Université de Sherbrooke
École de politique appliquée     Dimanche 21 septembre 2014      Accueil              
       
Pays | Statistiques | Années | Événements | Conflits | Organisations | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Valeurs | Jeux     

FIRME MULTINATIONALE

Brève définition - Équipe Perspective Monde

Firme multinationale: entreprise qui possède des filiales, qu'elle contrôle complètement ou en partie, dans plusieurs pays, voire même à l'échelle mondiale, mais dont la gestion et l'administration est centralisée, du moins jusqu'à un certain point. La firme multinationale est aussi appelée corporation transnationale. Généralement, lorsqu'on parle d'une organisation à caractère commercial qui produit des biens ou des services en vue de générer un profit -ou fonctionnant selon la logique de l'économie de marché- on utilise le terme générique entreprise. Une firme multinationale est donc une entreprise dont les activités dépassent les frontières d'un seul pays.

Ce type de structure commerciale a émergé à la fin du XIXe siècle et s'est généralisée au XXe siècle. Aujourd'hui, les firmes multinationales se forment et croissent par annexions d'entreprises, rachats, fusions et autres alliances stratégiques sont des conglomérats représentant une concentration énorme de capital. Ce sont aussi des structures qui permettent des transferts de capitaux et de technologies. On peut ainsi produire des composantes différentes dans des pays très variés en vue d'optimiser les potentialités de chaque contexte de production. On peut aussi délocaliser des entreprises en vue d'optimiser le rendement d'une branche ou d'un secteur.

Selon certaines analyses, ces firmes disposent de capitaux si importants qu'elles peuvent imposer des prix ou obliger les gouvernements à mener des actions déterminées. La concentration du capital amène ainsi un pouvoir concurrentiel à l'État -un contre pouvoir- que l'économie marché initiale, faite de petits entrepreneurs, ne connaissait que fort peu, du moins jusqu'à la fin du XIXe siècle. Certains critiques de la société contemporaine estiment que le poids de ces entreprises est si grand qu'elles transforment le pouvoir législatif et le pouvoir exécutif en des «marionnettes» des volontés des firmes multinationales. Cela peut recouper une partie de la réalité pour les pays pauvres, présentant un niveau de diversification faible et dépendant de quelques entreprises étrangères.

L'utilisation du terme est essentiellement le fait des courants politiques et intellectuels de gauche, liés à l'interprétation marxiste. La théorie de la dépendance place le poids des firmes multinationales au coeur de son explication. La notion d'impérialisme renvoie aussi aux firmes multinationales.




 Dir: Jean-Herman Guay Faculté des lettres et sciences humaines       Version 9.6 2014    ©Tous droits protégés     Bilan du siècle   Dimension