Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

23 septembre 2017

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

LIBÉRALISME

Brève définition - Équipe Perspective monde

Idéologie (doctrine) politique qui s'est développée en Angleterre et en France au XVIIe et XVIIIe siècle dans le cadre général de la philosophie des Lumières: John Locke, Montesquieu (Charles Louis de Secondat) et Adam Smith.

On distingue le libéralisme économique et le libéralisme politique. Le libéralisme économique (capitalisme) considère que la recherche du profit et de l'intérêt personnel constitue le moteur du progrès. Il doit s'accompagner de libertés fondamentales: liberté de vendre et d'acheter des biens, liberté d'entreprendre et liberté de propriété.

Le libéralisme politique désigne un régime politique fondé sur la pluralité des partis politiques, sur la liberté des citoyens de choisir leurs dirigeants et sur la conception d'un État capable d'arbitrer les conflits et de dégager des consensus. L'intérêt général s'exprime essentiellement par le vote dans le cadre d'élections libres. Selon cette conception, le rôle de l'État doit être limité.

Le libéralisme économique et le libéralisme politique sont étroitement liés parce que tous deux s'appuient sur le même principe: les individus sont capables de faire des choix (ils ont les «lumières» ) et la compétition entre eux (en fonction de leurs intérêts) constitue le meilleur moteur du développement d'une société. Les élections et les parlements permettent la compétition politique; le marché, quant à lui, constitue le lieu de la compétition économique.

Le plus souvent libéralisme économique et libéralisme politique sont étroitement associés. La négation de l'un a souvent conditionné la négation de l'autre. Ainsi en a-t-il été en URSS et dans la plupart des pays d'Europe de l'Est de 1945 à 1990. Il existe cependant plusieurs exceptions à cette règle de concordance des deux types de libéralisme: les dictatures d'Amérique latine pendant les années 1970 et 1980 niaient le libéralisme politique sans pour autant rejeter le capitalisme ou le libéralisme économique. Inversement, dans certains pays scandinaves, l'intervention de l'État a été très forte sans que les libertés politiques ne soient remises en question.

Le libéralisme s'oppose au socialisme qui donne à l'État une place prépondérante; le libéralisme s'oppose également à l'anarchisme et au fascisme.




Concepts utilisant le terme:

économie planifiée
interventionnisme
interventionniste
néolibéralisme
société civile
centre gauche
bourgeoisie
libéralisme
Libéralisme
anarchisme
anarchiste
bourgeoise
néo-libéra
socialisme
communisme
fascisme
nazisme
nazi

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016