Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

19 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

28 février 1947

Protestations et violences meurtrières à Taïwan

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Tchang Kaï-chek

Des tensions entre la population taïwanaise et l'administration chinoise dégénèrent en contestation populaire en février 1947. Les autorités répliquent en décrétant la loi martiale et en exerçant sur les protestataires une répression brutale qui fera, selon les estimations, entre 10 000 et 30 000 morts.

Obtenue par le Japon à la suite de la guerre sino-japonaise de 1895, Taïwan passe sous contrôle administratif chinois après la capitulation de l'empire du Soleil-Levant, en 1945. En Chine, le Kuomintang de Tchang Kaï-chek est alors en lutte avec les forces communistes de Mao Zedong. Initialement, la présence de troupes chinoises est bien perçue à Taïwan. Cependant, des accusations de vandalisme et de corruption ainsi que le transfert de produits taïwanais en Chine accentuent les tensions. Elles éclatent le 27 février 1947 alors que des Chinois du Tobacco Monopoly Bureau tabassent une vendeuse de cigarettes illégales dans le quartier Tataocheng, à Taipei. Un homme est tué pendant l'incident, provoquant une forte réaction. Le lendemain, une foule venue protester devant le bureau du gouverneur Chen Yi est accueilli par des balles. Les soulèvements se répandent à travers le pays, les revendications prenant un caractère autonomiste face à l'administration chinoise. La loi martiale est décrétée et l'arrivée de troupes chinoises, dirigées par le général Liu Yu-chiang, est suivie par une sévère répression, notamment contre les élites taïwanaises. Sur une population de 6 millions d'habitants, on compterait 10 000 à 30 000 victimes. Cette « terreur blanche » est également marquée par le début de dizaines de milliers d'arrestations visant à mâter ce que les autorités perçoivent comme une menace communiste. En 1949, les relations entre Taïwanais et Chinois se compliquent encore plus alors que Tchang Kaï-chek et 2 millions de ses partisans, fuyant la prise du pouvoir par les communistes, se réfugient à Taïwan. Ce dernier restera au pouvoir jusqu'à sa mort, en 1975. Après un long silence, et la levée de la loi martiale en 1987, les Taïwanais commenceront à se remémorer ce que l'on appelle « l'incident 228 ». En 1995, le président Lee Teng-hui s'excusera même officiellement et fera du 28 février un jour de commémoration nationale.

Gouvernance et gouvernement [ 28 février 1947 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Taiwan
FaibleMa Ying-jeouTchang Kaï-Chek

Chine
FaibleSituation révolutionnaireSituation révolutionnaire

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1944 - 1957



février
1947
Protestations et violences meurtrières à Taïwan

décembre
1949
Fuite des nationalistes chinois à Taïwan

mars
1950
Accession de Tchang Kaï-chek à la présidence de la République de Chine

décembre
1954
Traité de défense mutuelle entre les États-Unis et la République de Chine (Taïwan)


Dans l'actualité


septembre
2014
Un ministre chinois en visite à Taïwan : un voyage historique

avril
2011
Élections à Taïwan : le parti pro-chinois de Ma Ying-Jeou sous les projecteurs

février
2010
Coup de froid dans les relations diplomatiques sino-américaines

septembre
2009
Le premier ministre taïwanais et son cabinet emportés par le typhon Morakot

novembre
2008
Arrestation de l'ex-président de Taïwan : une affaire politique ?

mars
2008
Présidentielle à Taiwan : un scandale qui arrive à point pour le DPP


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016