Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

11 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

24 décembre 1967

Fondation du Parti révolutionnaire du peuple au Congo

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Laurent-Désiré Kabila

Le Parti révolutionnaire du peuple (PRPC), fondé au Congo en 1967 par Laurent-Désiré Kabila, s'inscrit d'abord dans la tradition nationaliste et socialiste de Patrice Lumumba. Kabila en renforcera le caractère révolutionnaire et en fera le fer de lance de la révolution qui aboutit en 1997 au renversement du régime de Mobutu Sese Seko.

Laurent-Désiré Kabila est né en 1940 au Katanga (l'ex-Shaba), d'un père qui est chef de la tribu des Lubas. Ceux-ci sont associés au Mouvement national congolais de Patrice Lumumba, dont Kabila devient le principal dirigeant au Katanga à l'âge de 19 ans. Au début des années 1960, le Congo est secoué par des troubles sociopolitiques, dont l'assassinat du premier ministre Lumumba le 18 janvier 1961 lors d'une opération dirigée par les services secrets américain et belge. Kabila entre alors dans la clandestinité pour combattre la sécession du Katanga. Opposé à Moises Tshombé qui mène le mouvement de sécession, il émerge comme un dirigeant local important. En 1964, il participe au mouvement de révolte qui entraîne l'intervention des paras belges. Puis, en 1965, il fait la connaissance d'Ernesto «Che» Guevara qui lui accorde son aide. Dans son journal, le Che décrit même Kabila comme le seul dirigeant capable de s'imposer par sa personnalité et de diriger une révolution des masses populaires. Ce dernier parfait sa formation idéologique en Chine en 1967. De retour au pays, il fonde le PRPC le 24 décembre 1967. Il s'agit du premier parti populaire qui dépasse les clivages ethniques et tribaux traditionnels, et possède une vision et une envergure nationale. Kabila tire des leçons de l'échec de la révolte de l'automne 1964. Mais ses comités révolutionnaires se heurtent à la répression du régime de Mobutu qui a le support des puissances occidentales. En 1968, Pierre Mulélé, le dirigeant révolutionnaire congolais le plus populaire, est assassiné. Kabila lui succède alors. Après de longues années de lutte, il accédera finalement au pouvoir en 1997, après l'effondrement du régime de Mobutu.

Gouvernance et gouvernement [ 24 décembre 1967 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Congo (rep. dem.)
FaibleMobutu Sese SekoLéonard Mulumba

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1962 - 1972



août
1964
Rébellion à Stanleyville, au Congo

novembre
1965
Coup d'État portant Joseph Mobutu au pouvoir en République démocratique du Congo

décembre
1967
Fondation du Parti révolutionnaire du peuple au Congo


Dans l'actualité


septembre
2018
La RDC : cobalt congolais ou chinois?

janvier
2018
Le barrage Grand Inga en République démocratique du Congo : rêve économique ou désastre environnemental?

octobre
2013
RDC : l'éveil d'un mouvement de résistance au sein de la diaspora

octobre
2013
Une situation précaire en République démocratique du Congo

septembre
2012
La déforestation : un problème pris au sérieux par les Africains

janvier
2012
Élection en République démocratique du Congo : l'investiture de Kabila contestée

novembre
2011
RDC : un double scrutin législatif et présidentiel de tous les risques

septembre
2011
Renouvellement de la Monusco : beaucoup de travail à faire pour sécuriser le Congo

février
2011
Le viol : arme de guerre

septembre
2010
République démocratique du Congo : mince espoir pour la liberté de presse malgré la libération de Jullson Eninga


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016