19 mai 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

Évolution globale de la démocratie


Vous trouverez ici une représentation graphique et des données permettant de comprendre l'évolution structurelle de la démocratie sur une longue période. Ici ne sont pas pris en compte des changements conjoncturels ou des changements mineurs survenus à un moment ou l'autre. L'indice global procède d'une somme de plusieurs indicateurs spécifiques. Les données ont été développées par l'équipe de Polity IV (Marshall et Jaggers). Source: Monty G. Marshall and Keith Jaggers. 2015. Polity IV Dataset. [Computer file; version p4v2015] College Park, MD: Center for International Development and Conflict Management, University of Maryland. Pour aller plus loin: Center for Systemic Peace. D'une manière complémentaire, on pourra se référer à notre définition de la démocratie (section du glossaire).



La démocratie et ses quatre composantes

Niveau de démocratie

[0 à 10]: Le niveau de démocratie est établi à partir de quatre éléments:1) un niveau d'ouverture élevé quant à la provenance des candidats (possiblement externe au cercle du pouvoir); 2) un niveau élevé de compétition des acteurs politiques (élection plutôt que sélection); 3) des limitations importantes au pouvoir exécutif et 4) peu de restriction à la participation des citoyens. L'échelle va de 0 à 10, 0 étant le niveau le plus bas et 10 le niveau le plus élevé de démocratie.

Détails des composantes


Tableau général
Début de la période Fin de la période Indice global Indice de démocratie Indice d'autocratie Niveau d'ouverture Niveau de compétition Niveau de limitation Niveau de régulation de la participation* Niveau de restriction de la participation
1914 septembre 41915 mars 9-22441532
1915 mars 91925 janvier 22 Anarchie, dualité des pouvoirs
1925 janvier 221939 avril 8-90941141
1939 avril 81945 novembre 10 Anarchie, dualité des pouvoirs
1945 novembre 101946 janvier 12 Situation transitoire
1946 janvier 121990 décembre 11-90941141
1990 décembre 111992 juillet 113242333
1992 juillet 11996 mai 2556143533
1996 mai 251997 juillet 2403341533
1997 juillet 242002 juillet 2456142534
2002 juillet 242005 septembre 177042624
2005 septembre 12011 décembre 3199043724

* Cet indicateur ne participe pas au calcul de l'indice de démocratie.

Définitions des composantes

Niveau d'ouverture

[0 à 4]: La désignation des gouvernants découle-t-elle d'un processus où seuls les gens de l'élite restreinte sont admis ou, au contraire, découle-t-elle d'un processus ouvert permettant à des gens qui ne proviennent pas de l'élite politique du pays de gouverner? Le niveau 1 renvoie à la fermeture complète: désignation par hérédité pure; seuls sont admis par la loi des gens issus de la famille du monarque (rois, empereurs, émirs). En d'autres termes, le successeur ne peut être nul autre que celui prévu par le rang au sein de la famille des monarques. Un dirigeant qui se proclamerait «monarque» sans qu'il provienne d'une filiation déterminée reconnue ne serait pas classé à ce niveau. À l'opposé, le niveau 4 renvoie à une désignation où l'on ne peut établir apriori le successeur ou le gagnant; la liste des candidatures est ouverte. Les niveaux 2 et 3 sont des situations intermédiaires: on peut ainsi retrouver un monarque (dont le choix est héréditaire) et un premier ministre (choisi par élection ou par désignation par un conseil restreint) . Attention: un niveau codé 0 est associé à une situation irrégulière, type coup d'État, la restriction est alors très forte. Cette variable contribue à définir le niveau de démocratie de la manière suivante: les niveaux 3 et 4: +1, les autres niveaux: +0.

Niveau de compétition

[0 à 3]: Des différents candidats possibles, comment le gouvernant est-il choisi? La désignation se fait-elle par une sélection (conseil restreint, cooptation, décision militaire ou de parti ou hérédité) ou, au contraire, par une élection où les candidats sont dans une compétition dont l'issue appartient généralement aux électeurs ? Le niveau 1 renvoie à une situation où la compétition est absente; la désignation est le fait d'une sélection opérée par un conseil sans qu'on assiste à une compétition des partis ou acteurs; on y retrouve aussi le cas des désignation héréditaire. À l'opposé, le niveau 3 implique une compétition qui met en opposition deux ou plusieurs partis. Le niveau 2 renvoie à une situation médiane, combinée, intermédiaire ou de transition. Cette variable contribue au niveau de démocratie de la manière suivante: le niveau 3: +2, le niveau 2: +1, et les autres niveaux: +0.

Niveau de limitation

[1 à 7]: Une fois désignés, les gouvernants peuvent-ils «tout» faire? Jouissent-ils d'un pouvoir sans limite? Ou, au contraire, ont-ils des contraintes, des limitations et ce peu importe leur mode de désignation? Le niveau 1 présente un pouvoir sans limite, sans contrainte, arbitraire. Ni les tribunaux, ni le pouvoir législatif, ni les autres corps organisés de la société ne peuvent limiter le pouvoir d'un tel dirigeant. Il s'agit d'un dictateur, d'un tyran ou d'un pouvoir totalitaire. À l'opposé, le niveau 7 désigne un régime ou les autres entités de l'État ont plus ou autant de pouvoir que l'exécutif. Les législatures, par exemple, peuvent alors initier des politiques; elles peuvent démettre les gouvernants; elles peuvent les mettre en accusation. C'est aussi le cas des cabinets ministériels qui sont composés de représentants de plusieurs partis qui peuvent quitter le gouvernement et provoquer de nouvelles élections. Entre le niveau 1 et le niveau 7 on retrouve une grande variété de possibilités. Cette variable contribue au niveau de démocratie de la manière suivante: le niveau 7: +4; le niveau 6: +3; le niveau 5:+2; le niveau 4: +1, et les autres niveaux: +0.

Niveau de participation

[1 à 5]: Les organisations qui défendent des opinions politiques jouissent de quelle liberté dans l'espace public? Au niveau 1 toutes les formes d'opposition au gouvernement sont réprimées. On y associe les régimes autoritaires et totalitaires, les dictatures militaires et les systèmes à parti unique. À l'opposé, au niveau 5 on retrouve une forte compétition: présence de partis d'opposition. Entre le niveau 1 et le niveau 5, on retrouve des situations intermédiaires. Cette variable contribue au niveau de démocratie de la manière suivante: le niveau 5: +3; le niveau 4: +2; le niveau 3: +1, et les autres niveaux: +0.

Forces et limites des composantes

Les composantes identifiées n'ont pas une valeur heuristique exhaustive. On ne tient compte ici que des structures les plus fondamentales du régime politique. L'élargissement du droit de vote à de nouvelles catégories de citoyens n'est pas, par exemple, pris en compte. Il s'agit de limites indéniables. L'avantage de cette évaluation est de fournir une vision globale, générale, sur plusieurs décennies. Par le mode de calcul du niveau démocratie, on voit aussi que celle-ci n'est pas binaire, mais relève d'une construction historique, marquée par des progrès et des reculs.

Quand on considère les deux pôles, ou les deux extrêmes, on peut mieux envisager le spectre des possibles. Un régime autocratique est caractérisé par la fermeture, l'absence de compétition, aucune limitation au pouvoir des gouvernants et des restrictions très fortes à la participation citoyenne. Inversement, un régime démocratique est caractérisé par une ouverture, une compétition, des restrictions quant au pouvoir des gouvernants et une participation citoyenne possible. Par ces composantes, on obtient une définition quantitative de la démocratie. Pour considérer les autres définitions, consulter le glossaire ou se référer aux indicateurs présents dans la section Statistiques | Gouvernance.

Calculs des composantes



Tableau des additions pour l'indice de démocratie
Début de la période Fin de la période Indice global Indice de démocratie Indice d'autocratie Niveau d'ouverture Niveau de compétition Niveau de limitation Niveau de régulation de la participation Niveau de restriction de la participation
1914 septembre 41915 mars 9-224+10+2... 0
1915 mars 91925 janvier 22 Anarchie, dualité des pouvoirs
1925 janvier 221939 avril 8-909+100... 0
1939 avril 81945 novembre 10 Anarchie, dualité des pouvoirs
1945 novembre 101946 janvier 12 Situation transitoire
1946 janvier 121990 décembre 11-909+100... 0
1990 décembre 111992 juillet 1132+1+10... +1
1992 juillet 11996 mai 25561+1+2+2... +1
1996 mai 251997 juillet 24033+10+2... +1
1997 juillet 242002 juillet 24561+1+1+2... +2
2002 juillet 242005 septembre 1770+1+1+3... +2
2005 septembre 12011 décembre 31990+1+2+4... +2


Tableau des additions pour l'indice d'autocratie
Début de la période Fin de la période Indice global Indice de démocratie Indice d'autocratie Niveau d'ouverture Niveau de compétition Niveau de limitation Niveau de régulation de la participation Niveau de restriction de la participation
1914 septembre 41915 mars 9-2240+20+1+1
1915 mars 91925 janvier 22 Anarchie, dualité des pouvoirs
1925 janvier 221939 avril 8-9090+2+3+2+2
1939 avril 81945 novembre 10 Anarchie, dualité des pouvoirs
1945 novembre 101946 janvier 12 Situation transitoire
1946 janvier 121990 décembre 11-9090+2+3+2+2
1990 décembre 111992 juillet 113200+1+10
1992 juillet 11996 mai 25561000+10
1996 mai 251997 juillet 240330+20+10
1997 juillet 242002 juillet 24561000+10
2002 juillet 242005 septembre 177000000
2005 septembre 12011 décembre 3199000000


Définitions pour les deux autres indices: le global et l'autocratie

Niveau d'autocratie

Le niveau d'autocratie est établi à partir de cinq éléments: les gouvernant proviennent souvent d'un cercle fermé, on y trouve un niveau de compétition faible, une absence de limites au pouvoir exécutif, une régulation de la participation rigide et enfin des restrictions importantes imposées par le gouvernement pour limité la participation d'opposants aux gouvernants de s'exprimer dans l'espace public. L'échelle va de 0 à 10, 0 étant le niveau le plus bas et 10 le niveau le plus élevé d'autocratie.

Indice global

Soustraction: score de démocratie - score d'autocratie: échelle de 10 à -10. Un régime se situant à -10 constitue donc un régime autocratique sans aucune composante institutionnelle démocratique. À l'inverse, un régime se situant à 10 constitue un régime démocratique sans aucune composante institutionnelle autocratique.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016