Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

13 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

 Chi Minh, Hô (Nguyen Sinh Cung) | 1890-1969

Ho Chi Minh

  • Né le 19 mai 1890 à Hoang Tru, au Viêt-nam
  • Président du Parti communiste du Viêt-nam (1930-2 septembre 1969)
  • Secrétaire général du Parti communiste du Viêt-nam (1e novembre 1956-septembre 1960)
  • Premier secrétaire du gouvernement provisoire (2 septembre 1945-6 mars 1946), puis président de la République du Viêt-nam du Nord (6 mars 1946-2 septembre 1969)
  • Premier ministre de la République du Viêt-nam du Nord (2 septembre 1945-20 septembre 1955)
  • Décédé le 2 septembre 1969 à Hanoï, au Viêt-nam


  • Claudine La Haye, «La longue passion de Ho Chi Minh», L'Express (France), 8 au 14 septembre 1969, p. 25-26.

    «...Un deuil partagé a réuni pour la première fois en quinze ans, de la frontière de Chine à la pointe de Camau, tout le peuple vietnamien. Unité fugitive, à laquelle avait consacré toute sa vie celui-là même que l'on pleurait : Ho Chi Minh. Champion de la résistance contre «l'agression américaine» pour les 19 millions de Vietnamiens du Nord, il était resté pour les 17 millions de Vietnamiens du Sud, quel que soit leur camp, le héros de la lutte de l'indépendance contre les Français. En ce frêle mandarin de 79 ans s'incarnait une nation à la reconquête d'elle-même. « C’est le seul leader que, du Nord au Sud, chaque Vietnamien reconnaisse », disait à L’Express, il y a peu, le sénateur Tran Van Don, à Saigon. « C’est l’âme même de cette guerre dont nous tentons de venir à bout », disaient militaires et diplomates, les Américains. Pour ou contre, chacun, de part et d’autre du 17e parallèle, se définissait par rapport à lui.»


    Jean Lacouture, «Un demi-siècle de luttes révolutionnaires», Le Monde (France), 5 septembre 1969, p. 8.

    «...C'est cette inimitable combinaison de souplesse et d'indomptable énergie, d'imagination politique et de fermeté sur les principes, de références aux traditions patriotiques et d'analyse marxiste qui fait l'originalité de M. Ho. Ces synthèses sont-elles durables ? Lui survivront-elles ? Parce qu'il a, depuis plus de trente ans, su former des hommes comme Dong (Pham Van) et Giap (Vo Nguyen), et ensuite donner au pouvoir de Hanoï un caractère collégial, il a limité, semble-t-il, les risques de la personnalité abusive du pouvoir et des problèmes successoraux qui s'ensuivent. Ce serait le dernier des innombrables services que l'«oncle Ho» a rendus à son peuple.»


    Cyrille Felteau, «La succession de Ho Chi Minh», La Presse (Québec, Canada), 5 septembre 1969, p. 4.

    «...Au seuil de ses quatre-vingts ans, après des décennies de lutte contre les grandes puissances de l'Ouest, celui que les enfants nord-vietnamiens appellent «l'oncle Ho», paraissait indestructible (...) Quelques questions se posent, maintenant qu'il a disparu d'une scène où il occupait depuis longtemps une position prédominante. Tout d'abord, n'assisterons-nous pas à une lutte pour le pouvoir entre ses principaux collaborateurs ? Ce que l'on appelle, dans de telles circonstances, la «direction collégiale», a-t-elle des chances de se maintenir quelque temps ? Tel semble être l'avis de la plupart des observateurs, qui notent entre eux une cohésion assez forte, malgré une certaine diversité de tendances, notamment en ce qui a trait à l'orientation des hostilités au Sud, aux négociations de Paris et à l'attitude vis-à-vis de Pékin et de Moscou.»


    Edward Klein, «President Ho Chi Minh (1890-1969), Newsweek (États-Unis), p. 30-37.

    «...That Ho had cut an impressive global swath was undeniable. A survivor of Marx's heroic era (he personally met Lenin in 1922), Ho was waging a successful war of national liberation well before Mao Tse-tung and Lin Piao articulated the theoretical basis for such struggles. During his battle for a unified, independent Vietnam (...) he wrestled France to her knees and fought the U.S., the world's mightiest power, to a military stalemate. Ultimately, Ho's single-minded dedication changed the course of history (...) Throughout the world today, anti-Establishment barricades are manned by youngsters who chant : «Ho, Ho, Ho Chi Minh.»


    Paul Bernetel, « L’exemple de Ho Chi Minh », Jeune Afrique (France), 16 au 22 septembre 1969, p. 37.

    «...Avec le président Hô Chi Minh disparaît la plus grande et, peut-être, la plus forte personnalité du Tiers Monde. L’émotion, la tristesse provoquées par sa mort dans le monde attestent de l’envergure de ce héros de légende. (…) Le dernier volet de l’exemple de Hô Chi Minh réside dans l’originalité du combat idéologique et politique du grand chef vietnamien. Toute son action, depuis le refus d’épouser les querelles des dogmatiques chinois et soviétique jusqu’à la liaison permanente entre les vertus nationalistes de la lutte contre la domination étrangère et le concept marxiste de l’internationalisme, constitue une expérience extrêmement riche pour les mouvements de libération nationale. En Palestine, en Afrique du Sud, en Rhodésie, en Angola, les combattants de la liberté devraient s’inspirer de ce que l’historien Jean Lacouture a si justement appelé « l’inimitable combinaison de souplesse, d’indomptable énergie, d’imagination politique, de fermeté sur les principes de référence aux traditions patriotiques et d’analyse marxiste » qui a fait de Hô Chi Minh le symbole de la lutte du Tiers Monde pour la liberté dans la dignité. »

    Liens internes

    Les objectifs de Perspective monde
    Son équipe au fil des ans
    Les sources et les mises à jour
    Récupérer des éléments de Perspective monde

    Pour en savoir plus

    Pour nous écrire un commentaire
    Pour visionner la vidéo d'introduction
    Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
    Dimension, sur le langage statistique R

    Liens externes

    Observatoire des politiques publiques
    Observatoire des Amériques
    Politique appliquée.tv
    Cahiers de recherche

    Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016