19 mars 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

8 décembre 1987

Signature à Washington d'un traité entre les États-Unis et l'Union soviétique sur le contrôle des armes nucléaires

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

George Bush et Ronald Reagan
http://teachpol.tcnj.edu/amer_pol_hist/

Le président américain Ronald Reagan et le leader soviétique Mikhail Gorbatchev sont réunis à Washington afin de signer un traité prévoyant la destruction des missiles nucléaires de courte et moyenne portée.

Un premier sommet Reagan-Gorbatchev a eu lieu à Genève, en Suisse, en novembre 1985. Il est suivi d'autres rencontres officielles entre les représentants des États-Unis et de l'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS). Une réunit le secrétaire d'État américain George Schultz et le ministre des Affaires étrangères soviétique Edouard Shevardnaze à Genève, en novembre 1987. Les questions commerciales et le retrait des troupes soviétiques d'Afghanistan sont abordés. Le sujet le plus important est toutefois le contenu d'un traité global de désarmement prévoyant l'élimination des forces nucléaires intermédiaires des deux pays. Il est signé par Reagan et Gorbatchev lors d'un sommet qui se déroule à Washington entre le 8 et le 10 décembre. L'entente prévoit la destruction de missiles déjà existants ainsi qu'une série d'inspections qui permettront de contrôler l'application du traité. Le président américain qualifie de « grand pas (big step) » ce traité qui est cependant accueilli avec des réserves en Europe de l'Ouest où l'on s'inquiète du désengagement des États-Unis.

Pour en savoir plus: Traité sur l'élimination des missiles de portée courte ou intermédiaire

Dans les médias...


Sylvie Kauffman, «Pour le numéro un soviétique, le premier fruit d'une politique inlassablement défendue»

«...La place accordée dans la presse soviétique à la visite à Washington, des heures d'images diffusées et rediffusées par la télévision soviétique, y compris en direct -un procédé relativement inhabituel ici,- la manière dont les commentateurs se plaisent à souligner les honneurs et le tapis rouge dérobé devant le couple Gorbatchev aux États-Unis, laissent prévoir que le secrétaire général du Parti communiste soviétique a bien l'intention de capitaliser ces gains pour renforcer son image à l'intérieur du pays d'homme de paix qui est parvenu à réaliser une première historique. Les Soviétiques sont, de manière générale, très sensibles à ce que disent d'eux les étrangers, tout particulièrement les Américains, et au traitement qu'on leur réserve. De ce point de vue et la propagande aidant, M. Gorbatchev devrait retirer de cette opération un certain prestige auprès de ses compatriotes, même parmi ceux qui ne comptent pas parmi ses fervents admirateurs ou que la «perestroïka» n'enthousiasme guère.»

Le Monde (France), 10 décembre 1987, p. 3.

Jean Daniel, «Apocalypse : le premier recul»

«...ce qu'on est tenté d'inscrire dans l'histoire, c'est précisément, ce qui n'en fait pas encore partie. Ce sont les grands commencements. Il semble bien que les opinions publiques, partout dans le monde, aient éprouvé ce frémissement «historique» en observant à la télévision en direct Ronald Reagan et Mikhaïl Gorbatchev apposant leur signature au bas d'un même document. L'accord signé n'est pas encore de grande conséquence. C'est ce dont j'ai fini par me persuader en écoutant différents experts. Mais il est en revanche complètement inédit. C'est un vrai commencement. Non seulement parce que, chacun l'a répété, on détruit des armes pour la première fois depuis qu'elles existent; mais en raison du fait que toutes les tentatives d'interrompre la course aux armements ont jusqu'ici échoué. Les accords de limitation ont tous été contournés. C'est sans doute ce que François Mitterrand veut dire lorsqu'il déclare qu'«il faut choisir entre désarmer et surarmer». L'accord de Washington est inaugural en ce sens qu'au lieu de viser à stopper un processus il prétend l'inverser.»

Le Nouvel Observateur (France), 11 au 17 décembre 1987, p. 22.

Paul-André Comeau, «Un traité d'espoir»

«...Des objectifs différents et la volonté politique de réussir cette entreprise unique et complexe, expliquent sans doute l'accord intervenu au prix de difficiles négociations à Genève. Le Président des États-Unis y gagne en considération immédiate de la part d'une bonne partie de l'humanité. Qui aurait pu, au début de cette décennie, envisager pareille possibilité. Ronald Reagan n'a t-il pas été l'artisan belliqueux du déploiement de muscles et de fusées nucléaires qui ont provoqué des manifestations monstres dans la plupart des capitales d'Europe occidentale ? Pari de haut risque ou hasard merveilleusement inspiré, cette mesure a, contre les prévisions des pacifistes, obligé l'URSS à passer à la table de négociations. À peine installé au pouvoir, Mikhaïl Gorbatchev a profondément modifié le ton des échanges entre Moscou et Washington (...) La hâte manifestée à négocier et à conclure cet accord n'est vraisemblablement pas étrangère au climat d'incertitude que l'on perçoit en URSS. Trois ans ou presque après son élection au poste de secrétaire général du parti communiste, Mikhaïl Gorbatchev a besoin de ce succès.»

Le Devoir (Québec, Canada), 9 décembre 1987, p. 10.

Éditorial

«...Barring a last-minute snag, Ronald Reagan and Mikhaïl Gorbatchev will sign a treaty to ban intermediate and shorter range nuclear missiles today. That's cause for celebration. But American hard-liners want none of it (...) The harshest critics say Reagan should sign no arms-control deals of any sort with the Soviet unless the Kremlin institutes drastic changes in its foreign and domestic policy. Certainly there is plenty to change. The Soviets ought to get out of Afghanistan, allow free immigration, release all political and religious prisoners, stop using psychiatric hospitals to destroy dissidents, unshackle Eastern Europe, quit suppressing churches and allow an independent press, a private economic sector and a legal opposition. But to demand that each of these be accomplished before the U.S. signs any arms treaties turns the situation on its head. If the Soviet Union were a mild-mannered democratic nation, mindful of the rights of its citizens and neighbors, then arms pacts would be unnecessary. As much as the Soviets should be pressured to change their ways, reducing the possibility of an all-out superpower war must remain paramount.»

Los Angeles Herald Examiner (États-Unis), 8 décembre 1987.

Gouvernance et gouvernement [ 8 décembre 1987 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

États-Unis
ÉlevéRonald Reagan

Russie
FaibleAndrei GromykoNikolay Ryzhkov

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1982 - 1992



août
1982
Présentation des premiers jeux gays à San Francisco, aux États-Unis

novembre
1982
[Résultats] Élections législatives

décembre
1982
Implantation du premier coeur artificiel

janvier
1983
Nomination de l'ordinateur personnel comme « machine de l'année » pour 1982

mars
1983
Lancement de l'Initiative de défense stratégique par les États-Unis

novembre
1983
Présentation du film « The Day After » aux États-Unis

mai
1984
Annonce du boycott des Jeux olympiques de Los Angeles par l'Union soviétique

novembre
1984
Réélection de Ronald Reagan à la présidence des États-Unis

novembre
1984
[Résultats] Élection présidentielle

novembre
1984
[Résultats] Élections législatives

avril
1985
Ouverture de la première Conférence internationale sur le sida

janvier
1986
Explosion de la navette spatiale américaine Challenger

novembre
1986
[Résultats] Élections législatives

octobre
1987
Chute des cours sur les marchés boursiers

novembre
1987
Publication du rapport d'une Commission d'enquête sur l'affaire Iran-Contra

décembre
1987
Signature à Washington d'un traité entre les États-Unis et l'Union soviétique sur le contrôle des armes nucléaires

novembre
1988
Élection de George Bush à la présidence des États-Unis

novembre
1988
[Résultats] Élection présidentielle

novembre
1988
[Résultats] Élections législatives

mars
1989
Déversement d'hydrocarbures en Alaska par l'Exxon Valdez

décembre
1989
Intervention militaire des États-Unis à Panama

août
1990
Invasion du Koweït par l'Irak

novembre
1990
[Résultats] Élections législatives

janvier
1991
Début d'une intervention militaire au Koweït

juillet
1991
Signature du Traité de réduction des armes stratégiques Start

avril
1992
Déclenchement d’émeutes à Los Angeles, aux États-Unis

novembre
1992
Élection de Bill Clinton à la présidence des États-Unis

novembre
1992
[Résultats] Élection présidentielle

novembre
1992
[Résultats] Élections législatives

décembre
1992
Signature de l'Accord de libre-échange nord-américain


Dans l'actualité


mars
2019
Présidentielle américaine de 2020 : une nouvelle stratégie démocrate, la clé face à Trump ?

février
2019
La Californie brûle à petit feu, ou plutôt à grands feux!

février
2019
Qui a tué le Weekly Standard?

février
2019
Le président Trump frappe encore sur Tweeter

février
2019
For the land of the free...mais l'est-ce vraiment?

janvier
2019
Fahrenheit 11/9 : Michael Moore manque de nouveau la cible avec son plus récent documentaire

décembre
2018
Un véritable tsunami démocrate

novembre
2018
Les États-Unis suffoquent sous la dette

novembre
2018
Le retour de Mitt Romney, républicain anti-Trump

novembre
2018
Une dangereuse transformation de la politique américaine?


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016