23 avril 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

13 octobre 2016

Décès du roi de Thaïlande, Rama IX (Bhumibol Adulyadej)

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Rama IX

Après avoir régné sur la Thaïlande depuis plus de 70 ans, le roi Rama IX (Bhumibol Adulyadej) décède à Bangkok à l'âge de 88 ans. Affirmant ne pas être prêt à lui succéder, son fils Maha Vajiralongkorn demande du temps pour réfléchir, ce qui permet à l'ex-général Prem Tinsulanonda d'assurer la régence.

En poste depuis 1935, le roi de Thaïlande, Rama VIII (Ananda Mahidol) meurt dans des circonstances nébuleuses dans le palais royal de Bangkok, le 9 juin 1946. C'est son frère, âgé de 18 ans, qui lui succède. Né aux États-Unis, alors que son père étudie la médecine, le futur Rama IX ne sera toutefois couronné que le 5 mai 1950, peu après son mariage avec une cousine distante. Pendant les 66 années qui suivent, ce chef d'État, qui est également le protecteur des religions, apporte une certaine stabilité à un régime qui connaît des épisodes tumultueux, dont des coups d'État et des phases de répression. Bien que le souverain ne joue qu'un rôle protocolaire dans cette monarchie constitutionnelle, Rama IX exerce une certaine influence. Près des militaires, résolument anticommuniste, il est respecté, voire adulé, par les Thaïlandais pour qui il constitue une figure consensuelle. Par ailleurs, l'opposition au roi est rendue difficile par des lois sévères punissant par des peines d'emprisonnement les critiques à son endroit. Des revues spécialisées disent que Rama IX possède une fortune colossale, estimée à plus de 30 milliards de dollars, lorsqu'il décède à Bangkok le 13 octobre 2016. Il détient alors le plus long règne au monde à la tête d'un État - 70 ans, 4 mois, 4 jours - , marque qui appartient ensuite à la souveraine britannique Élisabeth II. C'est le seul fils de Rama IX, Maha Vajiralongkorn, qui a été désigné dès 1972 pour lui succéder. Toutefois, celui-ci, réputé pour ses frasques et son intérêt incertain pour la politique, demande un temps de réflexion. Un ex-général de 96 ans, Prem Tinsulanonda, exercera l'intérim en attendant. Un deuil national d'un an est décrété pour souligner le départ de celui ayant eu le plus long règne de l'histoire de la dynastie Chakri, au pouvoir depuis 1782.

Dans les médias...


Sophie Boisseau du Rocher, « Le roi Bhumibol et la Thaïlande : mort d'un « demi-Dieu » au bilan en demi-teinte »

«...On dit souvent que le roi Bhumibol est considéré comme un demi-dieu par les Thaïlandais. Mais s'il existe un lien existentiel entre le bouddhisme theravada et la monarchie, le roi a d'abord le devoir d'être un exemple. Ce n'est pas tant le statut qui a donné à Bhumibol cette envergure que sa vertu et sa pratique des valeurs bouddhistes. Il a d'ailleurs déclaré que « le succès de la monarchie dépendra de la personne qui s'assied sur le trône plus que du trône lui-même ». A ce titre, son règne est un succès mais qui se termine en demie-teinte tant son successeur désigné, le prince Maha Vajiralongkorn, ne paraît pas avoir les mérites de son père. Toute la question à présent est de savoir de quelle tradition l'Armée, qui est revenue au pouvoir après son dernier coup d'État en mai 2014, va se prévaloir: de celle de Sarit (coopération) ou de celle de Phibul (marginalisation)? Quel sera l'engagement du nouveau roi pour son royaume alors que celui-ci doit résoudre une crise politique récurrente et poser des choix économiques déterminants pour maintenir une avance qui s'effrite dans un contexte de concurrence régionale? Est-on finalement revenu à la configuration des années 1930/40? Les intérêts partisans auront-ils raison du bien commun si cher au défunt monarque? »

Le Figaro.fr (France), 13 octobre 2016.

Hari Seldon, « Adet, roi et père de la nation »

«...En tant que cadet, il n'aurait jamais dû accéder au trône. Rien ne l'y avait préparé. Pourtant, Bhumibol Adulyadej, devenu Rama IX, restera comme l'un des grands souverains de la dynastie Chakri. « Force incomparable de la Terre » : c'est ainsi que l'on pourrait traduire le nom du défunt Bhumibol Adulyadej, le monarque contemporain au règne le plus long. Nom prophétique pour un souverain qui, en sept décennies de règne, a dû faire face à plus d'une quinzaine de tentatives de coups d'État et connu une kyrielle de Premiers ministres, dont beaucoup d'officiers putschistes. Pourtant, si le roi de Thaïlande - à l'instar de ses confrères européens - ne disposait que d'un rôle représentatif, son pouvoir emblématique demeurait immense. Dans une société en proie à la violence et la corruption, l'attachement du peuple à son souverain était demeuré intact. À travers tout le pays, les effigies du couple royal étaient vénérées comme des icônes religieuses. Et 90 % des Thaïlandais se déclarent aujourd'hui encore favorables au maintien de la couronne. En ce début du IIP millénaire, le timide Bhumibol, avec ses faux airs de perpétuel étudiant, figurait un personnage presque divin, une émanation de Bouddha...»

Point de vue (France), 19 octobre 2016.

Loic Tassé, « Un playboy incapable comme roi »

«...le roi Rama IX, se voulait moderne et protecteur de valeurs démocratiques. Cependant, une nouvelle constitution de la Thaïlande a été approuvée par référendum au début du mois d'août. Celle-ci donne de nombreux pouvoirs aux militaires. Cette nouvelle constitution va rendre très difficile la formation d'un gouvernement majoritaire élu. En plus, les militaires se sont réservé le droit de nommer tous les sénateurs de l'Assemblée nationale thaïe. Dans les faits, ce seront donc les militaires qui continueront à gouverner le pays. (...) Personne ne sait vraiment comment la population va réagir. Si le nouveau roi montre une vie exemplaire et qu'il parvient à se faire aimer des gens, alors il pourrait demeurer longtemps au pouvoir. Mais ce n'est pas ainsi que l'avenir s'annonce. Le prince héritier serait très proche de la famille Thaksin. Or, deux coups d'État militaires ont chassé les Thaksin du pouvoir, l'un en 2006 et l'autre en 2014. Le nouveau roi serait donc en opposition avec les militaires. Où va mener cette opposition? Mystère. En attendant, la Thaïlande est mise sous haute surveillance par tous les observateurs. »

Le Journal de Montréal (Québec, Canada), 14 octobre 2016, p. 26.

Oliver Holmes, « Thai King Bhumibol Adulyadej dies after 70-year reign »

«...Most Thais have only known King Bhumibol on the throne and his influence has superseded that of bickering politicians since the closing days of the second world war. Related: What will happen next after the death of Thailand's king? During the king's rule, there have been close to 20 attempted or successful coups - the last one in May 2014 when a military junta seized power - but the monarchy has remained revered. That Thailand's many civilian and military leaders have crawled on the floor in the presence of the king illustrates how Bhumibol has kept the executive in check even as the country is ostensibly in a constant state of flux. His constant presence has made Thailand one of the most widely cited development successes, becoming an upper-income country in less than a generation. He has successfully negotiated many times with military leaders to return democracy to the country, but finally leaves Thailand to the army. Critics of the military junta says it used its support for the monarchy as a pretext for grabbing power from the elected government of Yingluck Shinawatra, the sister of Thaksin Shinawatra, who was also deposed by the military in 2006 and fled the country. »

The Guardian (Royaume-Uni), 13 octobre 2016.

Gouvernance et gouvernement [ 13 octobre 2016 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Thaïlande
FaiblePrem TinsulanondaPrayuth Chan-ocha

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 2011 - 2016



juillet
2011
Inondations destructrices en Thaïlande

juillet
2011
[Résultats] Élections législatives

février
2014
Tenue d'élections législatives en Thaïlande

octobre
2016
Décès du roi de Thaïlande, Rama IX (Bhumibol Adulyadej)


Dans l'actualité


avril
2019
Le Ya Ba : la drogue qui rend fou

mars
2019
Les élections thaïlandaises sous un contrôle militaire

février
2017
Thaïlande : nouveau monarque, même instabilité

octobre
2014
Thaïlande : la junte militaire expulse une grande partie des travailleurs cambodgiens

mars
2014
Élections sur fond de crise politique en Thaïlande

janvier
2014
Manifestations en Thaïlande : la famille Shinwatra au coeur des turbulences

janvier
2012
Un été dévastateur en Thaïlande

septembre
2011
Élection de la première femme premier ministre en Thaïlande : exploit ou chance ?

janvier
2010
Tsunami : 5 ans après la tragédie

février
2009
Thaïlande : Harry Nicolaides derrière les verrous, les journalistes sont au garde-à-vous


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016