21 octobre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

19 octobre 1987

Chute des cours sur les marchés boursiers

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Wall Street

Des inquiétudes sur la situation de l'économie américaine sont à l'origine d'une chute spectaculaire des cours à la bourse de New York. Elle aura des répercussions sur l'ensemble des marchés boursiers à travers le monde.

Les années 1980 s'avèrent extrêmement profitables sur les marchés boursiers. Mais en 1987, cet optimisme est miné par la croissance du déficit de la balance commerciale des États-Unis et plusieurs hausses du taux d'intérêt. Le dévoilement de statistiques négatives à la mi-octobre suscite des inquiétudes qui se répercutent sur le volume des transactions à la bourse de New York. Le lundi 19 octobre 1987, 600 millions d'actions changent de mains, établissant, et de loin, un record historique. Les titres d'entreprises renommées comme IBM, Exxon ou General Motors sont affectés par cette tendance qui se répercute sur les bourses étrangères (Tokyo, Londres, etc.). Des interventions des banques centrales permettent de stabiliser le dollar américain, mais le mois d'octobre est marqué par d'autres journées mouvementées sur les marchés boursiers. La crainte d'une récession, en dépit de la bonne santé de l'économie, incitera la réserve fédérale à baisser le taux d'intérêt.

Dans les médias...


Jean-Paul Pigasse, « Libres propos »

«...La panique qui s'est emparée du monde de la finance depuis quelques jours tient, pour une large part, à des causes économiques sur lesquelles tout, ou presque, a été dit. Elle apparaît aussi comme la conséquence du vide politique dans lequel sombrent peu à peu les États-Unis. À ce second titre, elle est, pour les nations occidentales, le signe annonciateur d'une tourmente infiniment plus grave. Alors que l'Union soviétique poursuit, par d'autres voies mais avec la même détermination, l'oeuvre d'asservissement qu'elle a entreprise il y a sept décennies, le bouclier à l'abri duquel l'Europe prospérait se fissure. Affaibli par l'âge, usé par les batailles politiques qu'il a menées, Ronald Reagan n'est plus que l'ombre de lui-même; le Congrès plus puissant que jamais, ne se gêne pas pour mettre en échec son programme; et l'on chercherait en vain, dans l'entourage du Président, un homme ou une femme capable de reprendre les rênes d'une main ferme. Dans un pareil contexte, il n'est personne, à l'Ouest, qui puisse regarder l'avenir avec confiance. »

L'Express (France), 6 novembre 1987, p. 68.

Philippe Romon, « Chronique d'une semaine noire à Wall Street »

«...Les investisseurs ont-ils eu raison de se retirer du marché aussi précipitamment ? Certes, quelques petits futés en ont profité pour acheter ce que les autres, dans l'affolement, cédaient à n'importe quel prix : « C'est l'occasion ou jamais, disait l'un d'entre eux à la télé. Cette crise, pour moi, c'est comme les soldes : le moment de réaliser de bonnes affaires! » L'économie américaine, avec cinquante-neuf mois de croissance dans les os, un chômage de moins de 6%, une inflation encore décente (5%) et une balance commerciale malgré tout en amélioration, et le marché financier lui-même, avec toute sa batterie de mesures prise après la dépression, sont nettement moins fragiles que dans les années 30. Il n'empêche cependant que ces chiffres favorables sont gravement hypothéqués par les déficits et la dette, que Wall Street doute de plus en plus des compétences de l'administration républicaine, et qu'à la Bourse on ne sait jamais de quoi demain sera fait. Le président Reagan résume d'ailleurs très bien la situation. Interrogé avant de s'embarquer dans son hélico, il eut cette réponse lumineuse : « Hein, quoi ? Vous expliquer ce qui s'est passé ? Mais j'en sais rien, moi. C'est à vous de me l'expliquer ! »

Le Nouvel Observateur (France), 23 au 29 octobre 1987, p. 15.

Alain Dubuc, « Si j'étais courtier, j'aurais honte »

«...les raisons qu'invoquent maintenant les analystes pour expliquer la débandade étaient connues depuis longtemps. Ils parlent de déficit commercial américain et de la pression à la baisse que cela exerce sur le dollar américain : on le sait depuis au moins un an. Ils décrivent l'impact néfaste des politiques budgétaires de la Maison Blanche : c'est le cas depuis cinq ans, les cinq années où la bourse a grimpé. Ils dénoncent les déclarations du secrétaire au Trésor James Baker et leur influence sur la stabilité des monnaies; ça fait des mois que les pays industrialisés discutent de ce problème réel. Mais les spécialistes étaient trop occupés ailleurs pour voir ce qui se passait dans la vraie vie, grisés qu'ils étaient par les succès boursiers. En fait, analystes, courtiers et investisseurs voulaient tellement que ça dure que les énergies intellectuelles dont ils disposaient étaient canalisées à trouver des raisons qui pouvaient justifier d'autres hausses. À cela s'ajoute le fait que les courtiers et les maisons qui les emploient font de l'argent quand la bourse va bien (...) Leurs clients ont peut-être pris une débarque, mais eux, ils ont connu les années les plus prospères de leur carrière. »

La Presse (Québec, Canada), 21 octobre 1987, p. C1.

Brian Duffy, Jack Egan et al., « Staring into the Abyss »

«...The breathtaking collapse in the market had left all the players scrambling for strategies to cope, or make a buck, or both - and no one made room in the lifeboats for the unsuspecting. Bottom feeders saw opportunities everywhere - the chance to buy back their own companies' stock at bargain-basement prices, or to isolate a take-over target brought suddenly low and helpless by the frenzy. The smart money, or claimants to it, rushed into blue-chip stocks on the cheap while bonds, especially government issues and high-quality corporates, got a rush, pushing up prices and driving down yields. A few people got lucky. But most did not. In the space of a few days' time, the losses totaled an astonishing $385 billion - on paper. But paper losses can be just as devastating as the real thing, and the truth of the matter is that, in what seemed like just a matter of moments, tens of millions of Americans suddenly felt poorer, whether they were or not, and couldn't understand why. If uncorrected, the losses threatened to turn a growing economy into a recessionary wasteland, in which auto showrooms become empty of shoppers, home price collapse, factory production slows and workers join the unemployment lines. »

U.S. News & World Report (États-Unis), 2 novembre 1987, p. 19.

Gouvernance et gouvernement [ 19 octobre 1987 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

États-Unis
ÉlevéRonald Reagan

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1982 - 1992



août
1982
Présentation des premiers jeux gays à San Francisco, aux États-Unis

novembre
1982
[Résultats] Élections législatives

décembre
1982
Implantation du premier coeur artificiel

janvier
1983
Nomination de l'ordinateur personnel comme « machine de l'année » pour 1982

mars
1983
Lancement de l'Initiative de défense stratégique par les États-Unis

novembre
1983
Présentation du film « The Day After » aux États-Unis

mai
1984
Annonce du boycott des Jeux olympiques de Los Angeles par l'Union soviétique

novembre
1984
Réélection de Ronald Reagan à la présidence des États-Unis

novembre
1984
[Résultats] Élection présidentielle

novembre
1984
[Résultats] Élections législatives

avril
1985
Ouverture de la première Conférence internationale sur le sida

janvier
1986
Explosion de la navette spatiale américaine Challenger

novembre
1986
[Résultats] Élections législatives

octobre
1987
Chute des cours sur les marchés boursiers

novembre
1987
Publication du rapport d'une Commission d'enquête sur l'affaire Iran-Contra

décembre
1987
Signature à Washington d'un traité entre les États-Unis et l'Union soviétique sur le contrôle des armes nucléaires

novembre
1988
Élection de George Bush à la présidence des États-Unis

novembre
1988
[Résultats] Élection présidentielle

novembre
1988
[Résultats] Élections législatives

mars
1989
Déversement d'hydrocarbures en Alaska par l'Exxon Valdez

décembre
1989
Intervention militaire des États-Unis à Panama

août
1990
Invasion du Koweït par l'Irak

novembre
1990
[Résultats] Élections législatives

janvier
1991
Début d'une intervention militaire au Koweït

juillet
1991
Signature du Traité de réduction des armes stratégiques Start

avril
1992
Déclenchement d’émeutes à Los Angeles, aux États-Unis

novembre
1992
Élection de Bill Clinton à la présidence des États-Unis

novembre
1992
[Résultats] Élection présidentielle

novembre
1992
[Résultats] Élections législatives

décembre
1992
Signature de l'Accord de libre-échange nord-américain


Dans l'actualité


septembre
2019
Harris se démarque lors du premier débat à l'investiture démocrate

avril
2019
L'extrême gauche aux États-Unis à l'ère Trump? Plutôt marginale

mars
2019
Les élections de mi-mandat, ou la ruée vers l'or au pays des droits et libertés

mars
2019
Joe Biden comme antidote au syndrome McGovern

mars
2019
Présidentielle américaine de 2020 : une nouvelle stratégie démocrate, la clé face à Trump ?

février
2019
La Californie brûle à petit feu, ou plutôt à grands feux!

février
2019
Qui a tué le Weekly Standard?

février
2019
Le président Trump frappe encore sur Twitter

février
2019
La persistance du racisme aux États-Unis

février
2019
For the land of the free...mais l'est-ce vraiment?


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019