Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

19 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

3 mai 1946

Début des audiences du tribunal militaire international pour l’Extrême-Orient

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Hirohito

Quelques mois après l’ouverture du procès de Nuremberg chargé de juger les criminels de guerre allemands, un autre tribunal militaire, cette fois pour les crimes commis en Extrême-Orient, débute ses travaux le 3 mai 1946. Au terme de ce « procès de Tokyo », en novembre 1948, les 25 accusés en état d’être jugés, tous Japonais, seront reconnus coupables.

Lors de la conférence de Potsdam, en juillet 1945, les représentants des pays alliés, sauf l’Union soviétique qui s’abstient, s’entendent pour que les auteurs des crimes de guerre commis en Extrême-Orient soient jugés par un tribunal international. Sa charte est promulguée le 19 janvier 1946, et ses audiences débutent le 3 mai, quelques mois après le procès de Nuremberg mandaté pour juger les criminels de guerre allemands. Le procureur en chef est l’Américain Joseph Keenan. Les juges provenant de différents pays ont à se pencher sur les cas de 28 accusés. Du nombre, on retrouve 4 ex-premiers ministres, 3 ex-ministres des Affaires étrangères et plusieurs militaires. Les débats se terminent le 6 avril 1948 et les jugements sont rendus publics entre le 4 et le 12 novembre. Sur les 25 accusés en état d’être jugés – deux sont morts, un est considéré inapte – , tous sont déclarés coupables. Sept, dont l’ex-premier ministre Hideki Tojo, reçoivent la peine capitale et sont pendus le 23 décembre. Les autres subissent des peines de prison, certaines à vie. Trois meurent en prison, alors que les autres seront libérés au cours des années 1950. Plusieurs expriment le souhait de voir l’empereur Hirohito témoigner, voire même être jugé. Le commandant suprême des forces alliées, le général Douglas MacArthur, rejette toutefois cette option, considérant qu’elle pourrait bouleverser l’ordre social. En retour d’informations, les participants au programme d’armes chimiques du Japon (UNIT 731) échappent aussi aux procès de Tokyo. Ces armes ont surtout été utilisées en Chine. Des milliers d’autres accusés japonais seront jugés devant d’autres tribunaux pour des crimes commis pendant la guerre. Des peines sévères seront octroyées, dont des exécutions.

Gouvernance et gouvernement [ 3 mai 1946 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Japon
TransitionHirohito (Michi-no-miya)Kijuro Shidehara

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1944 - 1951



août
1945
Explosion d'une bombe atomique sur Hiroshima, au Japon

avril
1946
[Résultats] Élections législatives

mai
1946
Début des audiences du tribunal militaire international pour l’Extrême-Orient

octobre
1946
Adoption d'une réforme agraire au Japon

avril
1947
[Résultats] Élections législatives

mai
1947
Entrée en vigueur de la nouvelle Constitution japonaise

janvier
1949
[Résultats] Élections législatives

septembre
1951
Signature d'un traité de paix avec le Japon à San Francisco


Dans l'actualité


novembre
2018
La peine de mort au Japon : une violation des droits de la personne?

octobre
2017
Tokyo face à plusieurs défis pour les Jeux olympiques

octobre
2017
JEFTA : la réponse euro-japonaise à l'isolationnisme

février
2017
Sommet Russie-Japon : l'économie avant la paix

janvier
2017
Japon : du pain sur la planche pour Murata à la tête de l'opposition

septembre
2016
Les élections japonaises : une ouverture vers une révision constitutionnelle

septembre
2016
Japon : une relance économique risquée

février
2016
Fukushima, Japon : les fantômes du passé ressurgissent

octobre
2015
Le règne d'Ahikito : l'empereur moderne

septembre
2015
Shinzo Abe devant le Congrès américain: une première historique


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016