Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

16 janvier 2019

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

27 janvier 1973

Signature des accords de Paris sur la guerre au Viêt Nam

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Richard Nixon

Les parties impliquées dans le conflit qui déchire le Viêt Nam s'entendent sur le contenu d'un accord de cessez-le-feu qui est signé à Paris. Il survient après de longues négociations qui ont débuté en 1968.

Le président des États-Unis, Richard Nixon, parle de « paix dans l'honneur » pour décrire cet accord qui a fait l'objet de longues et intenses négociations. Des troupes internationales seront dépêchées afin de veiller au respect des modalités du cessez-le-feu au Viêt Nam du Sud où l'on créera un Conseil national de réconciliation et de concorde composé de représentants du gouvernement de Saigon, de membres du gouvernement révolutionnaire provisoire et de neutres. Des élections libres sont prévues par l'entente dont un autre volet porte sur l'épineuse question du retour des prisonniers de guerre. L'accord de Paris sera suivi par un désengagement des troupes américaines qui quitteront graduellement le Viêt Nam du Sud. Deux des principaux négociateurs, le Vietnamien Le Duc Tho et l'Américain Henry Kissinger, se verront décerner le prix Nobel de la paix en octobre 1973. Les combats se poursuivront toutefois jusqu'à la chute du gouvernement de Saigon, en avril 1975. Elle mènera à la réunification officielle du Viêt Nam peu de temps après.

Dans les médias...


Pierre Salinger, «Après la guerre de 30 ans»

«...Pour son entourage, cela ne fait aucun doute. C'est la détérioration des relations entre l'U.R.S.S. et la Chine qui a donné l'occasion au Président et à son conseiller, M. Kissinger, de tirer les États-Unis du guêpier indochinois. Personne ne savait si l'entente entre la Chine et lui était tacite ou explicite. Mais une chose était sûre : la Chine ne souhaitait pas la victoire totale d'un Nord-Vietnam trop inféodé aux Russes et qui aurait constitué, selon elle, le dernier maillon de son encerclement par l'Union soviétique. Elle préférait encore une présence limitée des États-Unis dans le Sud-Est asiatique, pour y faire contrepoids aux Russes (...) Ainsi, aux yeux des Américains, le nouveau triangle Washington-Moscou-Pékin, qui domine maintenant la politique mondiale, a eu ce premier résultat capital : faciliter la paix au Vietnam. Continuer à améliorer, de façon parallèle, les relations avec la Chine et l'U.R.S.S. demeure par conséquent un des objectifs principaux de la diplomatie américaine de l'après-Vietnam.»

L'Express (France), 29 janvier au 4 février 1973, p. 57.

Georges Baguet, «La prière de Richard Nixon»

«...Ils sont loin de la vérité américaine, ceux qui pensent que les États-Unis ont connu une défaite au Vietnam. Jamais sans doute le mot n'a effleuré la conscience des millions d'Américains moyens qui ont remis Nixon à la Présidence en novembre dernier. Non par mauvaise foi, non en vertu de je ne sais quelle attitude politique, mais parce que, psychologiquement, ils en sont incapables. Terre promise et mythique pour des millions d'émigrants, l'Amérique est fondée sur une espérance et un optimisme volontaires (...) Reconnaître la défaite, dire, comme on a dit ici en France : «Nous avons perdu l'Indochine, nous avons perdu l'Algérie...», c'est laisser entrer chez soi l'idée du malheur. Et ce faisant, remettre en cause les fondements de la société. L'Amérique n'a certes pas été inconsciente, ni aveugle sur le «sale travail» que faisaient ses armées au Vietnam (l'affaire Calley); il y a tout lieu de croire, au contraire, que ce sale travail a nourri une grande anxiété. Mais le mythe de l'Eden américain a aussi réprimé cette anxiété. L'Amérique s'est justifiée, la guerre est devenue une croisade, Nixon un chef quasi-religieux. Le conflit intérieur était évacué...»

Esprit (France), mars 1973, p. 731-732.

Jean Pellerin, «La fin d'une guerre inutile»

«...Il se peut bien que le départ des Américains ait pour effet de hâter l'heure de la réconciliation. Mais il pourrait aussi sonner celle des règlements de compte. Tout bien considéré, il semble que de tous les protagonistes en présence, Saigon reste celui qui retire le moins d'avantages de la situation. En effet, pour le Sud-Vietnam, le départ des Américains dans les 60 jours marquera la fin du pactole (...) Les vendus, les catins et les profiteurs peuvent se préparer à verser des larmes de sang, à moins que le Vietcong fasse preuve de vertus surhumaines et passe l'éponge sur tout, conformément aux dispositions pieuses de l'accord... Le président Thieu prévoit que le Sud-Vietnam va maintenant connaître une lutte politique dangereuse et difficile. Sur ce point, on peut lui donner raison.»

La Presse (Québec, Canada), 25 janvier 1973, p. A4.

Éditorial

«...After 18 years of military involvement and four years of painful negociations and false hopes, Americans greeted news of a standing cease fire in Vietnam, not with a cheer, bit a sigh. We are glad to be out and we must thank President Nixon and his advisor Henry Kissinger for their perseverence in getting us out. Triumph can have no part in our grateful relief at the ending of a conflict in which, most Americans now agree, we should never have taken part; a conflict that has destroyed a nation we hoped to protect; that has taken the lives, the health and the liberty of hundreds of thousands; that has tarnished the American image, bringing division and disaffection at home and abroad, and that has seen the world's mightiest powers facing each other over the wounded body of Southeast Asia. Whether the present agreement meets the conditions of «peace with honor» is immaterial. More important, as President Nixon pointed out, is the cooperation of all parties in working together to «see to it that this is a peace that lasts and also a peace that heals.»»

The Boston Globe (États-Unis), 25 janvier 1973.

Gouvernance et gouvernement [ 27 janvier 1973 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

États-Unis
ÉlevéRichard M. Nixon

Viêt Nam
Non disponibleTón Dúc ThángPham Van Dông

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1968 - 1978



janvier
1968
Manifestations du mouvement chicano

avril
1968
Assassinat du pasteur Martin Luther King à Memphis

juin
1968
Assassinat de Robert Kennedy

juillet
1968
Présentation des premiers Jeux olympiques spéciaux à Chicago

août
1968
Ouverture de la convention du Parti démocrate américain à Chicago

octobre
1968
Protestation aux Jeux Olympiques de Mexico par deux athlètes américains

novembre
1968
Élection de Richard M. Nixon à la présidence des États-Unis

novembre
1968
[Résultats] Élection présidentielle

novembre
1968
[Résultats] Élections législatives

juin
1969
Déclenchement d'une émeute dans le bar gai Stonewall Inn de New York

juillet
1969
Incident tragique impliquant le sénateur américain Edward Kennedy

août
1969
Présentation d'un festival musical historique à Woodstock

novembre
1969
Manifestation d'envergure à Washington contre l'intervention américaine au Viêt-nam

avril
1970
Tenue du Jour de la Terre aux États-Unis

novembre
1970
[Résultats] Élections législatives

mars
1971
Présentation du championnat mondial à la boxe entre Muhammad Ali et Joe Frazier

août
1971
Dévaluation et non-convertibilité en or du dollar

février
1972
Visite du président américain Richard Nixon en Chine

mars
1972
Publication du rapport Meadows

mai
1972
Signature d'un accord sur les armes nucléaires entre les États-Unis et l'Union soviétique (Salt I)

juin
1972
Cambriolage dans les bureaux du Parti démocrate américain (Watergate)

juillet
1972
Présentation du championnat du monde aux échecs entre Boris Spassky et Bobby Fischer

novembre
1972
Réélection de Richard M. Nixon à la présidence des États-Unis

novembre
1972
[Résultats] Élection présidentielle

novembre
1972
[Résultats] Élections législatives

janvier
1973
Jugement historique de la Cour suprême des États-Unis sur le droit à l’avortement

mai
1973
Lancement de la station Skylab par les États-Unis

juin
1973
Début de la visite aux États-Unis du leader soviétique Leonid Brejnev

septembre
1973
Présentation du match de la Bataille des sexes au tennis

octobre
1973
Ouverture à Vienne des négociations pour la Mutual and Balance Force Reduction

août
1974
Démission du président des États-Unis, Richard M. Nixon

novembre
1974
[Résultats] Élections législatives

juillet
1975
Première rencontre de cosmonautes américains et soviétiques dans l'espace

novembre
1975
Ouverture du sommet des six nations les plus industrialisées à Rambouillet

novembre
1976
Élection de Jimmy Carter à la présidence des États-Unis

novembre
1976
[Résultats] Élection présidentielle

novembre
1976
[Résultats] Élections législatives

janvier
1977
Présentation du dernier épisode de la série télévisée « Roots » aux États-Unis

septembre
1977
Signature d'une entente à Washington sur le canal de Panama

avril
1978
Présentation aux États-Unis du dernier épisode de la mini-série télévisée Holocauste

juillet
1978
Naissance du premier « bébé éprouvette »

novembre
1978
[Résultats] Élections législatives


Dans l'actualité


décembre
2018
Un véritable tsunami démocrate

novembre
2018
Les États-Unis suffoquent sous la dette

novembre
2018
Le retour de Mitt Romney, républicain anti-Trump

novembre
2018
Une dangereuse transformation de la politique américaine?

octobre
2018
Charlottesville : un rassemblement suprémaciste blanc qui a fini en drame

octobre
2018
Le plus atypique de tous les présidents américains

octobre
2018
Cinquante ans plus tard: retour sur l'élection de 1968 et la présidence de Richard Nixon

septembre
2018
Au-delà du nationalisme économique de Trump

juin
2018
L'immigration : une stratégie de mi-mandat risquée des républicains

juin
2018
Le pacte faustien de Mike Pence


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016