Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

15 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

ÉLITE

Brève définition - Équipe Perspective monde

Il s'agit d'un groupe restreint, du moins par opposition à un ensemble ou une majorité. Il peut s'agir d'une élite économique ou politique, mais le terme peut aussi désigner une élite culturelle, artistique, religieuse, scientifique ou sportive. On parle aussi d'élites traditionnelles, autrefois liées à un régime aristocratique.

L'existence d'une élite suppose une asymétrie quant aux ressources, aux privilèges ou aux accès. Pour les individus, l'appartenance à une élite confère des avantages matériels ou symboliques, d'une nature ou d'une autre.

Une élite peut avoir un caractère formel, mais le plus souvent il s'agit d'un ensemble sociologique dont les frontières sont généralement floues. Dans une culture démocratique, une élite refuse souvent d'être considérée comme une «élite», du moins publiquement, le terme ayant un caractère péjoratif.

Les théories en sciences sociales qui utilisent le terme élite sont nombreuses. Pour Roberto Michels (1876-1936), Gaetano Mosca (1858-1941) ou Vilfredo Pareto (1848-1923), associés à l'école élitiste, l'apparition des élites est un phénomène inévitable; on parle de «loi d'airain de l'oligarchie». Dans son ouvrage Les partis politiques, Michels démontre par exemple que, même au sein des formations politiques de gauche, habitées par des principes d'égalité, il se constitue rapidement une élite. En vertu des connaissances, des compétences et des expériences de quelques-uns, par opposition au plus grand nombre, et selon des principes d'efficacité, une élite s'installe. Pour Joseph Schumpeter (1883-1950), l'«élitisme démocratique», expression volontairement paradoxale, est l'aveu que la participation directe de la majorité est impossible et que les choix de la majorité doivent transiger par des élites.

Critique de la «perversion de l'idéal démocratique américain», C. Wright Mills (1916-1962) considère qu'il existe une «élite du pouvoir». Elle serait la combinaison des sphères politiques, économiques et militaires. Les membres de cette élite passeraient de l'une à l'autre au cours de leur vie professionnelle. Ses membres auraient étudié dans les mêmes écoles et les mêmes universités; puis ils se seraient liés par des alliances et des mariages; enfin, ils maintiendraient leur appartenance par la fréquentation des mêmes clubs ou réseaux.

Pour d'autres, associés à l'école pluraliste, comme Raymond Aron (1905-1983), les élites seraient en compétition; il y aurait une pluralité d'élites. Les unes sont au sein de l'État (politiciens, juges, militaires), d'autres en périphérie, voire en opposition. Les affaires publiques, ou plus spécifiquement l'élaboration des politiques, seraient le fruit d'interactions entre des acteurs ou entre des élites. De ce point de vue, une élection générale peut être considérée comme une lutte entre deux ou plusieurs élites qui rivalisent pour le contrôle des ressources publiques.

Enfin, pour les tenants de l'école marxiste, on préfère parler de classes plutôt que d'élites. On estime aussi que l'asymétrie fondée sur des classes ou des élites est historique, liée à des phases de l'évolution des sociétés, elles-mêmes déterminées, du moins en dernière instance, par des facteurs économiques. Pour cette école, l'asymétrie, ou l'existence d'élites ou de classes, ne serait donc pas inévitable, et ce contrairement aux auteurs de l'école élitiste.


Concepts utilisant le terme:

société civile
bourgeoisie
bourgeoise
populisme
Élite
Néo-colonialisme

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016