Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

10 décembre 2017

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

9 janvier 2011

Tenue d'un referendum sur l'indépendance du Soudan du Sud

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Carte de la revue Contrepoints

Entre le 9 et le 15 janvier 2011, la population du Soudan du Sud est appelée à se prononcer par référendum sur son éventuelle indépendance politique. Advenant une réponse favorable, cette région semi-autonome se séparerait du Soudan, le plus grand pays d'Afrique en superficie, après une période de négociations.

Entre 1983 et 2005, le Soudan est dévasté par une guerre civile entre le Nord et le Sud qui aurait fait 2 millions de morts. Un accord de paix signé à Naivasha, au Kenya, le 9 janvier 2005, prévoit une plus grande autonomie pour le Soudan du Sud, une région qui compte environ 10 provinces et 8,5 millions d'habitants, soit environ 20% de la population du pays. Même si le Soudan constitue une mosaïque complexe, on retrouve au Sud une majorité chrétienne et animiste de race noire, alors que le Nord est majoritairement peuplé d'arabes musulmans sunnites. Les parties s'entendent également en 2005 sur la tenue éventuelle d'un référendum qui pourrait permettre une accession à l'indépendance. Cette consultation se déroule du 9 au 15 janvier 2011. Par une majorité écrasante de plus de 98%, la population se prononce en faveur de l'indépendance. Des négociations seront entreprises afin de s'entendre sur des différends potentiels, comme la délimitation des frontières ou les questions de citoyenneté. L'économie est également au centre des discussions puisque le Sud, où l'on retrouve d'importantes ressources pétrolières, doit compter sur le Nord pour avoir un accès à la mer Rouge lui permettant d'exporter. Le président Omar El-Béchir, un leader autoritaire frappé d'un mandat d'arrêt de la Cour internationale pour des crimes commis au Darfour, affirme qu'il souhaite conserver des relations cordiales avec le Soudan du Sud. L'indépendance de cet État d'une grande pauvreté s'accompagne néanmoins d'incertitude. Rappelons que le Soudan a été éprouvé au cours des dernières années par un conflit sanglant qui s'est déroulé au Darfour, une région située dans l'ouest du pays.

Dans les médias...


Christophe Châtelot, « Sud-Soudan : sécession en marche »

«...Certes, le Sud, dépourvu totalement ou presque d'infrastructures et d'industries, n'a, à ce jour, d'autre option que d'utiliser les oléoducs du Nord pour amener le pétrole vers les raffineries, puis vers Port-Soudan, d'où il est exporté. Mais, avec l'indépendance et la négociation de nouveaux accords de partage, Khartoum verra fondre une partie de sa rente. Omar Al-Bachir le sait qui pourrait bien voir la contestation monter dans son propre camp alors qu'il est déjà affaibli sur la scène internationale depuis son inculpation, en juillet 2010, par la Cour pénale internationale, pour génocide au Darfour. Car l'indépendance n'est pas un thème très populaire au Nord, y compris au sein du NCP, le parti du président. La fin prochaine du régime islamo-militaire d'Omar Al-Bachir a certes été prophétisée à plusieurs reprises. Il a jusqu'à présent démontré ses capacités de survie politique. Survivra-t-il à la division du pays ? Il semble en tout cas qu'il n'a plus guère les moyens de s'y opposer. »

Le Monde (France), 10 janvier 2011, p. 16.

Colette Braeckman, « À Juba, la liberté se fête déjà »

«...dans cette dernière « grande histoire africaine » où l'émotion, la ferveur populaire rappellent l'élection de Nelson Mandela en 1994, le paraître n'est pas le plus important; si tant de journalistes, de personnalités de la politique et même du show-business se sont déplacés, c'est aussi parce que la probable indépendance du Sud-Soudan marque un tournant dans l'histoire de l'Afrique: le dogme de l'intangibilité des frontières coloniales a sauté. L'un des plus vastes pays d'Afrique, qui aurait pu être une sorte de jonction entre le Nord et le Sud du continent va se trouver divisé sinon fragmenté, car rien ne dit que le Darfour ou l'Est du Soudan ne vont pas suivre. Ce n'est pas un hasard si, parmi les journalistes et observateurs présents, on découvrait des ressortissants du Somaliland (un pays qui, de fait, s'est déjà séparé de la Somalie), de l'Erythrée, des Palestiniens, sans oublier... une forte délégation de journalistes flamands, comme si l'éclatement du Soudan trouvait soudain des échos inattendus dans le nord de la Belgique. »

Le Temps (Suisse), 11 janvier 2011.

Diagne Chanel, Simone Dumoulin, Jacky Mamou, « Sud-Soudan, une indépendance périlleuse »

«...Tout est donc à construire, y compris un Etat démocratique, où les droits fondamentaux, ceux des minorités, le pluralisme politique, doivent être garantis. Voilà l'espoir des démocrates universalistes, ceux que certains appellent non sans mépris les « droits-de-l'hommistes », sous-entendant sans doute que les droits de l'homme sont réservés à l'homme blanc. L'aide et la coopération des démocraties doivent être massives. Les Etats-Unis et l'Europe, parrains de l'accord de paix Nord-Sud, ne peuvent se défausser de leur responsabilité. (...) Mais leur soutien doit accompagner le développement démocratique du nouvel Etat, tout comme ils doivent veiller à la justice dans la répartition des importations et des revenus de l'exploitation des ressources locales. Cet appui ne saurait cautionner l'accaparement au profit d'une poignée de prédateurs, membres du gouvernement ou de l'administration du Sud-Soudan, comme c'est le cas depuis 2005. Nombreux sont les Sud-Soudanais qui craignent un redoublement de la concussion et de la corruption actuelles. »

Le Monde (France), 13 janvier 2011, p. 20.

Marc Lavergne, « Le Sud-Soudan, naissance d'une nation divisée et mal gérée »

«...Les paroles d'apaisement d'Omar el-Béchir, soucieux de calmer les appréhensions américaines, seront-elles suivies d'effets, alors que l'appareil de sécurité laisse augurer des pogroms, à l'image de ce qui s'est produit à l'annonce de la mort accidentelle de John Garang, en août 2005 ? A Khartoum, la peur règne dans l'ensemble de la communauté sudiste, et ceux qui le peuvent ont déjà rejoint le Sud, à leur corps défendant : rien n'a été préparé pour les accueillir, et leur pays natal manque des commodités basiques auxquelles ils se sont accoutumés loin des « cattle camps » où ils sont nés. Le plus inquiétant est que l'indépendance n'est pas le résultat d'une demande des Sudistes, mais celui d'une vision américaine : « S'ils ne s'entendent pas, qu'on les sépare ! » déjà mise en oeuvre en Yougoslavie en 1995. Or le Sud ne possède d'unité que par rapport au Nord : il rassemble des peuples dont beaucoup s'ignorent, se jalousent ou s'affrontent, et dont le seul ciment a été la guerre contre la domination séculaire des « Arabes » du Nord. »

Libération (France), 13 janvier 2011, p. 20.

Gouvernance et gouvernement [ 9 janvier 2011 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Soudan
FaibleUmar al-Hasan Omar el-BechirSadiq al-Mahdi

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 2006 - 2016



janvier
2011
Tenue d'un referendum sur l'indépendance du Soudan du Sud


Dans l'actualité


octobre
2014
Guerre civile et famine : le chaos règne au Soudan du Sud

février
2014
L'armée blanche : menace pour le Sud-Soudan

décembre
2013
Référendum controversé à Abyeï

septembre
2013
Tensions au Soudan du Sud : un ajout de Casques bleus demandé à Abyei

janvier
2013
Soudan : le Nord contre le Sud pour le contrôle de l'or noir

novembre
2011
Soudan et Sud-Soudan: la sécession ravive l'interdépendance de l'économie pétrolière

novembre
2010
Sud-Soudan : vers une indépendance démocratique ?

février
2008
Résolution 1769 : Un espoir pour le Darfour ?

septembre
2007
Un drame humanitaire au Darfour

février
2007
Crise au Darfour: une réplique du Rwanda?


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016