years of Fierce Repression, Isolation and Independence», New York Times (États-Unis), 26 décembre 1989.

    «...Over the years, Mr. Ceausescu fostered a cult of personality. He became all-knowing and omnipresent, with busts and photographs of him dotting the landscape. The first of state television's two hours of programming nightly were devoted to praising his accomplishments. Each bookstore featured his massive opus, ''Rumania on Its Way of Building Up the Multilaterally Developed Socialist Society,'' a collection of speeches, reports, statements and articles. Rigidity Grows As Isolation Prevails Rumania's estrangement from the West began in 1983, with Mr. Ceausescu's decision to liquidate his country's $21 billion foreign debt, created by his grand building projects of the 1970's, by imposing domestic austerity. Within five years, he had cut the debt in half, but Rumania's standard of living had plunged to the lowest in Europe. Food was severely rationed, cities were dark at night, buildings were barely heated in the winter.»

    Liens internes

    Les objectifs de Perspective monde
    Son équipe au fil des ans
    Les sources et les mises à jour
    Récupérer des éléments de Perspective monde

    Pour en savoir plus

    Pour nous écrire un commentaire
    Pour visionner la vidéo d'introduction
    Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
    Dimension, sur le langage statistique R

    Liens externes

    Observatoire des politiques publiques
    Observatoire des Amériques
    Politique appliquée.tv
    Cahiers de recherche

    Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016