16 juillet 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

5 septembre 1984

Élection de Pieter Botha à la présidence de l'Afrique du Sud

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Pieter Botha

L'ex-premier ministre Pieter Botha est élu à la présidence de l'Afrique du Sud le 5 septembre 1984. Il sera le dernier président de ce pays à soutenir la politique d'apartheid.

Député du Parti national (PN) dès 1948, Pieter Botha est un avocat de la ségrégation raciale. Au sein du PN, il occupe les postes de ministre de la Défense, de 1966 à 1980, et de premier ministre, de 1978 à 1984. Comme premier ministre, il entreprend de réformer la politique de l'apartheid. Dans la nouvelle Constitution de 1983, il introduit le principe d'un parlement tricaméral. Celui-ci se compose de la House of Assembly, avec 178 députés blancs, de la Coloured House of Representatives, avec 85 membres, et de la Asian House of Delagates, qui compte 45 membres. Botha abolit également le Sénat ainsi que le poste de premier ministre. La présidence du pays, jusqu'alors honorifique, devient la principale fonction du pouvoir exécutif. La Constitution de 1983, adoptée par référendum, entre en vigueur le 4 septembre 1984. Botha devient président le lendemain. Il adopte des réformes, dont la levée des restrictions sur le mariage mixte, mais déclenche aussi l'état d'urgence en 1986. On assiste alors à la plus forte vague de répression de l'histoire de l'apartheid contre la majorité noire. Cette dernière en a contre le refus de Botha de lui accorder le droit de vote et de mettre fin à la suprématie politique des Blancs. L'Afrique du Sud est également soumise à d'importantes pressions internationales. Botha accepte de rencontrer le prisonnier politique Nelson Mandela en 1989. Victime d'une attaque cardiaque, il remet sa démission peu de temps après. Son successeur, Frederik de Klerk, abolit définitivement l'apartheid le 30 juin 1991. Le PN est dissous en 2005. Botha meurt le 31 octobre 2006 à l'âge de 90 ans.

Gouvernance et gouvernement [ 5 septembre 1984 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Afrique du Sud
IntermédiairePieter Willem BothaPieter Willem Botha

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1979 - 1989



juin
1981
[Résultats] Élections législatives

septembre
1984
Élection de Pieter Botha à la présidence de l'Afrique du Sud

mai
1987
[Résultats] Élections législatives

septembre
1989
[Résultats] Élections législatives


Dans l'actualité


février
2019
L'Afrique du Sud compte donner une orientation pacifiste au Conseil de sécurité

décembre
2017
Le nucléaire : nécessité ou poudre aux yeux pour l'Afrique du Sud?

novembre
2017
Afrique du Sud : le président aux neuf vies

février
2017
Les drogues illicites : un terrain périlleux pour l'Afrique du Sud

mars
2016
Un nécessaire coup de pouce énergétique pour l'Afrique

janvier
2016
Une position plus continentale qu'émergente pour l'Afrique du Sud à la COP21

septembre
2015
Nouvelle ère de changement pour l'Alliance démocratique en Afrique du Sud

septembre
2014
Fin de la grève du platine : victoire coûteuse en Afrique du Sud

janvier
2014
L'intégration économique régionale : une solution pour l'Afrique ?

novembre
2013
Afrique du Sud : création d'un nouveau parti d'opposition sur fond de lutte raciale


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019