Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

16 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

3 avril 1948

Début d'une répression massive sur l'île de Jeju, en Corée du Sud

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Syngman Rhee

L'annonce de la tenue d'élections en Corée, dans la zone sud sous le Gouvernement militaire de l'armée des États-Unis, suscite du mécontentement. Une forte contestation dans l'île de Jeju, au sud de la péninsule, entraîne une répression brutale qui se solde, en 1949, par des dizaines de milliers de morts et d'exilés au Japon.

Après la fin de la Deuxième Guerre mondiale, la Corée est divisée en deux zones séparées par le 38e parallèle. Celle du nord est sous l'influence de l'Union soviétique (URSS), celle du sud des États-Unis. En novembre 1947, les Nations unies prévoient la tenue d'élections libres pour l'année suivante. La partie nord refuse de s'y soumettre, alors que dans la partie sud la contestation s'organise. Dans l'île de Jeju, au sud de la péninsule coréenne, le Parti des travailleurs sud-coréens (PTSC), d'idéologie communiste, se frotte aux forces policières à différentes occasions en 1947. Des policiers, appuyés par des groupes paramilitaires anticommunistes, appliquent une brutale répression. À l'approche des élections, le 3 avril 1948, une action collective d'envergure, impliquant des milliers de rebelles du PTSC et des sympathisants, est lancée contre des policiers ainsi que des politiciens. Elle n'empêche pas l'élection de l'Association nationale pour la réalisation rapide de l'indépendance, le 10 mai, et l'accession à la présidence de Syngman Rhee, un allié des États-Unis, dans les mois qui suivent. Après des négociations infructueuses, les violences s'intensifient sur l'île de Jeju. Rhee proclame la loi martiale en novembre 1948. L'intervention de bataillons de l'armée sud-coréenne permet aux forces gouvernementales de s'imposer graduellement. Des milliers de communistes ainsi que des civils sont tués ou arrêtés, alors que l'un des leaders du soulèvement, Yi Tuk-ku, est assassiné le 17 août 1949. Au total, le nombre de morts est évalué à entre 15 000 et 30 000 personnes. Sous peine de mesures punitives, les atrocités commises sur l'île de Jeju resteront inconnues pendant plusieurs années. Il faudra attendre le début du XXIe siècle avant que les autorités ne présentent des excuses et que l'étendue des massacres ne soit dévoilée publiquement.

Gouvernance et gouvernement [ 3 avril 1948 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Corée du Sud
FaibleSyngman RheeLee Bum-suk

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1944 - 1953



avril
1948
Début d'une répression massive sur l'île de Jeju, en Corée du Sud

mai
1948
[Résultats] Élection présidentielle

mai
1948
[Résultats] Élections législatives

août
1948
Proclamation de l'indépendance de la République de Corée

mai
1950
[Résultats] Élections législatives

juin
1950
Répression en Corée du Sud à la suite du déclenchement du conflit avec la Corée du Nord

septembre
1950
Début du débarquement d'Incheon, en Corée du Sud

août
1952
[Résultats] Élection présidentielle


Dans l'actualité


janvier
2018
Soixante-cinq ans plus tard : l'armée sud-coréenne plus forte que jamais

février
2017
Corée du Sud : face à un vieillissement de la population sans équivalent

février
2017
Corée du Sud : destitution de la présidente sur fond de corruption

septembre
2016
Élections sud-coréennes 2016 : conservatisme en crise

février
2016
Du tintamarre à l'endroit de la présidente en Corée du Sud

septembre
2015
Rapprochement Corée du Sud - Japon : la sécurité avant tout

février
2015
La Corée du Sud : un dragon asiatique

janvier
2015
Visite surprise de dirigeants nord-coréens en Corée du Sud

septembre
2014
Un accueil à bras ouverts pour le pape François en Corée du Sud

février
2014
Ban Ki-moon : un diplomate qui sait étonner


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016