Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

15 novembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

ACTE DE CAPITULATION DE L'ALLEMAGNE SIGNÉ À BERLIN



Date: 8 mai 1945

Un second acte de capitulation est signé par des représentants de l'Allemagne le 8 mai 1945 à Berlin. Il détermine les conditions acceptées par celle-ci, permettant de mettre fin au conflit entrepris en septembre 1939. Il s'agit ici d'une traduction, seules les versions anglaise et russe faisant autorité.

Sélection et mise en page par l'équipe de Perspective monde


1° Nous soussignés, agissant au nom du Haut Commandement allemand, capitulons par la présente sans condition devant le Commandement suprême des Forces expéditionnaires alliées, et simultanément, devant le Haut Commandement soviétique, avec toutes les forces de terre, de mer et de l'air qui se trouvent à ce jour sous le contrôle allemand.

2° Le Haut Commandement allemand donnera immédiatement à toutes les autorités terrestres, navales et aériennes allemandes, ainsi qu'à toutes les forces sous contrôle allemand, l'ordre de cesser toutes opérations militaires le 8 mai à vingt trois heures 01, heure de l'Europe centrale, et de rester sur les positions occupées à ce moment et de désarmer complètement, en remettant leurs armes et leur équipement aux Commandants alliés locaux ou à des officiers désignés par des représentants des Hauts Commandants Alliés.

Aucun bateau, bâtiment ou avion ne devra être sabordé ou détruit, et aucun dommage ne devra être causé ni aux coques, machines et équipements, ni aux machines de toutes sortes, armements, appareils, ni en général à tous moyens techniques permettant de poursuivre la guerre.

3° Le Haut Commandement allemand donnera immédiatement à tous les commandants intéressés tous ordres ultérieurs transmis par le Commandement Suprême des Forces expéditionnaires alliées et par le Haut Commandement soviétique et veillera à leur exécution.

4° Le présent acte de reddition des forces armées ne préjuge en rien de tout instrument général de capitulation, concernant l'Allemagne et l'ensemble des forces armées allemandes, imposé par les Nations Unies ou en leur nom, et qui remplacerait celui-ci.

5° Dans le cas où le Haut Commandement allemand ou toute force relevant de son autorité contreviendrait au présent acte de capitulation, le Commandement suprême des Forces expéditionnaires alliées et le Haut Commandement soviétique prendront les mesure punitives ou autres qu'ils jugeront nécessaires.

Le présent acte est établi en anglais, en russe et en allemand. Seuls les textes anglais et russe feront foi.

Signé à Berlin, le 8 mai 1945.

Keitel von Friedeburg Stumpff au nom du Haut Commandement allemand

A. W. Tedder au nom du Commandement suprême des Forces expéditionnaires alliées

G. Joukov au nom du Haut Commandement soviétique

Signent comme témoins :

J. De Lattre de Tassigny, Général commandant en chef de la 1re armée française

Carl Spaatz Commandant des Forces stratégiques aériennes des E. U.


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016