Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

28 septembre 2016

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Valeurs | Jeux | Recherche

GÉNOCIDE

Brève définition - Équipe Perspective monde

Terme récent (1944), d'abord employé pour désigner la politique des nazis ( «solution finale» ) visant l'élimination du peuple juif pendant la Seconde Guerre mondiale. Très rapidement les Nations Unies vont définir le terme pour lui donner une portée plus générale. La résolution 96, votée par l'Assemblée générale en 1946, précise: "le génocide est le refus du droit à l'existence de groupes entiers, de même que l'homicide est le refus du droit à l'existence d'un individu; un tel refus bouleverse la conscience humaine, inflige de grandes pertes à l'Humanité qui se trouve ainsi privée des apports culturels ou autres de ces groupes, et est contraire à la loi morale ainsi qu'à l'esprit et aux fins des Nations unies. (...)". C'est "un crime du droit des gens que le monde civilisé condamne et pour lequel les auteurs principaux et leurs complices, qu'ils soient des personnes privées, des fonctionnaires ou des hommes d'Etat, doivent être punis, qu'ils agissent pour des raisons raciales, religieuses, politiques ou pour d'autres motifs". En 1948, l'ONU signe la "Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide". L'article II précise: "le génocide s'entend de l'un quelconque des actes ci-après, commis dans l'intention de détruire, en tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux, comme tel : a) meurtre de membres du groupe; b) atteinte à l'intégrité physique ou mentale de membres du groupe; c) soumission intentionnelle du groupe à des conditions d'existence devant entraîner sa destruction physique totale ou partielle. d) mesures visant à entraver les naissances au sein du groupe. e) transfert forcé d'enfants du groupe à un autre groupe."

En 1992, entre en vigueur le nouveau code pénal français qui définit ainsi le terme. Le génocide est "le fait, en exécution d'un plan concerté tendant à la destruction totale ou partielle d'un groupe national, ethnique, racial ou religieux, ou d'un groupe déterminé à partir de tout autre critère arbitraire, de commettre ou de faire commettre à l'encontre des membres de ce groupe, l'un des actes suivants... " (liste de la Convention de 1948).

Outre les politiques hitlériennes, le terme vise, en particulier, les politiques serbes du début des années 1990 et le génocide des Tutsis au Rwanda par les troupes gouvernementales et les milices Hutu en 1994.


Concepts utilisant le terme:

génocide
diaspora



Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016