19 février 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

1 octobre 1952

Réélection au Japon d'un gouvernement libéral majoritaire

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Shigeru Yoshida

Voulant profiter de la fin de l'occupation des États-Unis sur le sol nippon, le premier ministre Shigeru Yoshida déclenche des élections anticipées pour le 1er octobre 1952. Malgré un recul de la représentation du Parti libéral lors du scrutin, celui-ci peut continuer à gouverner avec une majorité grâce au contrôle de 242 sièges sur 466.

Le mandat du gouvernement Yoshida, issu des élections de 1949, coïncide avec le départ graduel des occupants étatsuniens. Ceux-ci s'activent au transfert des pouvoirs en 1952 à la suite d'un traité de paix officiel. Le premier ministre profite de cette occasion pour déclencher des élections anticipées pour le 1er octobre, les premières depuis la fin de la guerre sans la présence étatsunienne. Avec 48 % des voix et 242 sièges, le Parti libéral conserve sa majorité à la Diète malgré une diminution de sa représentation en Chambre. Cette formation est née en mars 1950 de la fusion du Parti libéral démocrate et de membres du Parti démocratique. Pour sa part, le Parti démocrate (ou Parti progressiste) a fusionné avec le Parti coopératiste en avril 1950 pour former le Parti démocratique national. Il obtient 18,8 % des voix et 89 sièges. Déjà manifestes sous le gouvernement de Tetsu Katayama (1947-1948), les divisions au sein du Parti socialiste s’accentuent. Elles atteignent une nouvelle dimension lorsque les éléments les plus à gauche refusent de reconnaître le traité de paix, qui n'a pas été signé par l'Union soviétique ou la République populaire de Chine. Les ailes droite et gauche présentent leurs propres candidats: la première obtient 12,8 % des voix et 60 sièges alors que la seconde récolte 9,8 % des voix et 56 sièges. Quant au Parti communiste, ses appuis s'effondrent lorsqu'il revient à une ligne intransigeante envers l'autorité impériale. Il n’obtient que 2,5 % des votes et aucun siège. Ces élections marquent aussi le retour sur la scène politique de plusieurs politiciens de la Seconde Guerre mondiale à la suite de la levée en 1952 des sanctions les touchant. C'est le cas d'Ichiro Hatoyama, qui aurait été premier ministre en 1946 sans l'intervention de Douglas MacArthur, et de Mamoru Shigemitsu, ancien ministre des Affaires étrangères ayant signé la capitulation japonaise sur l'USS Missouri en septembre 1945.

Pour en savoir plus:

Résultats du scrutin

Gouvernance et gouvernement [ 1 octobre 1952 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Japon
ÉlevéHirohito (Michi-no-miya)Shigeru Yoshida

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1947 - 1957



avril
1947
Élection au Japon d’un gouvernement socialiste minoritaire

avril
1947
[Résultats] Élections législatives

mai
1947
Entrée en vigueur de la nouvelle Constitution japonaise

janvier
1949
Élection au Japon d'un gouvernement libéral majoritaire

janvier
1949
[Résultats] Élections législatives

septembre
1951
Signature d'un traité de paix avec le Japon à San Francisco

octobre
1952
Réélection au Japon d'un gouvernement libéral majoritaire

octobre
1952
[Résultats] Élections législatives

avril
1953
Réélection au Japon d'un gouvernement libéral minoritaire

avril
1953
[Résultats] Élections législatives

février
1955
Élection au Japon d'un gouvernement démocrate minoritaire

février
1955
[Résultats] Élections législatives

décembre
1956
Admission à l'Organisation des Nations unies (ONU)


Dans l'actualité


février
2020
Le TICAD : la souris qui tente de s'opposer à l'éléphant

novembre
2019
Le dilemme japonais des femmes de réconfort

octobre
2019
Élections au Japon : un référendum sur l'article 9 pour Shinzo Abe

septembre
2019
Arrestation de Carlos Ghosn : coupable ou victime d'un complot?

février
2019
Japon : la population nippone pourrait disparaître d'ici 1000 ans

novembre
2018
La peine de mort au Japon : une violation des droits de la personne?

octobre
2017
Tokyo face à plusieurs défis pour les Jeux olympiques

octobre
2017
JEFTA : la réponse euro-japonaise à l'isolationnisme

février
2017
Sommet Russie-Japon : l'économie avant la paix

janvier
2017
Japon : du pain sur la planche pour Murata à la tête de l'opposition


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019