Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

16 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

6 août 1945

Explosion d'une bombe atomique sur Hiroshima, au Japon

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Hiroshima quelques secondes aprés l'explosion nucléaire
Photo ONU

Le largage d'une bombe atomique par un avion américain B-29 sur la ville japonaise de Hiroshima, le 6 août 1945, puis d'une autre sur Nagasaki, trois jours plus tard, contribue, avec d'autres facteurs, à la capitulation du Japon et à la fin de la Deuxième Guerre mondiale.

Les pays en guerre se livrent à une course à l'arme atomique depuis plusieurs années. Le projet Manhattan, auquel participent plusieurs scientifiques de renom, permet aux Américains de faire sauter une première bombe atomique à titre expérimental le 16 juillet 1945, dans le désert du Nouveau-Mexique. Après le rejet par le Japon d'une offre de reddition sans conditions, les Américains procèdent au largage d'une bombe de 20 kilotonnes sur Hiroshima, une ville de 250 000 habitants. Larguée par le B-29 Enola Gay le 6 août, l'arme tue plus de 80 000 personnes instantanément et ravage une grande partie de la ville. Une autre bombe atomique, dont les effets sont dévastateurs, s'abat sur Nagasaki le 9 août. Son explosion survient peu de temps après l'annnonce de l'entrée en guerre de l'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS) contre le Japon, le 8 août. Ces événements incitent le Conseil impérial et l'empereur à capituler le 14 août, mettant ainsi fin à la Deuxième Guerre mondiale. Le lendemain, l'empereur Hiro-Hito en fait l'annonce à la nation lors d'une allocution radiophonique historique. Le 2 septembre, des délégués japonais signent l'acte de capitulation sur le cuirassé américain Missouri en présence de militaires alliés, dont le général américain Douglas MacArthur.

Pour en savoir plus: Discours de capitulation de l'empereur du Japon

Dans les médias...


Jean-Paul Sartre, «La fin de la guerre»

«...Plus d'un Européen eût préféré que le Japon fût envahi, écrasé sous les bombardements de la flotte : mais cette petite bombe qui peut tuer cent mille hommes d'un coup et qui, demain, en tuera deux millions, elle nous met tout à coup en face de nos responsabilités. A la prochaine, la terre peut sauter, cette fin absurde laisserait en suspens pour toujours les problèmes qui font depuis dix mille ans nos soucis (...) La communauté qui s'est faite gardienne de la bombe atomique est au-dessus du règne naturel car elle est responsable de sa vie et de sa mort : il faudra qu'à chaque jour, à chaque minute elle consente à vivre. Voilà ce que nous éprouvons aujourd'hui dans l'angoisse. Mais non, direz-vous : nous sommes tout simplement à la merci d'un fou. Cela n'est pas vrai. La bombe atomique n'est pas à la disposition du premier aliéné venu; il faudrait que ce fou fût un Hitler, et, de ce nouveau Führer, comme du premier, nous serions tous responsables. Ainsi, au moment où finit cette guerre, la boucle est bouclée, en chacun de nous l'humanité découvre sa mort possible, assume sa vie et sa mort.»

Les Temps modernes (France), octobre 1945, p. 165-166.

Harry S. Truman, président des États-Unis

«...Le fait que nous sommes en mesure de libérer l'énergie atomique inaugure une ère nouvelle dans la compréhension de la nature. Je vais proposer au Congrès de prendre immédiatement en considération la création d'une commission de contrôle pour la production et l'usage de l'énergie atomique aux États-Unis. Je vais, en outre, recommander au Congrès d'examiner dans quelles conditions l'énergie atomique pourrait devenir un instrument puissant du maintien de la paix mondiale. Normalement, tout ce qui concerne la production de l'énergie atomique sera rendu public. Mais, dans les circonstances actuelles, on n'a pas l'intention de divulguer les procédés techniques de sa production, ni son application militaire, car il faut nous protéger nous-mêmes et le reste du monde contre le danger d'une destruction soudaine.»

cité dans Le Monde (France), 8 août 1945, p. 1.

Alexis Gagnon, «Un bilan de guerre inquiétant»

«...L'avènement de la nouvelle bombe ne fait d'ailleurs que souligner d'une façon particulièrement dramatique l'un des aspects les plus inquiétants de cette guerre qui se livre plus contre les civils qu'entre les militaires. C'est la progressive mise au rancart des dernières barrières d'humanité que les peuples avaient réussi à ériger péniblement, au cours des derniers siècles pour rendre la guerre moins affreuse aux populations sans défense (...) La fin de la guerre laisse un monde vidé des quelques lois internationales qui dirigeaient tant bien que mal les rapports militaires entre les nations, un monde de haines inexpiables et d'inexprimables détresses, qui vivra désormais sous le signe des bombes atomiques et de la mort.»»

Le Devoir (Québec, Canada), 10 août 1945, p.1.

Camilla Hewson Flintermann et Peter C. Flintermann, section «Letters»

«...The implications of man's use of atomic force for destruction are overwhelming, and to call it a force for peace is at best wishful thinking. The airplane, too, was supposed to make war so horrible that it would be outlawed - and that was only 25 years ago. We must look for other ways of ending war than by increasing its destructiveness, or we shall end by the total destruction of human society.»

Newsweek (edition canadienne), 3 septembre 1945, p. 6.

Gouvernance et gouvernement [ 6 août 1945 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Japon
LimitéHirohito (Michi-no-miya)Kantaro Suzuki

États-Unis
ÉlevéHarry S. Truman

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1944 - 1950



août
1945
Explosion d'une bombe atomique sur Hiroshima, au Japon

avril
1946
[Résultats] Élections législatives

mai
1946
Début des audiences du tribunal militaire international pour l’Extrême-Orient

octobre
1946
Adoption d'une réforme agraire au Japon

avril
1947
[Résultats] Élections législatives

mai
1947
Entrée en vigueur de la nouvelle Constitution japonaise

janvier
1949
[Résultats] Élections législatives


Dans l'actualité


novembre
2018
La peine de mort au Japon : une violation des droits de la personne?

octobre
2017
Tokyo face à plusieurs défis pour les Jeux olympiques

octobre
2017
JEFTA : la réponse euro-japonaise à l'isolationnisme

février
2017
Sommet Russie-Japon : l'économie avant la paix

janvier
2017
Japon : du pain sur la planche pour Murata à la tête de l'opposition

septembre
2016
Les élections japonaises : une ouverture vers une révision constitutionnelle

septembre
2016
Japon : une relance économique risquée

février
2016
Fukushima, Japon : les fantômes du passé ressurgissent

octobre
2015
Le règne d'Ahikito : l'empereur moderne

septembre
2015
Shinzo Abe devant le Congrès américain: une première historique


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016