Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

11 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

POUR LA CONSTRUCTION EN GRAND D'UNE SOCIÉTÉ AU NIVEAU DE VIE RELATIVEMENT AISÉ ...



Date: 8 novembre 2002

Texte intégral du rapport du secrétaire général Jiang Zemin, prononcé le 8 novembre 2002 devant le XVIe Congrès du Parti communiste chinois. Il s'agit d'un rapport intitulé "Pour la construction en grand d'une société au niveau de vie relativement aisé et la création d'un contexte nouveau en faveur de la cause du socialisme à la chinoise".

Sélection et mise en page par l'équipe de Perspective monde


Titre complet: "Pour la construction en grand d'une société au niveau de vie relativement aisé et la création d'un contexte nouveau en faveur de la cause du socialisme à la chinoise"

Camarades,

Au nom du XVe Comité central, j'ai l'honneur de présenter maintenant le rapport d'activité au XVIe Congrès du Parti.

Le XVIe Congrès est le premier congrès du Parti communiste chinois en ce nouveau siècle, mais son importance exceptionnelle tient aussi au fait qu'il a été convoqué dans une conjoncture nouvelle caractérisée par la mise en oeuvre des dispositions stratégiques de notre entreprise de modernisation socialiste à sa troisième étape.

Le thème de ce congrès se définit comme suit : En levant haut le grand drapeau de la théorie de Deng Xiaoping et en appliquant intégralement la pensée importante de Triple Représentativité*, ouvrons la marche vers l'avenir sur la base de nos acquis, avançons avec notre époque et luttons pour la construction en grand d'une société au niveau de vie relativement aisé, pour l' accélération de la modernisation socialiste et pour la création d' un nouveau contexte en faveur de la cause du socialisme à la chinoise.

Alors que l'humanité vient d'entrer dans le XXIe siècle, notre pays a accédé à une nouvelle étape de développement, celle de la construction en grand d'une société au niveau de vie relativement aisé, celle qui verra aussi s'accélérer notre entreprise de modernisation socialiste. La situation internationale connaît actuellement de profondes mutations : la multipolarisation et la mondialisation économique progressent en zigzag, les sciences et les technologies ont accompli des progrès fulgurants et la concurrence au niveau de la puissance globale d'Etat est devenue chaque jour plus acharnée. Une telle situation engendre une pression si forte que piétiner, c'est reculer. Dans un tel contexte, notre Parti, se tenant résolument à la pointe de l' époque, se doit plus que jamais d'unir plus fermement notre peuple pluriethnique et de le guider dans l'accomplissement des trois grandes tâches historiques : faire progresser notre entreprise de modernisation, réaliser la réunification de la patrie, sauvegarder la paix mondiale et promouvoir le développement commun, et ce, de manière à assurer une magnifique renaissance de la Chine sur le chemin du socialisme à la chinoise. Telles sont les hautes missions que l'histoire et notre époque ont confiées à notre Parti.

I. NOTRE ACTIVITE DURANT LES CINQ DERNIERES ANNEES ET L'EXPERIENCE PRINCIPALE QUE NOUS RETENONS DES TREIZE ANNEES ECOULEES

Durant les cinq années écoulées depuis le XVe Congrès du Parti, c'est en levant haut le grand drapeau de la théorie de Deng Xiaoping que, sans cesse, nous avons frayé la voie et innové, et que nous sommes allés de victoire en victoire, à travers vents et marées, sur le chemin du socialisme à la chinoise.

Le XVe Congrès du Parti a institué en tant qu'idée directrice du Parti la théorie de Deng Xiaoping et avancé le programme fondamental du Parti pour la phase inférieure du socialisme; il a ainsi explicité les objectifs que notre pays est appelé à atteindre dans le développement économique au-delà du cap du XXIe siècle, ainsi que les tâches qui en découlent. Pour matérialiser les principes qu'il a définis, le Comité central a convoqué sept plénums pour traiter de problèmes aussi importants que l' agriculture et notre activité dans les régions rurales, la réforme dans les entreprises publiques et leurs perspectives d'avenir, l' élaboration du Xe Plan quinquennal, l'affermissement et l' amélioration du style de travail du Parti, etc., et pour arrêter les décisions et les dispositions qui s'y rapportaient. Le parcours que nous avons accompli durant les cinq années écoulées sort de l'ordinaire, puisqu'il a été marqué par d'immenses réalisations tant en ce qui concerne la réforme, le développement et le maintien de la stabilité sociale qu'en matière de politique intérieure, de diplomatie et de défense nationale, ainsi que d' amélioration du style de travail du Parti, d'administration du pays et de renforcement des forces armées.

L'économie nationale a connu un développement sain, rapide et durable. Nous avons appliqué le principe d'élargissement de la demande intérieure, adopté en temps utile une politique budgétaire de relance ainsi qu'une politique monétaire réfléchie, et nous sommes ainsi parvenus à surmonter les effets défavorables de la crise financière asiatique ainsi que ceux des fluctuations économiques mondiales, et à maintenir un rythme de croissance économique relativement rapide. La restructuration économique â?" mesure d'importance stratégique â?" a porté ses fruits, la position de l'agriculture en tant que base de l'économie nationale s'est encore renforcée, les branches traditionnelles ont été modernisées, les industries de pointe ainsi que le secteur des services modernes ont connu un vif essor. De nombreux ouvrages d' infrastructure ont vu le jour dans les domaines de la construction hydraulique, des transports et de la communication, des sources d' énergie et de la protection de l'environnement, etc. La mise en valeur de l'Ouest a enregistré des progrès considérables. La rentabilité économique s'est encore améliorée et les recettes budgétaires n'ont cessé d'augmenter. Le IXe Plan quinquennal a été accompli avec succès, tandis que le Xe Plan a déjà pris un bon départ.

La réforme et l'ouverture sur l'extérieur ont porté leurs fruits. Le système socialiste d'économie de marché a été implanté dans ses grandes lignes. L'économie sous régime de propriété publique s'est encore renforcée, tandis que la réforme des entreprises publiques est allée de l'avant à pas sûrs. De leur côté, l'économie privée (travailleurs individuels compris) et les autres secteurs non publics de l'économie ont connu des progrès rapides. L'implantation du système de marché a été entreprise sur toute la ligne, le système de macrocontrôle économique a été sans cesse amélioré et la reconversion des attributions du gouvernement a été accélérée. Les réformes conduites dans d'autres domaines se sont poursuivies en profondeur, notamment en ce qui concerne la fiscalité, les finances, la commercialisation, les logements et les administrations gouvernementales. L'économie ouverte a connu un vif essor, l'envergure du commerce des marchandises et du commerce en services ainsi que celle de la circulation des capitaux se sont nettement accrues. Les réserves en devises de l' Etat ont considérablement augmenté. L'entrée de notre pays dans l' OMC a fait accéder l'ouverture sur l'extérieur à une phase nouvelle.

L'édification de la démocratie socialiste et de la civilisation spirituelle socialiste a enregistré des progrès notables. L'édification en matière de démocratie et de législation a continué à progresser, et la réforme du système politique est allée de l'avant. Le front uni patriotique s'est développé et renforcé, et notre activité tant en ce qui concerne les communautés ethniques que les milieux religieux et les affaires concernant les Chinois résidant à l'étranger ont également enregistré de grandes avancées. Les mesures visant à une amélioration générale de la sécurité publique ont donné de nouveaux résultats fort encourageants. On a aussi noté un progrès général dans d'autres secteurs: sciences et technologie, éducation, culture, santé publique, sports et planification familiale, etc. Enfin, nos efforts de sensibilisation de l'opinion et d' implantation des idéaux et des valeurs morales n'ont cessé de se renforcer, et la vie spirituelle et culturelle de la population s' est sans cesse enrichie.

La défense nationale et le renforcement des forces armées ont enregistré de nouvelles avancées. Nous avons continué à intensifier nos efforts en vue d'accentuer le caractère révolutionnaire, la modernisation et la conformité aux normes internationales de l'Armée populaire de Libération, et la puissance de notre défense nationale aussi bien que l'aptitude au combat de nos forces armées dans les conditions d'une guerre défensive se sont encore accrues. L'armée, les forces de police armée et la milice populaire ont joué un rôle appréciable tant dans la protection de la patrie que dans l'effort de construction.

La population connaît dans l'ensemble un niveau de vie relativement aisé. Les revenus des habitants des villes et des campagnes ont augmenté régulièrement. Les marchés urbains et ruraux connaissent la prospérité; l'approvisionnement en marchandises étant abondant, la qualité de vie s'est améliorée: il n'en faut pour preuve que les progrès notables enregistrés en ce qui concerne la nourriture et le vêtement, ainsi que les conditions de logement, la variété des produits de consommation et les facilités de déplacement. La mise en place du système de protection sociale se poursuit avec des résultats évidents. Enfin, le Programme septennal visant à aider 80 millions d'habitants à sortir de la pauvreté a été pratiquement accompli.

La grande oeuvre de réunification de la patrie a accompli de nouveaux progrès. Notre gouvernement a recouvré l'exercice de sa souveraineté sur Macao. Fidèle au principe d'"un pays, deux systèmes", il a appliqué strictement la Loi fondamentale de la Région administrative spéciale de Hongkong et la Loi fondamentale de la Région administrative spéciale de Macao, si bien que la stabilité sociale et économique règne à Hongkong et à Macao. Les échanges de visite, ainsi que les contacts économiques et culturels entre les deux rives du détroit de Taiwan se multiplient, tandis que la lutte contre toute tentative d'"indépendance de Taiwan" et autres menées séparatistes de toutes sortes a gagné en profondeur.

Nous avons créé un nouveau contexte pour notre activité dans le domaine des relations avec l'étranger. Compte tenu des mutations survenues dans la situation internationale, et fidèles aux orientations et aux principes corrects qui régissent notre politique extérieure, nous avons pratiqué sur une vaste échelle une diplomatie bilatérale et multilatérale, participé activement aux échanges et à la coopération sur le plan international, et la position internationale de notre pays a été encore rehaussée.

L'édification du Parti a été renforcée sous tous ses aspects. L'étude de la théorie de Deng Xiaoping ne cesse de s' approfondir dans tout le Parti. Nous avons formulé, puis exposé de manière approfondie la pensée importante de Triple Représentativité. Les stages d'études sur le thème de la " formation des cadres dirigeants sur trois volets â?" théorique, politique et moral", ainsi que l'étude de la pensée importante de Triple Représentativité ont donné des résultats remarquables. L' édification du Parti sur les plans des idéaux, de l'organisation et du style de travail a enregistré des progrès sur toute la ligne, et le travail idéologique et politique a été renforcé. La réforme touchant au système de cadres a enregistré de nouvelles avancées. L'édification de l'appareil gouvernemental sur le thème de l' intégrité des fonctionnaires et la lutte anti-corruption se sont développées de manière approfondie pour donner de nouveaux résultats notables.

Notre activité a prouvé que les grandes décisions politiques prises par le Comité central du Parti au XVe Congrès, et depuis lors, sont justes et qu'elles répondent aux intérêts fondamentaux de la population dans son écrasante majorité. Les réalisations que nous avons accomplies, fruit des efforts conjugués de tout le Parti et de toutes les communautés ethniques qui forment la nation chinoise, ont jeté des bases plus solides pour le développement de l'oeuvre du Parti et de l'Etat dans l'avenir.

Nous reconnaissons avec lucidité qu'il existe encore bon nombre de difficultés et de problèmes dans notre marche en avant: la croissance des revenus des paysans ainsi que celle d'une partie de la population urbaine a été plutôt lente, le nombre des chômeurs a augmenté, et pour certains citoyens, la vie est encore bien difficile; les rapports de répartition ne sont pas toujours rationnels; l'ordre économique sur le marché devra être réajusté et réglementé avec plus de rigueur; dans certains endroits, la situation en matière de sécurité publique n'est pas bonne; le goût des apparences, l'esprit bureaucratique, le trucage et la forfanterie, l'ostentation et le gaspillage sévissent parmi certains cadres dirigeants, membres du Parti, et la gravité de certains phénomènes de corruption est toujours frappante; par ailleurs, le mode d'action du Parti dans la conduite des affaires d'Etat, la manière dont il exerce le pouvoir, ne sont pas encore tout à fait adaptés aux situations engendrées par un contexte nouveau ainsi qu'aux tâches qui en découlent, et certaines organisations du Parti sont même entachées de faiblesse et de laisser-aller. Tous ces problèmes doivent retenir au plus haut point notre attention, et nous continuerons à adopter des mesures énergiques pour les résoudre.

Les réalisations de ces cinq dernières années s'inscrivent dans l'action que nous menons depuis le lancement de la politique de réforme et d'ouverture sur l'extérieur, surtout depuis le quatrième plénum du XIIIe Comité central, convoqué en 1989. Durant les treize années qui se sont écoulées depuis lors, la situation internationale a connu de grands bouleversements, tandis que notre entreprise de réforme, d'ouverture sur l'extérieur et de modernisation a fait son chemin avec une ampleur et une impétuosité comparables à celles de la marée montante. La fin des années 80 et le début des années 90 du siècle dernier ont été marqués tant par de graves troubles politiques dans notre pays que par de brusques changements de situation en Europe de l'Est, suivis de la dislocation de l'Union soviétique; le socialisme mondial avait essuyé de graves revers, et la cause du socialisme chinois se trouvait confrontée dans sa marche en avant à des difficultés d'une ampleur sans précédent ainsi qu'à des pressions d'une rare violence. A ce tournant capital de l'histoire, alors qu'il y allait de l'avenir et du destin du Parti et de l'Etat, le Comité central â?" s'appuyant fermement sur tous les camarades du Parti et sur l'ensemble de notre peuple multiethnique â?" a maintenu de manière inébranlable la ligne définie par le troisième plénum du XIe Comité central, et il est ainsi parvenu à stabiliser la situation générale créée par la réforme et le développement économique et à sauvegarder la grande cause du socialisme à la chinoise. Puis, après que les propos tenus par le camarade Deng Xiaoping durant sa visite dans plusieurs villes du Sud eurent été rendus publics, le XIVe Congrès du Parti a défini l'objectif de mise en place, dans le cadre de la réforme, d'un système socialiste d'économie de marché, faisant ainsi accéder à une nouvelle étape notre entreprise de réforme, d'ouverture sur l'extérieur et de modernisation. Le développement d'une économie de marché dans le contexte du socialisme constitue une initiative magistrale sans précédent dans l'histoire. Cette contribution historique apportée par les communistes chinois au développement du marxisme témoigne de l'immense courage et de la ténacité dont notre Parti a su faire preuve en procédant à des innovations théoriques et en avançant avec l'époque. La conversion du régime d'économie planifiée en un système socialiste d'économie de marché a permis d'opérer pour notre oeuvre de réforme et d'ouverture une nouvelle percée de portée historique, et de créer un contexte absolument nouveau pour le développement de notre pays sous les aspects économique, politique et culturel. Après le décès du camarade Deng Xiaoping, c'est en levant haut le grand drapeau de sa théorie que nous avons poursuivi notre marche en avant en frayant la voie pour conduire dans tous les domaines la cause du socialisme à la chinoise au-delà du cap du XXIe siècle.

Si nous sommes parvenus, durant les treize dernières années, à accomplir des réalisations historiques, c'est grâce à notre communion d'idées et parce que nous avions des objectifs précis et que nous avons fourni un travail particulièrement solide. En 2001, le PIB de notre pays s'est chiffré à 9 593,3 milliards de yuans, soit un accroissement de près de 200% par rapport à 1989, et une croissance annuelle moyenne de 9,3%, ce qui a fait passer la Chine au sixième rang mondial en matière de grands agrégats. S'agissant de la vie de la population, une étape historique a été franchie, puisque dans l'ensemble l'on est passé de la satisfaction des besoins élémentaires du quotidien à un niveau de vie relativement aisé. Il est universellement reconnu que ces treize années ont été caractérisées par une croissance magistrale de la puissance globale de l'Etat chinois, par les avantages â?" plus nombreux que durant n'importe quelle autre période du passé â?" qu'elles ont apportés à la population, et par une stabilité et une unité sociales durables, ainsi que par une adhésion populaire massive à nos grandes orientations politiques; et ces mêmes années ont vu également s'élargir sensiblement l'influence de notre pays sur le plan international et s'accroître plus que jamais notre cohésion nationale. Les durs efforts déployés par notre Parti et notre peuple, ainsi que les immenses réalisations dont ils ont été couronnés, ont retenu l'attention du monde entier, et ils seront inscrits dans les glorieuses annales du renouveau de la nation chinoise.

Un regard sur ces treize années nous permet de réaliser que le chemin que nous avons parcouru était loin d'être une route royale: les réalisations que nous avons accomplies nous ont réellement coûté de durs efforts. Nous avons affronté avec sang-froid des crises internationales touchant tant à la souveraineté qu'à la sécurité de notre pays; nous avons vaincu les difficultés et dominé les situations périlleuses apparues dans les domaines politique et économique ou engendrées par la nature; nous avons traversé de multiples épreuves, et avons neutralisé des interférences de toutes sortes. C'est ainsi que le vaisseau de la réforme, de l'ouverture sur l'extérieur et de la modernisation a pu aller de l'avant en tenant son cap à travers vents et marées. Toutes ces victoires, nous les devons tant à la théorie qu'à la ligne et au programme fondamentaux du Parti, qui nous ont indiqué la bonne direction; nous les devons aussi à la forte cohésion ainsi qu'à l'unité sans faille du Parti, nous les devons encore au combat mené avec ténacité par tout le Parti et l'ensemble de notre peuple multiethnique.

Au nom du Comité central, je voudrais saisir cette occasion pour exprimer du fond du coeur mes remerciements à toutes les communautés ethniques qui forment la nation chinoise, à tous les partis et groupements démocratiques, à toutes les organisations populaires et aux patriotes de tous les milieux, à nos compatriotes de la Région administrative spéciale de Hongkong, à nos compatriotes de la Région administrative spéciale de Macao, à nos compatriotes de Taiwan, ainsi qu'à nos compatriotes résidant à l'étranger, de même qu'à nos amis de partout dans le monde pour l'intérêt et le soutien qu'ils ont témoignés à l'oeuvre de modernisation de la Chine !

Notre action durant ces treize dernières années nous a permis de dégager une expérience d'autant plus précieuse qu'elle nous a donné une connaissance plus approfondie sur la question de savoir ce qu'est le socialisme et comment nous devons le bâtir, et de savoir quel type de parti nous devons forger et comment nous devons le faire.

1) Se guider invariablement sur la théorie de Deng Xiaoping et faire progresser sans cesse l'innovation en matière de théorie. Notre drapeau, c'est la théorie de Deng Xiaoping, notre guide pour l'action réside dans la ligne et le programme fondamentaux du Parti. Ainsi, quelles que soient les difficultés et les situations périlleuses que nous pourrons rencontrer, nous devrons toujours rester fidèles à cette théorie, à cette ligne et à ce programme. Nous veillerons à ce que tout le Parti s'inspire du marxisme- léninisme, de la pensée de Mao Zedong et de la théorie de Deng Xiaoping, et à en assurer le rayonnement au sein de la population; nous nous attacherons constamment à libérer notre esprit, à faire preuve d'objectivité, à avancer avec notre époque, à frayer la voie et à innover dans notre marche en avant, à respecter les initiatives des masses populaires, et à éprouver et développer, au critère de la pratique, la théorie et la ligne du Parti ainsi que les orientations et les principes politiques qui en découlent.

2) Toujours centrer notre activité sur le développement économique et chercher à résoudre grâce au développement les problèmes rencontrés dans la marche en avant. Le développement étant la pierre de touche, il importe de saisir toutes les occasions pour en accélérer le processus. Le développement nécessite aussi de nouvelles pistes de réflexion. Nous devons maintenir le principe recommandant d'élargir la demande intérieure, mettre en oeuvre la stratégie de renouveau de la nation à partir des sciences et de l'éducation ainsi que celle de développement durable; nous veillerons à mieux concilier les exigences de rapidité de croissance économique avec celles de rationalité des structures, de qualité et de rentabilité, de même que les rapports entre le développement d'une part et la démographie, les ressources et l'environnement de l'autre. Et sur la base de l' essor économique, il nous faut promouvoir le progrès général de la société, élever sans cesse le niveau de vie de la population et faire en sorte que les citoyens puissent jouir en commun des fruits du développement.

3) Poursuivre la réforme et l'ouverture sur l'extérieur et améliorer sans cesse le système socialiste d'économie de marché. La politique de réforme et d'ouverture nous indique la voie conduisant à la puissance de la nation. C'est donc avec une volonté inébranlable que nous devons faire avancer la réforme dans tous les domaines. Il s'agit, en tenant compte des réalités, d' assurer sa progression générale, tout en veillant à ce qu'elle se fasse par étape et à opérer des percées sur des points clés, et qu' en même temps une importance particulière soit accordée à l' institutionnalisation et à l'innovation; il s'agit aussi d' orienter la réforme vers la mise en place d'une économie socialiste de marché, de manière à faire jouer au marché, sous le macro contrôle de l'Etat, un rôle fondamental dans l'allocation des ressources. Il importe de toujours suivre la politique recommandant d'"introduire des ressources de l'extérieur et de sortir à l'extérieur", de participer activement à la coopération et à la concurrence internationales dans les domaines économique et technique et d'assurer sans relâche la remise à niveau de l' ouverture sur l'extérieur.

4) Maintenir les quatre principes fondamentaux et développer la démocratie socialiste. Les quatre principes fondamentaux* constituent le fondement de notre Etat. Nous devons maintenir le rôle dirigeant du Parti communiste chinois, consolider et améliorer tant le régime étatique de dictature de démocratie populaire et la structure politique d'assemblée populaire, que le système de coopération de plusieurs partis et de consultation politique placé sous la direction du Parti communiste et le système d'autonomie régionale des ethnies minoritaires. Nous devons promouvoir la réforme des institutions politiques et développer la démocratie tout en améliorant la législation, et nous sommes tenus de gouverner en vertu de la loi en vue d'instituer l'Etat socialiste de droit, tout ceci ayant pour objet de garantir au peuple l'exercice de son droit souverain.

5) Maintenir le développement simultané des civilisations matérielle et spirituelle, gouverner le pays en vertu de la loi et selon les valeurs morales. La civilisation spirituelle socialiste est une particularité importante du socialisme à la chinoise. Pour édifier la civilisation spirituelle socialiste, il nous faut, en prenant pied sur la réalité chinoise, recueillir ce qu'il y a de meilleur dans les traditions de notre culture nationale, assimiler les acquis de la culture étrangère dont nous pouvons tirer parti, et améliorer continuellement la qualité de la nation sur le plan des idées, de la morale, des sciences et de la culture. Ce faisant, nous assurerons à notre oeuvre de modernisation une force motrice morale et un soutien intellectuel puissants.

6) Maintenir le principe selon lequel la stabilité sociale prime tout et traiter judicieusement les rapports entre la réforme, le développement et la stabilité sociale. Celle-ci étant la prémisse de la réforme et du développement, il importe de bien combiner les exigences en matière de vigueur de la réforme, de rythme de croissance et de capacité d'adaptation de la société à leurs effets, et de faire de l'amélioration continuelle de la vie du peuple le point de jonction incontournable de ces rapports et ce, de manière à promouvoir la réforme dans la stabilité sociale et à favoriser celle-ci par la réforme et le développement.

7) Maintenir la direction absolue du Parti sur les forces armées et suivre la voie chinoise en matière de formation de troupes d'élite. Notre armée populaire constitue le ferme pilier de la dictature de démocratie populaire. Selon l'exigence globale de "haute conscience politique, d'excellente aptitude au combat, de comportement exemplaire, de discipline de fer et de logistique sûre", il faut veiller à ce que nos forces armées soient capables de vaincre et de préserver leur nature, s'attachent à se renforcer grâce aux sciences et technologies, et accentuent leur caractère révolutionnaire, leur modernisation et leur conformité aux normes internationales, de manière à nous assurer qu'elles soient à jamais fidèles au Parti, au socialisme, à la patrie et au peuple.

8) Maintenir notre union avec toutes les forces pouvant être ralliées à notre cause et renforcer sans cesse la cohésion de la nation chinoise. Sous le drapeau du patriotisme et du socialisme, nous devons renforcer la grande union de notre peuple multiethnique, consolider et développer le front uni patriotique le plus vaste. Et renforcer également notre union avec les partis et groupements démocratiques et les sans-parti, mener à bien nos activités parmi les ethnies minoritaires, les milieux religieux et les Chinois résidant à l'étranger, maintenir le principe dit "un pays, deux systèmes" et mobiliser tous les facteurs, en vue de lutter ensemble pour l'accomplissement de la grande cause de réunification de la patrie et pour le grand renouveau de la nation chinoise.

9) Maintenir la politique extérieure indépendante et pacifique, sauvegarder la paix mondiale et promouvoir le développement commun. Nous devons toujours placer au-dessus de tout la souveraineté et la sécurité de l'Etat. Nous développerons nos relations d'amitié et de coopération avec les autres pays, et nous opposerons à l'hégémonisme et à la politique du plus fort, de manière à promouvoir la mise en place d'un nouvel ordre politique et économique international, qui soit juste et rationnel. Nous traiterons les affaires internationales selon le principe recommandant d'observer avec sang-froid et de réagir avec assurance, dans un esprit de respect mutuel et de recherche d'un terrain d'entente en laissant de côté les divergences; nous respecterons la diversité du monde, oeuvrerons à la démocratisation des relations internationales et nous attacherons à créer un environnement international pacifique et des rapports de bon voisinage.

10) Continuer à renforcer et à améliorer le rôle dirigeant du Parti, promouvoir globalement la nouvelle et vaste entreprise de l'édification du Parti. Pour bien gouverner le pays, il faut commencer par bien gérer le Parti et le faire avec la plus grande rigueur. Notre Parti doit préserver l'intangibilité de sa nature et maintenir ses objectifs, renforcer et améliorer son édification dans l'esprit de la réforme, se rendre plus compétent dans l'exercice de son rôle dirigeant et accroître sa capacité à gouverner, être plus résistant tant à la corruption qu'à la dégénérescence et plus fort face aux situations dangereuses, poursuivre sans relâche la lutte anti-corruption et maintenir tant ses liens de chair avec les masses populaires, que sa nature avancée, sa pureté, son unité et sa cohésion.

Les dix points qui précèdent reprennent l'expérience fondamentale à laquelle le Parti devra toujours se conformer dans la conduite de la construction du socialisme, à la tête du peuple chinois. Cette expérience, en liaison avec celle que notre Parti a vécue depuis sa fondation, peut se résumer en ceci: notre Parti doit toujours représenter les exigences du développement des forces productives avancées en Chine, représenter l'orientation du progrès de la culture chinoise avancée et représenter les intérêts fondamentaux de l'écrasante majorité de la population en Chine. Tels sont les impératifs auxquels nous devons nous conformer pour développer le socialisme, et c'est aussi la conclusion tirée par notre Parti tant des durs efforts qu'il a déployés pour trouver la voie à suivre que de sa magistrale pratique.

Source: Le Quotidien du Peuple en ligne


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016