Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

12 novembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

5 novembre 1968

Élection de Richard M. Nixon à la présidence des États-Unis

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Richard Nixon

Le républicain Richard M. Nixon est élu le 37e président des États-Unis en défaisant le candidat démocrate Hubert H. Humphrey. Nixon, qui obtient 31 785 480 votes (43,4 %) contre 31 275 166 (42,7 %) pour Humphrey, devance ce dernier au chapitre des grands électeurs, 301 contre 191.

Vice-président dans l'administration de Dwight Eisenhower, Nixon, maintenant âgé de 55 ans, se présente comme le défenseur de l'ordre et du respect des lois. L'année 1968, avec la guerre au Vietnam, les émeutes urbaines et les assassinats de Martin Luther King et Robert F. Kennedy, est particulièrement mouvementée. La convention des démocrates à Chicago, à la fin août, est également ponctuée de scènes de violence entre manifestants et policiers. La décision du président Lyndon B. Johnson de ne pas être candidat et le décès du sénateur Robert F. Kennedy ouvrent la porte au vice-président Hubert H. Humphrey qui reçoit l'investiture. Le gouverneur de l'Alabama, George Wallace, fait également campagne sous la bannière du Parti indépendant. Il obtient près de 10 millions de votes et remporte cinq États du Sud. Malgré des gains républicains, les démocrates conservent leur double majorité à la Chambre des représentants et au Sénat. Le vice-président sera Spiro Agnew, le gouverneur de l'État du Maryland.

Pour en savoir plus: Discours inaugural du président des États-Unis

Résultats du scrutin

Dans les médias...


Jean-Jacques Servan-Schreiber, «L'Amérique brûle-t-elle ?»

«...Il y a enfin, et surtout, malgré la campagne médiocre de M. Humphrey, la victoire remarquable aux urnes, des sénateurs progressistes qu'on disait en danger (...) et quelques autres moins connus, ont prouvé par leur succès que l'Amérique ne se jetait pas dans les bras de la réaction. Et qu'un Robert Kennedy, s'il eût été vivant, serait aujourd'hui président. M. Nixon lui-même a dû se rapprocher du centre. Plusieurs des hommes dont on parle depuis octobre pour son cabinet (Rockfeller, Scranton, Bundy) sont des libéraux dont les conceptions économiques, la politique étrangère, l'attitude à l'égard des problèmes urbains et raciaux différaient peu des conduites démocrates. Il ne s'agit pas de peindre en rose une situation qui ne l'est pas; simplement, c'est un fait que l'Amérique a voté au centre, elle n'a pas été submergée par la peur ou la passion. Dans une alternative électorale dont aucune branche n'était satisfaisante, une situation intérieure et mondiale dont les termes sont extrêmement complexes, elle s'est exprimée, au total, avec mesure.»

L'Express (France), 11 au 17 novembre 1968, p. 13.

Alain Clément, «Vers un gouvernement d'«union nationale»?»

«...l'arrivée à la Maison Blanche de M. Nixon crée un fait nouveau : l'alternance. Jusqu'ici, de longues périodes de prépondérance ininterrompue incitaient le parti au pouvoir à s'y incruster, quitte à tomber en léthargie une fois son règne terminé. C'est ce qui s'est produit avec le parti républicain au départ d'«Ike». Aux huit ans d'Eisenhower succèdent les huit ans de l'équipe Kennedy-Johnson. M. Nixon revient pour au moins quatre ans. C'est la première fois dans l'histoire américaine qu'un cycle de ce genre semble s'amorcer. S'il se confirme, les partis seront conduits à s'organiser sur une base plus permanente et structurée. Le côté dispendieusement théâtral de la fonction présidentielle y perdrait, mais le «leadership» moral dont elle est la justification suprême ne pourrait qu'y trouver son compte. Peut-être M. Nixon sera-t-il l'homme de ces aménagements modestes en soi, mais importants pour le progrès de la démocratie américaine.»

Le Monde (France), 8 novembre 1968, p. 2.

Cyrille Felteau, «Le fardeau du vainqueur»

«...Cette victoire remportée de justesse reflète on ne peut mieux l'indécision et le malaise profonds qui, en cette fin d'année troublée, étreignent la nation américaine. Elle illustre aussi la pauvreté du choix qui était offert aux électeurs américains. En se mettant à leur place, on ne pouvait être ni inspiré ni stimulé par la perspective de choisir entre deux candidats mis de l'avant par deux puissantes machines électorales, qui avaient presque trop bien réussi à faire le vide autour d'eux. Quant au troisième candidat, celui des indépendants du «parti américain», il ne pouvait que susciter dans la masse des électeurs une sorte de répugnance morale et intellectuelle voisine de la répulsion (...) Heureusement, la proportion de ceux qui ont répondu à ses appels n'a pas atteint toute l'ampleur que l'on pouvait appréhender. Le pire, c'est-à-dire la possibilité que George Wallace devienne en quelque sorte l'arbitre de la contestation, ne s'est pas produit.»

La Presse (Québec, Canada), 7 novembre 1968, p. 4.

Kenneth Crawford, «What Mandate ?»

«...Indeed, the outcome of this year's election was so close that it all but ruled out any radical change along the main lines of domestic and foreign policy. Neither candidate promised any such change. Humphrey in effect projected a continuation of these policies in all but detail, repeatedly boasting about such past Democratic achievements as social security, medicare, legally guaranteed civil rights for minorities and use of Federal tax receipts for welfare and education. Nixon, while objecting to the Democrats' methods, particularly in the area of welfare, made it clear that he agreed with the objectives of these programs and would not try to abandon them. Congress would not permit their abandonment in any case. Continuity will be the drill in foreign policy, too.»

Newsweek (États-Unis), 11 novembre 1968, p. 44.

Gouvernance et gouvernement [ 5 novembre 1968 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

États-Unis
ÉlevéLyndon B. Johnson

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1963 - 1973



février
1963
Publication du livre « The Feminine Mystique » de Betty Friedan

juillet
1963
Création de l'École militaire des Amériques

août
1963
Marche pour les droits civiques à Washington

novembre
1963
Assassinat du président américain John F. Kennedy

juillet
1964
Adoption du Civil Rights Act aux États-Unis

octobre
1964
Contestation étudiante à Berkeley

novembre
1964
Élection de Lyndon B. Johnson à la présidence des États-Unis

novembre
1964
[Résultats] Élection présidentielle

novembre
1964
[Résultats] Élections législatives

avril
1965
Lancement du satellite de télécommunications commercial Intelsat I (Early Bird)

août
1965
Déclenchement d'émeutes raciales dans le quartier Watts, à Los Angeles

septembre
1965
Grève des travailleurs agricoles en Californie

octobre
1965
Discours du pape Paul VI à l'Organisation des Nations unies

novembre
1965
Publication du livre « Unsafe at any speed » aux États-Unis

juin
1966
Création de la National Organization for Women

octobre
1966
Fondation du Black Panther Party for Self-Defense aux États-Unis

novembre
1966
[Résultats] Élections législatives

juillet
1967
Déclenchement d’émeutes à Détroit, aux États-Unis

janvier
1968
Manifestations du mouvement chicano

avril
1968
Assassinat du pasteur Martin Luther King à Memphis

juin
1968
Assassinat de Robert Kennedy

juillet
1968
Présentation des premiers Jeux olympiques spéciaux à Chicago

août
1968
Ouverture de la convention du Parti démocrate américain à Chicago

octobre
1968
Protestation aux Jeux Olympiques de Mexico par deux athlètes américains

novembre
1968
Élection de Richard M. Nixon à la présidence des États-Unis

novembre
1968
[Résultats] Élection présidentielle

novembre
1968
[Résultats] Élections législatives

juin
1969
Déclenchement d'une émeute dans le bar gai Stonewall Inn de New York

juillet
1969
Incident tragique impliquant le sénateur américain Edward Kennedy

août
1969
Présentation d'un festival musical historique à Woodstock

novembre
1969
Manifestation d'envergure à Washington contre l'intervention américaine au Viêt-nam

avril
1970
Tenue du Jour de la Terre aux États-Unis

novembre
1970
[Résultats] Élections législatives

mars
1971
Présentation du championnat mondial à la boxe entre Muhammad Ali et Joe Frazier

août
1971
Dévaluation et non-convertibilité en or du dollar

février
1972
Visite du président américain Richard Nixon en Chine

mars
1972
Publication du rapport Meadows

mai
1972
Signature d'un accord sur les armes nucléaires entre les États-Unis et l'Union soviétique (Salt I)

juin
1972
Cambriolage dans les bureaux du Parti démocrate américain (Watergate)

juillet
1972
Présentation du championnat du monde aux échecs entre Boris Spassky et Bobby Fischer

novembre
1972
Réélection de Richard M. Nixon à la présidence des États-Unis

novembre
1972
[Résultats] Élection présidentielle

novembre
1972
[Résultats] Élections législatives

janvier
1973
Jugement historique de la Cour suprême des États-Unis sur le droit à l’avortement

mai
1973
Lancement de la station Skylab par les États-Unis

juin
1973
Début de la visite aux États-Unis du leader soviétique Leonid Brejnev

septembre
1973
Présentation du match de la Bataille des sexes au tennis

octobre
1973
Ouverture à Vienne des négociations pour la Mutual and Balance Force Reduction


Dans l'actualité


novembre
2018
Le retour de Mitt Romney, républicain anti-Trump

octobre
2018
Charlottesville : un rassemblement suprémaciste blanc qui a fini en drame

octobre
2018
Cinquante ans plus tard: retour sur l'élection de 1968 et la présidence de Richard Nixon

juin
2018
L'immigration : une stratégie de mi-mandat risquée des républicains

juin
2018
Le pacte faustien de Mike Pence

mai
2018
La seconde plus longue période de prospérité américaine

avril
2018
Les mémoires de James Comey

avril
2018
Une escalade dans les tensions commerciales sino-américaines

avril
2018
Un nouveau Tea Party aux États-Unis

avril
2018
Criminalité en Californie : au-delà des idées reçues


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016