Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

16 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

27 juin 1949

Élection au Canada du Parti libéral de Louis Saint-Laurent

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Louis Saint-Laurent

Les libéraux de Louis Saint-Laurent remportent les élections législatives avec 49,5 % des voix. Ils font élire 193 députés à la Chambre des communes contre 41 pour leurs plus proches rivaux, les progressistes-conservateurs de George Drew.

La prospérité d'après-guerre profite aux Canadiens qui voient leur territoire s'agrandir en 1949 avec l'entrée de Terre-Neuve au sein de la Confédération. Il s'agit d'une quatrième victoire électorale consécutive pour le Parti libéral du Canada et d'une première pour leur nouveau chef, Louis Saint-Laurent. Celui-ci a siégé au sein du cabinet du premier ministre William L. Mackenzie King avant de lui succéder quelques mois avant la tenue des élections générales. Avec leurs 193 députés, les libéraux obtiennent la majorité la plus confortable depuis la création de la Confédération canadienne, en 1867. Ils devancent facilement les principaux partis d'opposition, le Parti progressiste-conservateur, le Co-operative Commonwealth Federation (CCF) et le Crédit social qui font élire respectivement 41, 13 et 10 députés à la Chambre des communes.

Pour en savoir plus: Discours électoral du premier ministre du Canada

Résultats du scrutin

Dans les médias...


Gérard Filion, « Balayage intégral »

«...Un des facteurs déterminants de la victoire libérale paraît bien être la personnalité attachante de M. Saint-Laurent. Dans Québec, en tout cas, il a joué à plein. Un très grand nombre de gens ont voté libéral à cause de M. Saint-Laurent. (...) C'est donc dans une très large mesure une victoire personnelle pour le nouveau chef du parti libéral. Il peut, à juste titre, en être fier. Dans les provinces de langue anglaise, notamment en Ontario, l'impopularité de M. Drew (le chef progressiste-conservateur) paraît être plus grande qu'on le croyait. On savait que M. Drew n'était pas aimé en Ontario. La débâcle d'hier soir paraît le confirmer. Après la débâcle progressiste-conservatrice, la deuxième surprise du scrutin est le recul du parti C.C.F., notamment en Saskatchewan. Les observateurs s'entendaient pour concéder aux socialistes le maintien de leurs positions. Les résultats d'hier sont un rude coup au socialisme canadien. »

Le Devoir (Québec, Canada), 28 juin 1949, p. 4.

S.A., « Un triomphe vraiment national »

«...Les élections d'hier n'ont fait que confirmer la tendance observée au cours de la dernière campagne; elles ont démontré que, en notre pays, le choix s'établit entre les deux grands partis traditionnels. En vérité, les candidats qui briguaient la faveur populaire sous d'autres étiquettes ont été généralement éliminés, résultat où on a raison de croire que les Canadiens veulent une situation politique nette et bien définie, sans aventures dans l'inconnu. M. Saint-Laurent et son ministère, réélu en entier, a devant lui de grandes responsabilités qu'augmente davantage en quelque sorte le triomphe personnel qu'il vient de remporter. Il le sait. S'il est heureux de sa victoire c'est surtout parce qu'elle fortifie la position du gouvernement et qu'elle affermit l'unité nationale. C'est bien ainsi que l'on juge également chez nos amis à l'étranger, en exaltant le scrutin d'hier. »

La Presse (Québec, Canada), 28 juin 1949, p. 6.

S.A., « Au Canada le Parti libéral remporte une éclatante victoire »

«...Les observateurs de la vie politique canadienne s'accordent pour reconnaître que la victoire libérale, dont l'ampleur était inattendue, est due pour une large part à l'action personnelle de M. Saint-Laurent, qui a su rallier ses compatriotes français de la province de Québec. Sa politique en matière constitutionnelle à l'égard de la Grande-Bretagne explique son succès auprès des Canadiens français. À l'inverse du parti conservateur, partisan résolu des institutions britanniques, M. Saint-Laurent recommande un assouplissement des liens entre les deux pays. Si le Canada ne peut toujours pas amender sa propre Constitution sans l'assentiment du Parlement de Londres, il ne fait plus de doute, de l'avis des observateurs, que la victoire de M. Saint-Laurent aura pour conséquence de hâter la disparition de ce qu'il a qualifié lui même de « reliquat des temps coloniaux ». Sur le plan économique et social on observe que le Canada a voté à peu près dans le même sens que les États-Unis, le parti libéral pouvant se comparer à bien des égards avec le parti démocrate américain. Mais l'échec des socialistes indique que le pays a voté un peu à gauche du centre, en rejetant les extrêmes. »

Le Monde (France), 29 juin 1949, p. 2.

Gouvernance et gouvernement [ 27 juin 1949 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Canada
ÉlevéHarold Alexander (Alexander of Tunis)Louis Saint-Laurent

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1944 - 1954



juin
1945
[Résultats] Élections législatives

novembre
1945
Admission à l'Organisation des Nations unies (ONU)

mars
1949
Entrée de Terre-Neuve dans la fédération canadienne

juin
1949
Élection au Canada du Parti libéral de Louis Saint-Laurent

juin
1949
[Résultats] Élections législatives

août
1953
Réélection au Canada du Parti libéral de Louis-Saint Laurent

août
1953
[Résultats] Élections législatives


Dans l'actualité


septembre
2018
Markham : capitale canadienne des hautes technologies

février
2018
Une guerre de l'eau anticipée entre le Canada et les États-Unis

décembre
2017
La taxe carbone au Canada : les provinces de l'Ouest s'opposent

octobre
2017
Le GIEC à Montréal pour planifier son sixième rapport : est-ce suffisant?

octobre
2017
Un changement de couleur en Colombie-Britannique!

septembre
2017
Le Nouveau Parti démocratique du Canada à la recherche d'un nouveau chef

juin
2017
Le Canada pourrait devenir une nouvelle Silicon Valley

mars
2017
Remaniement ministériel au Canada : Trudeau se prépare à faire face à l'administration Trump

mars
2017
L'accord de libre-échange Canado-Européen « AECG » : les pronostics sont lancés

février
2017
Canada : un vent de changement après neuf ans sous le gouvernement Harper


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016