Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

24 juillet 2017

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

LIBRE-ÉCHANGE

Brève définition - Équipe Perspective monde

Rapport économique fondé sur le principe que plus les pays échangent des produits, des capitaux et des services, plus leurs économies sont susceptibles de prospérer. Selon ce principe qui se situe au coeur de la mondialisation, la spécialisation de la production est à l'avantage de toutes les parties. Le libre-échangisme est donc une doctrine opposée au protectionnisme.

Il existe plusieurs modalités d'entente entre les pays.

Dans une zone de libre-échange, les pays s'entendent pour abaisser les barrières commerciales existantes entre eux avec l'objectif de faciliter le développement des échanges au sein de la zone. Une entreprise productrice d'un bien déterminé pourra ainsi le vendre dans tous les pays participants. Son marché est ainsi plus grand; il en va de même de ses concurrents. Les tenants du libre-échange estiment que cet élargissement de la compétition commerciale incite davantage à l'innovation qu'un marché protégé par des mesures protectionnistes. Généralement, les pays membres d'une zone de libre-échange n'ont pas adopté une politique commerciale commune vis-à-vis des autres pays, ceux qui sont extérieurs à la zone. Exemple: l'Asociación Latinoamericana del Libre Comercio (ALALC) ou, en français, l'Association latino-américaine de libre-échange (ALALE). Ses premiers membres furent: l'Argentine, le Brésil, le Chili, le Mexique, le Paraguay et l'Uruguay. Par après, la Bolivie, la Colombie, l'Équateur, le Pérou et le Venezuela. Au cours des années, cette organisation va évoluer vers une plus grandes intégration et former l'Association latino-américaine d'intégration (ALADI) formée de douze pays : l'Argentine, la Bolivie, le Brésil, la Colombie, le Chili, l'Équateur, le Mexique, le Paraguay, le Pérou, l'Uruguay, le Venezuela, et Cuba, depuis 1998.

Une union douanière va plus loin. Non seulement le libre-échange doit-il prévaloir entre les pays membres, mais les pays ont aussi établi une politique commerciale commune à l'endroit des pays extérieurs à la zone. L'intégration est plus forte. Exemple: L'Union douanière et économique de l'Afrique centrale regroupant le Congo, le Gabon, la République centreafricaine et le Tchad.

Le marché commun va encore plus loin en matière d'intégration puisqu'il ajoute aux critères précédents celui de la mobilité des facteurs de production. Non seulement les produits doivent-ils circuler librement, mais aussi les investissements et les travailleurs. Dans un marché commun, il est ainsi possible pour un individu de travailler dans un autre pays que le sien.

L'union économique constitue quant à elle la dernière forme d'intégration. S'ajoute alors des politiques fiscales communes. Une politique monétaire commune est aussi instaurée, ce qui facilite les échanges de toutes sortes. Dans certains cas, les monnaies nationales peuvent être remplacées par une monnaie commune.

L'Union européenne est évidemment l'exemple classique pour les deux derniers cas. Elle illustre aussi le caractère dynamique du processus. La Communauté économique européenne (CEE) a été fondée par le Traité de Rome (1957). En 1992, est née l'Union européenne selon les règles du Traité de Maastricht. Avec la création de l'Euro -monnaie mise en place en janvier 2002-, l'union économique existe bel et bien, voire davantage puisque le niveau d'intégration des pays a dépassé la sphère économique. Par exemple, les pays membres ont mis en place une Politique étrangère et de sécurité commune (PESC). On y trouve aussi des ententes en matière de Justice et affaires intérieures, lesquelles permettent une coopération policière et judiciaire. En un mot, le processus d'intégration amorcé après la Seconde Guerre mondiale a conduit l'Europe à se «fédéraliser», du moins jusqu'à un certain point.


Concepts utilisant le terme:

protectionnisme
libre-échange
impérialisme

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016