20 octobre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

5 mai 1981

Décès du gréviste de la faim irlandais Bobby Sands

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Bobby Sands

En mars 1981, Bobby Sands, un membre de l'Irish Republican Army (IRA) incarcéré à la prison de Maze, a entrepris une grève de la faim afin d'obtenir le statut de prisonnier politique. Son décès, le 5 mai 1981, sera suivi par celui d'autres détenus ayant la même revendication.

Des membres de l'IRA incarcérés dans la prison de Maze entreprennent une grève de la faim en octobre 1980. Par ce geste, ils veulent protester contre le refus des autorités britanniques de leur accorder le statut de prisonniers politiques. Aucun progrès n'est obtenu lorsque la grève se termine en décembre 1980. En mars 1981, d'autres détenus appartenant à l'IRA ou à l'Irish National Liberation Army (INLA) décident à leur tour de jeûner. Lorsque leur situation s'aggrave, en avril, la nouvelle fait le tour du globe, ce qui contribue à faire connaître la cause des catholiques d'Irlande du Nord. Le 9 avril, l'un d'eux, Bobby Sands, gagne même des élections partielles visant à remplacer un député décédé. La première ministre britannique Margaret Thatcher reste toutefois inflexible face aux revendications des grévistes. Le 5 mai, Sands meurt après 66 jours de jeûne. D'autres détenus décéderont de la même façon au cours des semaines qui suivent, provoquant des manifestations et des émeutes. Les détenus renonceront à la stratégie des grèves de la faim en octobre 1981.

Dans les médias...


Georges Baguet, «Mourir pour l'Irlande»

«...Des tragédies qui s'enchaînent actuellement en Irlande du Nord, à un rythme accéléré, deux acteurs principaux se détachent, les catholiques républicains et les Anglais. Il est significatif à cet égard que le fameux «bain de sang» (la ruée des protestants sur les catholiques) que certains annoncent depuis treize ans ne soit pas produit alors que la tension était si vive à Belfast. C'est qu'à la vérité l'opposition protestants-catholiques, aussi violente soit-elle, n'est que la dérivée de l'opposition des Républicains à la présence britannique. Aussi bien, au cours de ces dernières semaines l'Irlande du Nord n'a plus été perçue comme le champ de bataille de la dernière des guerres de religion, mais bien davantage comme le lieu où s'affirme une revendication nationale. Cette évolution est apparue nettement dans les médias, dont le vocabulaire a changé. Dans plusieurs journaux on est passé de «terroristes» à «membres de l'IRA», voire à «combattants de l'IRA» (...) Ainsi une partie de l'opinion est en train de reconnaître une légitimité au combat républicain irlandais.»

Esprit (France), juin 1981, p. 177.

Richard Deutsch, «Irlande : le jeune homme et la mort»

«...Pourquoi ne pas accorder aux prisonniers de l'Ira (l'Armée républicaine irlandaise) le droit de porter des vêtements civils, celui de ne pas être contraints de travailler, de jouir d'une sorte de statut politique, comme ce fut le cas entre 1972 et 1976 ? Parce que, pour Margaret Thatcher, il n'y a pas de différence entre crime politique et crime de droit commun. Elle dit : «A crime is a crime». Elle n'a pas oublié l'assassinat de son ami Airy Neave, en mars 1979. Elle sait aussi que toute satisfaction accordée aux manifestants catholiques entraînerait les extrémistes protestants à la colère et à la violence, eux qui, déjà, craignent que Londres et Dublin préparent dans leur dos le rattachement de l'Ulster à la république d'Irlande (...) Personne ne veut céder. Ce qui est «chantage» pour les uns est «sacrifice» pour les autres. On parle beaucoup de grands principes de patriotisme, de maintien de l'ordre, de victoire de la démocratie et des opprimés. Mais la plupart des Irlandais du Nord sont las. Pour l'instant, ils arrondissent les épaules sous le poids de la dépression économique et politique. En attendant la prochaine et inéluctable explosion de violence.»

L'Express (France), 12 mai 1981, p. 54-55.

Paul Lachance, «Sands ou le sacrifice ambigu»

«...Le légalisme dans lequel elle (Thatcher) s'est retranchée vise à empêcher que soit reconnu le caractère politique des agissements de l'IRA. Le sacrifice de Bobby Sands n'a donc aucun rapport avec les problèmes, aujourd'hui apparemment insolubles, qui confrontent catholiques et protestants nord-irlandais de façon davantage accentuée depuis les Londonderry et les Belfast sanglants de 1969. La question irlandaise demeure donc intacte et le serait demeurée même si la «Dame de fer» avait plié. De même, Sands n'entraîne pas dans l'au-delà que son corps grotesquement réduit mais aussi l'espoir d'un rapide enclenchement d'un processus menant à une possible solution, d'un mouvement de coopération entre les gouvernements britanniques et irlandais considéré comme le premier geste crucial visant à cautériser les plaies de l'Irlande du Nord.»

Le Soleil (Québec, Canada), 6 mai 1981, p. 6.

George Russell, «Shadow of a Gunman»

«...Sands' fatal hunger strike now appears to be only the prelude to a sustained movement by other Maze prisoners. Three I.R.A. members joined Sands in the three weeks after he had begun to fast on March 1, and one, Francis Hughes, 25, was reported to be sinking quickly. After Sands' death, other I.R.A. prisoners announced that they would take the place of any hunger striker who died. But the British had no intention of giving way, even if, as a spokesman at 10 Downing Street harshly put it, «they drop like flies» (...) Still to be determined is the full effect of Sands' death on Northern Ireland's Catholics, although it has clearly been huge, to judge by the funeral turnout. Says one expert on Northern Irish politics : «Never since 1969 has the Catholic community been so anti-British.»»

Time (États-Unis), 18 mai 1981, p. 46-47.

Gouvernance et gouvernement [ 5 mai 1981 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Irlande
ÉlevéPatrick HilleryCharles James Haughey

Royaume-Uni
ÉlevéElizabeth IIMargaret Thatcher

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1976 - 1986



octobre
1976
[Résultats] Élection présidentielle

mai
1981
Décès du gréviste de la faim irlandais Bobby Sands

juin
1981
[Résultats] Élections législatives

février
1982
[Résultats] Élections législatives

novembre
1982
[Résultats] Élections législatives

septembre
1983
[Résultats] Élection présidentielle


Dans l'actualité


octobre
2017
Une question référendaire qui soulève les passions en Irlande

janvier
2017
Une croissance économique phénoménale pour l'Irlande

février
2016
Peu de changement prévu pour l'Irlande le 26 février 2016

septembre
2015
L'Irlande dit un «oui» sincère au mariage gai

janvier
2015
L'année économique irlandaise : le retour du tigre celtique

janvier
2014
Le Sénat irlandais menacé d'abolition

octobre
2013
L'avortement : un sujet sensible en Irlande

février
2013
L'Irlande ou la longue marche vers le redressement

octobre
2012
L'économie européenne en référendum en Irlande

novembre
2011
Une élection présidentielle hors du commun en Irlande


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019