Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

13 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

 Peron, Juan | 1895-1974

Juan Domingo Peron

  • Né le 8 octobre 1895 à Buenos Aires, en Argentine
  • Secrétaire au Travail et à la Santé (novembre 1943-1945)
  • Secrétaire à la Guerre (février 1944-1945)
  • Vice-président de l'Argentine (8 juillet 1944-10 octobre 1945)
  • Président de l'Argentine (4 juin 1946-21 septembre 1955 / 12 octobre 1973-1e juillet 1974)
  • Décédé le 1e juillet 1974 à Buenos Aires, en Argentine


  • Jérôme Kerkevan, «Les orphelins de Peron», Le Nouvel Observateur (France), 8 juillet 1974, p. 38.

    «...Peron mort, l'Argentine est plongée dans le silence et la stupeur. Mais ce n'est qu'une trêve. Comme dans les westerns, on s'observe. À gauche et à droite, chacun se demande qui va tirer le premier. C'est que le «vieux» a laissé beaucoup d'orphelins. Dix-huit ans d'exil n'ont pas réussi à tuer le mythe (...) Aujourd'hui, où en est-on, et que va-t-il se passer ? Le péronisme sans Peron va éclater à plus ou moins brève échéance. La veuve, Isabelita, promue chef de la nation à 43 ans, est un phénomène trop insolite, même dans un pays surréaliste comme l'Argentine, pour pouvoir durer longtemps.»


    M.N., «Le porte-drapeau de la droite péroniste», Le Monde (France), 2 juillet 1974, p. 3.

    (extrait d'un texte publié peu de temps avant l'annonce du décès de Peron) «...Il n'est pas exclu que Peron, qui, affirme-t-on, jouit d'une parfaite lucidité, ait voulu mettre l'occasion à profit -au risque de dramatiser les événements- pour faire reporter sur son épouse l'appui qui lui a été accordé récemment, et démontrer que les mécanismes de succession prévus par les institutions peuvent fonctionner. Si tel est le cas, le général a atteint son objectif. Le premier moment de désorientation passé, partisans et adversaires ont fait part de leur réaction favorable et il est maintenant plus difficile que jamais de tracer la frontière entre les uns et les autres.»


    Jean-Claude Leclerc, «L'Argentine sans Peron», Le Devoir (Québec, Canada), 4 juillet 1974, p. 4 et 6.

    «...Peron mort, le dernier symbole de l'unité nationale argentine est disparu; avec lui cède la dernière digue qui, même fissurée de plus en plus gravement, retenait encore les forces tumultueuses à ce jour retenues dans l'ambiguïté du péronisme. Certes, le prestige de Peron avait grandi avec l'exil, et avec son décès, l'autorité qu'il représentait encore restera un facteur non négligeable de la vie politique argentine (...) Mais à l'heure des crises et des affrontements dont le mouvement justicialiste restait prégnant, le «lider» ne sera plus là pour diriger la marche des événements. Les forces qui, à droite comme à gauche, s'étaient durcies et se préparaient pour le jour de son départ, vont également invoquer l'idéal du disparu pour justifier leurs décisions et leurs actions. Peron présent, la violence n'avait pas cessé de frapper l'Argentine. Désormais, il faut s'attendre à une recrudescence de l'action armée.»


    The Washington Post (États-Unis), 3 juillet 1974.

    «...Juan Domingo Peron, dead at 78, created a legend in his own time in Argentina, convincing common people that he spoke for them and carrying off his rule in a way that lent excitement to their hard lives (...) To his admirers a populist -and to his detractors a demagogue- he was a politician of formidable gifts, capable not only of mobilizing the underclass of poor workers or Italian immigrants but of playing expertly on divisions in the traditional oligarchy. He was aided immeasurably by his second wife Evita, a former actress who matched -some would say, exceeded- his own personal magic and whose image he manipulated skillfully after her death.»

    Liens internes

    Les objectifs de Perspective monde
    Son équipe au fil des ans
    Les sources et les mises à jour
    Récupérer des éléments de Perspective monde

    Pour en savoir plus

    Pour nous écrire un commentaire
    Pour visionner la vidéo d'introduction
    Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
    Dimension, sur le langage statistique R

    Liens externes

    Observatoire des politiques publiques
    Observatoire des Amériques
    Politique appliquée.tv
    Cahiers de recherche

    Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016