21 septembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

5 mars 1953

Décès du leader soviétique Joseph Staline

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Staline, Mao

L'annonce du décès du secrétaire général du Parti communiste (PCUS) et tête dirigeante de l'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS), Joseph Staline, plonge le pays dans la consternation.

D'imposantes funérailles suivent le décès de Joseph Staline qui règne en maître sur l'URSS depuis les années 20. Pendant plusieurs jours, des messages de sympathie proviennent des gouvernements et partis communistes du monde entier. Le corps du défunt est inhumé le 9 mars dans le mausolée Lénine, sur la place Rouge. Les hautes sphères du pouvoir sont chambardées par l'arrivée d'une nouvelle direction dominée par le président du Conseil, Georgi Malenkov, le ministre des Affaires étrangères, Viatcheslav Molotov, et le ministre de l'Intérieur, Lavrenti Beria. Ce dernier sera éliminé au cours de l'année. Nikita Khrouchtchev deviendra le premier secrétaire du PCUS en septembre. À court terme, le décès de Staline est suivi par une politique d'assouplissement à l'intérieur et d'ouverture à l'extérieur. Les relations avec la Yougoslavie sont normalisées et des espoirs formulés pour un règlement pacifique des différends entre l'Est et l'Ouest. Lors du XXe congrès du Parti communiste, en 1956, les erreurs et les crimes de Staline feront l'objet d'une virulente dénonciation.

Dans les médias...


Louis Fisher, « Staline est mort »

«...Soulignons que Staline est un organisateur de génie et que son habileté manoeuvrière est consommée. Pour empêcher des troubles dans l'organisation administrative à la suite de sa mort, il a eu besoin de laisser la bataille pour sa succession se dérouler de son vivant, afin de la faire évoluer vers le but qu'il recherchait lui-même. Sous son oeil vigilant, il a donné l'occasion à ses héritiers présomptifs de manoeuvrer l'un contre l'autre. Cette compétition se déroule depuis plusieurs mois et se reflète dans la presse soviétique, ou j'ai pu la suivre. Trois hommes se sont détachés comme les candidats les plus marquants à la succession du « tsar rouge » : Malenkov, Molotov et Beria. Ils se disputent la seconde place, après Staline, depuis quelque temps. »

L'Aurore (France), 6 mars 1953, p. 1 et 12.

Étienne Fajon, « Notre guide et notre exemple »

«...Le prolétariat mondial pleure l'homme de génie qui est depuis tant d'années son éducateur et son guide. Créateur avec Lénine du glorieux Parti Communiste de l'Union Soviétique et dirigeant avec lui de la Révolution d'Octobre, constructeur victorieux du socialisme, vainqueur du fascisme hitlérien dont l'U.R.S.S. a délivré le monde, architecte de la société communiste de demain, maître incontestable de la science marxiste, Staline a tracé d'une main sûre les chemins de la classe ouvrière. Son oeuvre immortelle a profondément modifié la situation internationale en faveur de la classe ouvrière. Staline, comme le dit Maurice Thorez dans son émouvant message, était le chef, l'ami, le frère de tous les travailleurs du monde.»

L'Humanité (France), 9 mars 1953, p. 1.

Gérard Filion, « Le dieu est mort »

«...Il fallait un idéaliste et un orateur puissant comme Lénine pour mettre au monde le régime soviétique. Mais seul un homme froid, calculateur, patient et inexorable comme Staline pouvait l'organiser et démontrer sa vitalité. Car c'est bien là le mérite, si on peut s'exprimer ainsi, de Staline : que d'avoir démontré qu'un régime communiste peut vivre et même produire des fruits matériels impressionnants. Ne discutons pas pour le moment par quels moyens ni au prix de quels sacrifices il y est parvenu. Il est sûr que c'est payer cher un succès, même impressionnant dans l'ordre économique, que de perdre toute liberté civile et de sacrifier une longue tradition de foi. »

Le Devoir (Québec, Canada), 6 mars 1953, p. 3.

S.A., « Marshal Josef Stalin : Dictator of Russia for 29 Years »

«...In Russia and the adjacent Communist States Marshal Stalin at the time of his death occupied a position of personal eminence almost without parallel in the history of the world. His rare public appearances provoked scenes of tremendous enthusiasm; his speeches and writings on any subject -linguistics, the art of war, biology and history, as well as on the theory of Communism- were treated as virtually inspired texts and analysed in meticulous detail by hundreds of commentators. A quotation from the works of Stalin was the irrefutable end to any argument. The mere mention of his name at a political conference in any of the satellite States was sufficient to bring all present to their feet by a prolonged ovation. The Stalin legend became an integral part of the chain which united orthodox Communists all over the world. »

The Times (Royaume-Uni), 6 mars 1953.

Gouvernance et gouvernement [ 5 mars 1953 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Russie
FaibleNikolai ChvernikGueorgui Malenkov

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1948 - 1958



juin
1948
Expulsion du Parti communiste yougoslave par le Kominform

août
1949
Explosion d'une première bombe atomique par l'Union soviétique

mars
1953
Décès du leader soviétique Joseph Staline

juin
1954
Première centrale nucléaire liée à un réseau d'électricité à Obninsk, en Union soviétique

mai
1955
Signature du pacte de Varsovie

février
1956
Discours de Nikita Khrouchtchev sur la « coexistence pacifique »

novembre
1956
Ouverture des Jeux olympiques de Melbourne

septembre
1957
Explosion au complexe nucléaire de Maïak, en Union soviétique

octobre
1957
Lancement du satellite artificiel Spoutnik par l'Union soviétique

octobre
1958
Attribution du prix Nobel de littérature à Boris Pasternak


Dans l'actualité


avril
2019
La Russie devient le deuxième plus grand exportateur d'armes au monde... et après ?

février
2019
La lutte pour les droits humains se poursuit en Russie, malgré le décès d'une fervente militante

février
2019
La douce revanche de Vladimir Poutine

février
2019
Démonstration de la puissance russe à la frontière sino-mongole

février
2019
La traite humaine en Europe de l'Est : héritage de la chute de l'URSS

novembre
2018
La Russie en quête d'influence au Moyen-Orient

octobre
2018
Bilan du Mondial 2018 : les Bleus ne sont pas les seuls gagnants

octobre
2018
Sommet à Helsinki : Poutine plait, Trump moins

septembre
2018
L'Union économique eurasienne sous le spectre de la Russie

mars
2018
Énergie marémotrice en Russie : révolution dans la production d'électricité?


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019