Université de Sherbrooke
École de politique appliquée     Dimanche 23 novembre 2014      Accueil              
       
Pays | Statistiques | Années | Événements | Conflits | Organisations | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Valeurs | Jeux     

CENTRE DE COMMERCE INTERNATIONAL

Équipe Perspective Monde
Texte rédigé par Hugo P. Fontaine


Historique

Au sortir de la Deuxième Guerre mondiale en 1945, avec tous les changements que cela apportait, on devait établir un nouvel ordre mondial. La création d'organisations spécialisées est due, en grande partie, à la montée en flèche du commerce international à partir du milieu du 20e siècle. C'est par la création d'organisations qu'on sera dorénavant en mesure de préserver la paix, promouvoir la justice et favoriser le développement. L'Organisation des Nations Unies (ONU) est une institution majeure constituée d'une multitude d'organisations connexes ou plus précisément d'organisations subsidiaires qui voient à l'établissement et à la mise en application de ces buts et principes.

Afin de réglementer le commerce dans le monde, l'ONU a créé en 1964 le Centre de commerce international (CCI). Cette organisation internationale a été mise sur pied pour aider les pays les moins avancés ou qui sont en voie de développement. Dans les faits, le CCI ce préoccupe de développer la compréhension, le fonctionnement du commerce international et les stratégies de marketing pour ces pays dans le besoin.

Le CCI n'est cependant pas le seul organe des Nations Unies qui travaillent dans le secteur du commerce. Puisque cet organisme travaille en coopération avec deux autres. La première, la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), est créée la même année que le CCI. Le deuxième organisme est l'Organisation mondiale du commerce (OMC) créé le 1er janvier 1995.

Mandat et objectifs

Le mandat et les objectifs du CCI ont été élaborés en harmonie avec les buts et principes de la Charte des Nations Unies. Ainsi, on peut lire à l'article 3 de la Charte qu'il est impératif de « réaliser la coopération internationale en résolvant les problèmes internationaux d'ordre économique, social? »

Dans cet ordre d'idées, le CCI a défini son mandat et ses objectifs. On peut noter trois points majeurs qui constituent le mandat du CCI. Dans un premier temps, il vise à faire comprendre la réglementation de l'OMC. Deuxièmement, il met en place des outils qui permettent aux États d'être plus compétitifs et finalement, il aide à développer le marketing.

Le CCI s'est donc engager à favoriser l'accroissement, de manière durable, des pays et des entreprises dans lesquelles ils interviennent. C'est en faisant la promotion de leurs produits et en leur donnant un accès aux marchés internationaux que les pays qui ont reçu une aide pourront participer davantage au système commercial multilatéral et profiter de nouvelles opportunités commerciales.

C'est principalement en apportant une assistance technique dans les pays les moins avancés ou en voie de développement que le CCI pourra concrétiser leurs objectifs.

Membres

Les membres du CCI sont les mêmes que les membres de l'ONU, c'est-à-dire les 191 États. Bien entendu, ce ne sont pas les pays les plus développés, tels que les pays du G8, qui profiteront d'une aide du CCI, mais plutôt les pays qui ont une économie moins avancée ou en voie de développement. En effet, les pays du G8 ont déjà des ressources à leur disposition pour comprendre le système multilatéral du commerce international. L'action du CCI est dirigée afin que les pays qui maîtrisent déjà les règles internationales du commerce puissent continuer leur commerce et ainsi faire bénéficier les pays où ils ont plus de difficultés à comprendre les principes et les stratégies de la mise en marché dans le secteur du commerce international.

Structure

Le bureau du CCI se situe à Genève en Suisse. Le CCI travaille en synergie avec des organisations internationales, nationales et régionales qui oeuvre dans le domaine du commerce ou qui si rattache. Par exemple, le CCI travail avec des banques, des Chambres de commerce ou encore des gouvernements. Pour que le CCI soit le plus efficace possible, il travaille aussi en parallèle les autres organes de l'ONU, comme l'OMC et le CNUCED. Ses activités sont financées à égalité par l'ONU et l'OMC. Le montant alloué pour le budget du CCI pour l'année 2002-2003 a été de 61 555 700 francs suisses.

Instrument de décision

Afin d'être capable d'aider les PMA, le CCI a mis au point des instruments ou des outils qui lui permet de rencontrer ses objectifs. On en compte quatre principaux : les programmes mondiaux, les services de conseil et de formation, les sources d'information et les outils et produits.

Par exemple, le CCI donne des formations aux entreprises pour qu'elles comprennent comment faire de l'exportation et ainsi qu'elles développent des stratégies pour être plus compétitives. Ces formations sont largement utilisées, parce qu'elles sont adaptables aux différentes régions du monde. Sa flexibilité assure son succès : on approche chaque pays de manière différente et on établit des liens au niveau des pays et au niveau régional. Ensuite, par leurs caractéristiques, ont choisi quels sont les moyens les plus efficaces possible.

Autres informations intéressantes

En 2004, le CCI dans son rapport annuel, a identifié cinq points, comme étant des points cruciaux qui nécessitaient plus de services : faciliter l'intégration des entreprises dans le système commercial multilatéral, soutenir la formulation de stratégies de développement du commerce, renforcer les principaux services d'appui au commerce fourni à la fois par les secteurs publics et des affaires, améliorer la performance sectorielle, renforcer la compétitivité des entreprises.

Une fois ces points définis, le CCI doit toujours mettre en place une panoplie d'outils et services qui seront mis à disposition des pays et personnes qui en ont le plus de besoins. Par exemple, une étude de marché stratégique et opérationnelle, des services consultatifs aux entreprises et un développement des capacités de formation à l'exportation.

Interventions récentes

L'interventionnisme du CCI est constant, c'est-à-dire qu'il tente à tous les jours de faire du mieux qu'il le peut afin d'aider dans les pays qui ont été ciblé comme ayant le plus de besoins et qui ont fait une demande auprès de l'agence.

On peut prendre comme exemple l'intervention du CCI au Togo. En 1997, le Togo a remis un rapport ciblant les ressources qu'elles croyaient d'une première nécessité. À partir de ce moment, le CCI, en partenariat avec d'autres organismes, ont évalué les besoins techniques et financiers de ce pays. Ils ont alors établi des objectifs, tel que renforcer la production pour l'exportation, concevoir des stratégies de promotions de certains produits visés à l'exportation et améliorer les ressources humaines des entreprises. Lorsque les objectifs sont définis, que les moyens pour y arriver sont choisis, il ne reste qu'à mettre en place les outils et services les plus efficaces.

Références

(1) Centre du Commerce International, [En ligne], adresse URL : http://www.intracen.org/menus/itc-f.htm , (Page consultée le 5 octobre 2005)

Bibliographie :

Centre du Commerce International, [En ligne], adresse URL : http://www.intracen.org/menus/itc-f.htm , (Page consultée le 5 octobre 2005)

Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement, [En ligne], adresse URL : http://www.unctad.org/Templates/StartPage.asp?intItemID=2068&lang=2 , (Page consultée le 5 octobre 2005)

Encyclopédie Universalis, [En ligne], adresse URL : http://www.universalis-edu.com.ezproxy.usherbrooke.ca/corpus2.php?napp=&nref=Z020082 , (Page consultée le 5 octobre 2005)

GATT, [En ligne], adresse URL : http://fr.wikipedia.org/wiki/Accord_g%C3%A9n%C3%A9ral_sur_les_tarifs_douaniers_et_le_commerce, (Page consultée le 5 octobre 2005)

Organisation Mondial du commerce, [En ligne], adresse URL : http://www.wto.org/french/thewto_f/whatis_f/whatis_f.htm , (Page consultée le 5 octobre 2005)

Rapport annuel 2004 du CCI, En ligne], adresse URL : http://www.intracen.org/menus/itc-f.htm, (Page consultée le 10 octobre 2005)




 Dir: Jean-Herman Guay Faculté des lettres et sciences humaines       Version 9.6 2014    ©Tous droits protégés     Bilan du siècle   Dimension