15 novembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

16 juin 1953

Soulèvements à Berlin-Est et en République démocratique allemande

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Adhésion de la République fédérale d'Allemagne à l'OTAN
NATO Photo

Le relèvement des normes de production exigées par le gouvernement de la République démocratique allemande (RDA) soulève le mécontentement des ouvriers. Il en résulte une série de manifestations populaires qui sont durement réprimées.

Les faibles performances économiques de la RDA incitent plusieurs de ses habitants à quitter pour l'Ouest au début des années 50. La nécessité d'augmenter les rendements est à l'origine de baisses salariales et d'un relèvement des normes de production qui soulèvent la grogne dans les milieux ouvriers. Le 16 juin 1953, des travailleurs du chantier de la Stalinallee, à Berlin-Est, cessent l'ouvrage et réclament l'abolition des nouvelles normes. La manifestation gagne rapidement en nombre et d'autres revendications, comme la tenue d'élections libres, sont formulées par les grévistes. Le premier secrétaire du Parti socialiste, Walter Ulbricht, cède sur les exigences de production, mais la grève s'intensifie le lendemain. Devant la multiplication des gestes de désobéissance à Berlin-Est et ailleurs en RDA -Leipzig, Merseburg, etc.- , l'état de siège est proclamé et les troupes soviétiques interviennent avec force. Le soulèvement sera réprimé, l'ordre rétabli, et des mesures d'assouplissement instaurées avant que l'état de siège ne soit levé au mois de juillet.

Dans les médias...


A.B., « Émeutes à Berlin »

«...Les commentaires de la presse « atlantique » n'en ont pas moins été hâtifs, lorsqu'ils ont prétendu trouver dans les événements de Berlin le symptôme de l'impopularité du communisme au delà du rideau de fer et les premiers signes d'une décomposition du bloc soviétique. S'il est naturel que les gens de Bonn, cherchant à utiliser au maximum ces nouvelles imprévues, feignent de croire que le monde ouvrier de l'Est choisit le régime de l'Ouest, aucun détail des journées de juin n'autorise réellement cette interprétation. Il est vrai que des manifestants - qui probablement ne venaient pas tous des secteurs occidentaux - ont réclamé l'unification de l'Allemagne et proféré des injures à l'adresse des occupants russes. Mais rien ne prouve qu'ils aient conçu l'unification sous la houlette de M. Adenauer et appelé de leurs voeux une extension à leur zone du conservatisme occidental. Beaucoup d'entre eux, communistes résolus, protestaient d'abord contre des concessions faites aux anciennes classes possédantes. Et pour les autres, l'instinct national pourrait fort bien les insurger contre un occupant de près de huit années, sans que pour autant ils souhaitassent une contre-révolution. »

Esprit (France), août 1953, p. 225.

S.A., « Une révolte ouvrière »

«...Il n'est plus possible de se tromper sur le sens d'événements que certains commentateurs un peu trop pressés avaient cru pouvoir interpréter comme une subtile manoeuvre des autorités de Berlin-Est pour prouver qu'elles étaient réellement en train de se convertir à la démocratie. Il s'agit bel et bien, comme le note notre correspondant à Berlin, d'une explosion de haine contre les Russes et contre les marionnettes qu'ils ont installées au pouvoir. Quelles que soient l'issue et les conséquences de l'émeute, le coup porté à la propagande soviétique paraît rude. Les ouvriers de l'Occident sauront désormais qu'on leur ment lorsqu'on veut leur faire croire que de l'autre côté du rideau de fer les travailleurs vivent dans une sorte de paradis où le peuple, libéré de la tyrannie du dollar, exercerait enfin réellement le pouvoir... La triste réalité d'aujourd'hui c'est la police populaire et l'armée rouge qui ouvrent le feu pour protéger le pouvoir du peuple contre la colère du peuple... »

Le Monde (France), 18 juin 1953, p. 1.

S.A., « La leçon de l'émeute de Berlin-Est »

«...L'émeute qui a éclaté hier dans les rues de Berlin-Est, dans le secteur soviétique, a été, bien que vite réprimée par les troupes, une bonne et salutaire leçon. Elle ne pouvait porter un plus rude coup à la propagande mensongère de l'U.R.S.S. qui répand partout que les peuples sont satisfaits de leur sort derrière le rideau de fer. Cette explosion hostile contre le Kremlin et ses marionnettes qui a surpris tout le monde a démontré qu'un mécontentement couvait depuis plusieurs mois dans cette zone d'occupation russe et que les Allemands de cette région désirent ardemment se libérer de l'oppression et de la dictature qu'on leur a imposées. Elle a prouvé que ceux-ci aiment assez la liberté pour exposer leurs vies pour elle. Cette colère populaire qui s'est manifestée avec une violence à laquelle on était loin de s'attendre aura sans doute des conséquences incalculables et des répercussions graves. Serait-elle le premier pas vers la libération de la domination du Kremlin et l'unification de l'Allemagne ? Serait-elle le prélude d'autres soulèvements chez d'autres nations qui elles aussi vivent sous un joug insupportable qui les opprime ? »

La Presse (Québec, Canada), 18 juin 1953, p. 8.

S.A., « Boiling Point »

«...There are only two ways in which the Russian and east German authorities can meet this new situation. One is by much more drastic concessions to the population of east Germany than any which have so far been suggested, and the other is by repression. Of the two courses the second seems the more likely to be adopted. Repression may - as a sop to the discontented - be accompanied by the sacrifice of leading members of the present east German régime, who have shown themselves incapable of facing a situation which has long passed out of their control. Ever since the death of Stalin the Communists of east Germany have been in a state of obvious indecision, waiting anxiously for a sign from the new leaders in Moscow. When at last a fortnight ago the post-Stalinist doctrine was applied to east Germany it involved the local leaders in a public admission of their past errors. Nothing is more significant in the events of the past two days than the contempt with which the leaders of east Germany have been treated by the people whom they are supposed to represent. »

Times (Royaume-Uni), 18 juin 1953, p. 9.

Gouvernance et gouvernement [ 16 juin 1953 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Allemagne
ÉlevéTheodor HeussKonrad Adenauer

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1948 - 1958



juin
1948
Début du pont aérien reliant l'Allemagne occidentale à Berlin-Ouest

mai
1949
Création de la République fédérale d'Allemagne

août
1949
[Résultats] Élections législatives

octobre
1949
Création de la République démocratique allemande

mai
1952
Signature à Bonn d'une entente sur le statut de la République fédérale d'Allemagne

juin
1953
Soulèvements à Berlin-Est et en République démocratique allemande

septembre
1953
Élection en République fédérale d'Allemagne d'un gouvernement dirigé par Konrad Adenauer

septembre
1953
[Résultats] Élections législatives

septembre
1955
Visite du chancelier allemand Konrad Adenauer à Moscou

septembre
1957
Élection en République fédérale d'Allemagne d'un gouvernement dirigé par Konrad Adenauer

septembre
1957
[Résultats] Élections législatives


Dans l'actualité


octobre
2019
Légalisation de la prostitution en Allemagne : une loi à revoir?

février
2019
L'Allemagne ouvre la porte au cannabis

octobre
2018
Allemagne : puissance économique n'est pas synonyme de puissance militaire

avril
2018
L'Allemagne de Merkel : Wir Schaffen Das

mars
2018
Grève historique en Allemagne

février
2018
Fin des négociations pour une coalition : le nouveau gouvernement allemand enfin formé

janvier
2018
Nord Stream 2 : une véritable saga autour d'un projet de pipeline en Europe

janvier
2018
Vers une étrange répétition de l'histoire ?

décembre
2017
Le plan Merkel : gage de prospérité pour l'Afrique?

novembre
2017
Le vieillissement démographique en Allemagne : une réalité alarmante


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019