Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

13 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

POPULISME

Brève définition - Équipe Perspective monde

Idéologie (ou mouvement politique) qui fait la promotion du «peuple» -imaginaire ou réel, majoritaire ou identitaire- en développant un discours fondé sur une triple méfiance : 1) à l'endroit de certaines élites (partis, députés, fonctionnaires) ; 2) à l'endroit d'un prétendu système caché (complot) qui trahirait les intérêts fondamentaux du peuple et 3) à l'endroit d'entités ou de mouvances internationales -entreprises, organisations, migrations, etc.. Associé parfois à la droite et parfois à la gauche, le populisme est aussi un style politique : doctrine simple, chef fort et charismatique, organisations de masse structurées. Le populisme est souvent marqué par des formes d'anti-intellectualisme et d'antiparlementarisme ; il est également, du moins dans certains cas, anti-urbain et xénophobe. Le populisme s'appuie sur la prétention que le peuple est fondamentalement «bon» et «sain» et qu'il aurait été trompé ou trahi. Le populisme prend souvent un caractère moralisateur, lié à une symbolique «nostalgique» de retour à la «vérité profonde» ou de redressement national par une osmose directe (sans intermédiaire) entre un chef et son peuple.

Selon les tenants de cette idéologie, l'État, guidé par le leader populiste, doit jouer un rôle de premier plan, étant à la fois un «justicier» et un «arbitre». On retrouve des formes de populisme dans un grand nombre de pays.

La France a connu des formes de populisme avec Napoléon III, au milieu du XIXe siècle, le général Georges Boulanger, à la fin du XIXe siècle, et Pierre Poujade pendant les années 1950. Le Front national de Jean-Marie Le Pen, une formation de droite, a également combiné du populisme à son programme et à son action politique.

On retrouve des formes de populisme en Pologne, en Italie, en Allemagne et en Russie. Pendant les années 1980, le Parti libéral autrichien, avec Jorg Haider a aussi flirté avec cette idéologie: «Notre populisme signifie simplement : représenter ce qui bénéficie aux citoyens et non pas aux fonctionnaires (...)». Au milieu du XXe siècle, l'Amérique latine a été une terre fertile pour le populisme, notamment en Argentine avec Juan Domingo Perón et Eva Perón, au Brésil avec Getûlio Vargas. Plus récemment, au Pérou, des populistes autoritaires comme Alberto Fujimori ont aussi marqué la vie politique. En Afrique, plusieurs leaders ont également joué cette carte : Gamal Abdel Nasser en Égypte, Muammar Al Kadhafi en Lybie ou Julius Nyerere en Tanzanie.

Aux États-Unis, on retrouve les premières manifestations de populisme avec le Parti du peuple, actif à la fin du XIXe siècle (James B. Weaver). Le slogan était : «remettre le gouvernement de la République aux mains des gens simples». Pendant les années 1930, les critiques du président démocrate F.D. Roosevelt à l'endroit des« barons voleurs » contenaient également une composante populiste. Pendant les années 1990, Ross Perot candidat aux élections présidentielles de 1992 et 1996, et Patrick Buchanan, ont aussi incarné une forme de populisme, en dénonçant le bipartisme traditionnel, associé à des vieilles élites politiques.

En somme, le populisme constitue rarement une idéologie autonome ; le plus souvent, il est une composante parmi d'autres du discours ou de l'action politique.

Par extension, dans la langue de tous les jours, le terme populisme a souvent un caractère péjoratif pour désigner une attitude démagogique ou racoleuse vis-à-vis l'opinion publique.


Concepts utilisant le terme:

populisme

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016