Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

15 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

ISLAMISME

Brève définition - Équipe Perspective monde

L'islamisme réfère plus généralement à l'Islam politique. Né de la confrontation entre la modernité occidentale et la religion musulmane, on peut retracer son origine d'aussi loin que le 18e siècle avec des penseurs comme Mohamed ibn Abd al-Wahhab (1703-1792) ou, plus tard, Hassan el-Banna (1906-1949). Tous deux prônaient un système islamique politico-religieux tentant d'imposer la charia en tout ou en partie comme loi fondamentale d'un État ou d'un groupe d'États.

Le terme islamisme est utilisé surtout à partir des années 1970 par les analystes pour éviter l'emploi des mots fondamentalisme et intégrisme. L'islamisme est donc à distinguer du fondamentalisme, qui désigne plus particulièrement un retour aux sources fondamentales de la religion. Il est également à distinguer de l'intégrisme qui signifie, dans le cas de l'Islam, une lecture très littérale («littéraliste») du texte sacré sans recours possible à l'exégèse.

L'islamisme s'est trouvé à l'origine de bien des réflexions dans le monde musulman avec, par exemple, des penseurs comme Sayyid Qutb (Frères musulmans). Certaines ont servi de base à des mouvements radicaux, extrémistes et même terroristes. D'autres, on été utile à l'instauration de l'État islamique en Iran après la révolution de 1979. L'islamisme se retrouve donc à la fois chez les chiites et les sunnites. Par contre, le mot a aussi été employé pour décrire les transformations sociales, économiques et politiques survenues dans les espaces musulmans entre les années 1960 et 1970 (voir: Jihad.Expansion et déclin de l'islamisme de Gilles Kepel).

C'est cette multiplicité de sens qui crée autour de l'islamisme une grande confusion sémantique. Il est clair cependant que l'islamisme actuel s'exprime surtout par un refus ou une réticence à adopter les caractéristiques de la modernité occidentale que l'islamisme cherche à combattre, voire éliminer. C'est pourquoi l'islamisme, identifié aux groupes terroristes, est considéré par la plupart des musulmans modérés comme une forme pervertie et fanatisée de l'Islam.


Concepts utilisant le terme:

islamisme

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016