Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

11 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

 Sadate, Anouar el- | 1918-1981

Anouar el Sadate

  • Né le 25 décembre 1918 à Mit Aboul Koum, Al-Minufiyah, en Égypte
  • Nommé ministre d'État (1954)
  • Président de l'Assemblée nationale (1960-1969)
  • Vice-président de l'Égypte (1964-1966, 20 décembre 1969-5 octobre 1970)
  • Président de l'Égypte (28 septembre 1970-6 octobre 1981)
  • Décédé le 6 octobre 1981 au Caire, en Égypte


  • Raymond Aron, «L'héritage de Sadate», L'Express (France), 23 octobre 1981, p. 55.

    «...Nous n'oublierons jamais ce jour de novembre 1977 qui nous parut fermer une époque et en ouvrir une autre. Le Raïs, seul, atterrissait à Jérusalem et tendait la main à ses ennemis d'hier. Plus de guerre, d'abord, entre Égyptiens et Israéliens; plus de guerre, ensuite, entre Arabes et Israéliens (...) De ce jour date l'admiration que des millions d'hommes ont portée à Anouar el-Sadate, que les Cairotes persiflaient et qui, d'un coup, s'élevait au niveau de ces rares chefs d'État qui tentent de forcer le destin et qui, par un geste, par une parole, créent l'irréversible : désormais, rien ne sera plus comme avant.»


    Amin Maalouf, «La nouvelle décennie égyptienne», Jeune Afrique (France), 14 octobre 1981, p. 25.

    «...Avec la mort brutale du président Sadate le 6 octobre 1981, l'Égypte vient de subir le troisième grand bouleversement de son histoire moderne, et on peut affirmer, avec peu de chances de se tromper, que les ondes de choc ne tarderont pas à se propager. De tous les hommes d'État actuels, le raïs est probablement celui dont la disparition crée le vide le plus impressionnant sur la scène internationale. Sa politique, audacieuse jusqu'au suicide, n'était pas celle d'une équipe, d'une caste militaire ou d'un peuple uni. Elle avait certes l'assentiment d'une partie des Égyptiens, mais c'était avant tout la politique d'un homme seul, convaincu d'avoir raison et, en tout cas, de ne plus pouvoir reculer.»


    Paul Lachance, «La difficile succession de Sadate», Le Soleil (Québec, Canada), 7 octobre 1981, p. A-4.

    «...Fort populaire, dès lors (son voyage à Jérusalem), dans le monde occidental, notamment aux États-Unis, Sadate l'est beaucoup moins dans le reste du monde arabe qui l'accuse d'avoir fait le jeu d'Israël et de n'avoir en rien contribué à résoudre la question palestinienne qui reste au coeur du conflit israélo-arabe. Sadate disparu, on se demande immédiatement ce qu'il peut advenir de l'Égypte. Le vice-président, successeur temporaire du raïs, a bien promis que son pays continuerait dans la voie de la démocratie et respecterait tout les traités et les engagements pris par son prédécesseur. Mais Sadate constituait à lui seul un pouvoir et son prestige et son poids étaient considérables, non seulement dans son propre pays, mais dans le monde arabe.»


    Chicago Tribune (États-Unis), 7 octobre 1981.

    «...Egypt's President Anwar Sadat was a man of great strength and great vision, surely one of the towering statesmen of this century (...) His gleaming smile charmed us, disarmed us, but did not deceive us. He proved as good as his word when he set out upon the path of peace, working tirelessly to bring to fruition the peace treaty with Israel and to proceed further toward solution of the Palestinian dilemma. It is a doubtful that anybody else in the Middle East, or in the world, could have achieved what he did. But it was precisely because of his unique personality that the uneasy question has always lingered in the background of the historic peace treaty : Can peace survive Anwar Sadat ?»

    Liens internes

    Les objectifs de Perspective monde
    Son équipe au fil des ans
    Les sources et les mises à jour
    Récupérer des éléments de Perspective monde

    Pour en savoir plus

    Pour nous écrire un commentaire
    Pour visionner la vidéo d'introduction
    Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
    Dimension, sur le langage statistique R

    Liens externes

    Observatoire des politiques publiques
    Observatoire des Amériques
    Politique appliquée.tv
    Cahiers de recherche

    Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016