Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

25 avril 2017

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

MARXISME

Brève définition - Équipe Perspective monde

Idéologie politique de gauche élaborée par Karl Marx et Friedrich Engels au XIXe siècle. Le marxisme est à la fois une explication de la société capitaliste et une critique de celle-ci.

L'élément central du marxisme réside dans l'idée que les moyens de production (usines, entreprises, etc.) sont contrôlés par des minorités dominantes (bourgeoisie dans le cas du capitalisme, aristocratie dans le cas du féodalisme). Selon cette idéologie, les classes dominantes contrôlent le pouvoir politique et l'utilisent pour mieux exploiter les masses populaires et s'assurer de leur soumission. La domination politique trouverait donc sa cause première dans la domination économique d'une classe sur les autres.

La vie politique -grève, élection, guerre civile,etc. -et celle des idéologies -littérature, cinéma, médias,etc.- [formant la superstructure] sont donc interprétées comme des conséquences (ou des reflets) de la lutte des classes ou des conflits économiques (infrastructure).

Le deuxième élément important de la pensée marxiste est l'idée qu'il existe une alternative à la société de classes, soit la propriété collective des moyens de production. L'économie de marché serait donc remplacée par l'économie collective. Pour passer du capitalisme au communisme (une société sans État et sans classe sociale), les marxistes estiment, contrairement aux anarchistes, que l'État doit néanmoins jouer un rôle important. Pour Marx, les classes dominantes n'abandonneront pas leurs privilèges et leurs propriétés aisément. De ce point de vue, l'État doit continuer, pendant la phase transitoire du socialisme, de jouer un rôle important, aussi longtemps que les antagonismes de classes ne seront pas disparus avec les classes elles-mêmes. Pour Marx, les transformations sociales sont le résultat de luttes longues et difficiles; le contrôle de l'État est décisif pour opérer les changements souhaités.

Le marxisme s'est imposé comme doctrine et idéologie dans la deuxième moitié du XIXe siècle, en particulier pendant les années 1864 à 1880. Jusque là, les propositions de Marx étaient en concurrence avec celles d'autres écoles: Saint-Simon, Fourier et Cabet, qualifiées d'«utopistes» par Marx. L'anarchisme de Proudhon, et plus particulièrement l'arnacho-syndicalisme, représentait également un rival. C'est cependant la victoire des théories de Marx sur celles de Ferdinand Lasalle en Allemagne et la conversion de Jules Guesde en France qui constitueront les moments charnières permettant la prépondérance, voire l'hégémonie, du marxisme sur toutes les autres écoles.

Par après, le marxisme a lui-même donné naissance à une multitude de mouvements politiques (partis socialistes[modérés], partis communistes [plus radicaux]) et à des États socialistes: URSS, Chine, Cuba, etc. Depuis 1945, plusieurs personnalités politiques ont revendiqué une filiation avec le marxisme: Staline, Mao, Castro, Ho Chi Minh, pour ne citer que ceux là.

Le marxisme est devenue la principale source intellectuelle de la pensée de gauche, même si ce n'est pas la seule. Le marxisme constitue encore une inspiration importante pour des segments de l'extrême gauche, de la gauche modérée et de plusieurs courants critiques de la sociétés capitalistes ou de l'économie de marché.


Concepts utilisant le terme:

Partis socialistes
parti socialiste
parti socialiste
extrême gauche
travailliste
anarchisme
anarchiste
néo-libéra
socialisme
fascisme
marxisme
marxiste
nazisme
nazi

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016