23 mars 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

3 octobre 1955

Élection de Juscelino Kubitschek à la présidence du Brésil

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Juscelino Kubitschek

Un an, jour pour jour, après les législatives du 3 octobre 1954, les Brésiliens élisent à la présidence de leur pays Juscelino Kubitschek du Parti social démocratique (PSD). Il obtient 35,7 % des voix et devance le général Juarez Tavora, de l'Union démocratique nationale (UDN), qui arrive deuxième avec l'appui de 30,3 % des électeurs.

Le suicide du président Getulio Vargas, le 24 août 1954, suit une période de fortes tensions entre lui et l'opposition de droite. Le vice-président Café Filho, un homme de gauche, lui succède. Puis, le 3 octobre 1954, le PSD et le Parti travailliste brésilien (PTB) obtiennent la majorité aux législatives, récoltant respectivement 114 et 56 sièges sur les 326 de la Chambre des députés. Un candidat de gauche, Juscelino Kubitschek du PSD, annonce par la suite sa candidature en prévision de la présidentielle d'octobre 1955. Ce gouverneur de l'État de Minas Gerais a l'appui du PTB, qui fait cause commune avec le PSD derrière sa candidature et celle de Joao Goulart à la vice-présidence. Ils reçoivent aussi le soutien du Parti communiste, ce qui leur attire certaines critiques. L'UDN et d'autres formations de droite, comme le Parti chrétien démocrate, misent pour leur part sur le général Juarez Tavora à la présidence, alors qu'Adhemar de Barros défend les couleurs du Parti social progressiste (PSP), de gauche. Lors du seul tour de la présidentielle, le 3 octobre 1955, Kubitschek remporte la victoire avec 35,7 % des voix, contre 30,3 % pour Tavora et 25,8 % pour de Barros. Goulart est également élu à la vice-présidence. L'accession à la présidence de Kubitschek, considéré comme un héritier de Vargas, inquiète la droite. L'éditeur d'un journal souhaite même publiquement que l'on empêche son assermentation. Elle aura néanmoins lieu le 31 janvier 1956. Avec le slogan « 50 ans de progrès en 5 ans », le président procédera à une modernisation du pays en accélérant l'industrialisation, en le dotant de meilleures infrastructures et en construisant la nouvelle capitale Brasilia. Un taux d'inflation élevé et la croissance de l'endettement marqueront également son mandat qui se terminera en 1961.

Résultats du scrutin

Gouvernance et gouvernement [ 3 octobre 1955 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Brésil
IntermédiaireCarlos Coimbra da Luz

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1950 - 1960



octobre
1950
Retour de Getulio Vargas à la présidence du Brésil

octobre
1950
[Résultats] Élection présidentielle

octobre
1950
[Résultats] Élections législatives

août
1954
Décès du président brésilien Getulio Vargas

octobre
1954
[Résultats] Élections législatives

septembre
1955
Organisation de Ligues paysannes au Brésil

octobre
1955
Élection de Juscelino Kubitschek à la présidence du Brésil

octobre
1955
[Résultats] Élection présidentielle

octobre
1958
[Résultats] Élections législatives

décembre
1959
Création de la Banque interaméricaine de développement

avril
1960
Inauguration de la nouvelle capitale du Brésil, Brasilia

octobre
1960
[Résultats] Élection présidentielle


Dans l'actualité


novembre
2018
Le Brésil paralysé par une grève des routiers

octobre
2018
Élection présidentielle au Brésil : un conservateur et misogyne au pouvoir

avril
2018
Inculpation de Luiz Inacio Lula da Silva : la déchéance d'un héros brésilien

septembre
2017
Mobilisation citoyenne au Brésil : la tête de Temer en jeu

avril
2017
Petrobras : toxique pour l'État brésilien?

novembre
2016
La situation amazonienne: un éternel débat entre environnement et économie

octobre
2016
Le Brésil au bord de la crise

septembre
2016
Des jeux Olympiques inoubliables et une facture salée

février
2016
JO Rio2016 : des Jeux olympiques à rabais

novembre
2014
Élections au Brésil : Dilma Rousseff réélue, mais il lui reste à faire ses preuves


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016