Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

25 avril 2017

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

8 décembre 1949

Fuite des nationalistes chinois à Taïwan

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Tchang Kai-chek et Mao Zedong

Après la capitulation du Japon et la fin de la Deuxième Guerre mondiale, la guerre civile chinoise, qui oppose les nationalistes aux communistes, tourne rapidement à l'avantage de ces derniers. Le 8 décembre 1949, le leader nationaliste Tchang Kaï-chek prend la fuite et se réfugie dans l'île de Formose (Taïwan) où il établit le gouvernement.

Après la fin de la Deuxième Guerre mondiale, les négociations en vue de la formation d'un gouvernement de coalition en Chine achoppent. Le pays reste divisé par une guerre civile sanglante. Le gouvernement nationaliste de Tchang Kaï-chek est alors miné par la corruption et l'inflation, la guerre ayant considérablement réduit les ressources et la popularité du Guomindang, le parti au pouvoir. De leur côté, les forces communistes de Mao Zedong sont soutenues par l'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS) et des guérillas rurales. Les communistes prennent graduellement le contrôle de la Chine territoriale. Tchang Kaï-chek démissionne de la présidence le 21 janvier 1949, alors que les forces du Guomindang subissent de sérieuses pertes face aux communistes qui proclament la République populaire de Chine le 1er octobre. Le 8 décembre, assiégé dans la ville de Chengdu, le dernier bastion nationaliste, Tchang Kaï-chek et son fils Chiang Ching-kuo fuient avec le gouvernement nationaliste vers l'île de Formose (Taïwan). Ils quittent la Chine continentale à bord de l'aéronef May-ling. Les nationalistes installent leur gouvernement à T'ai-pei, la capitale de la province de Taïwan, d'où ils continuent à clamer leur autorité légale sur toute la Chine. C'est le début de la controverse des «deux Chine». Tchang Kaï-chek y transplante les rouages du gouvernement nationaliste de Nankin et laisse peu de place aux habitants de l'île. Les principes du parti unique Guomindang sont imposés de force dans ce régime autoritaire que Tchang Kaï-chek dirigera jusqu'à sa mort, en 1975.

Gouvernance et gouvernement [ 8 décembre 1949 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Taiwan
FaibleLi Tsong-jenYen Hsi-shan

Chine
FaibleMao ZedongZhou Enlai

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1944 - 1959



février
1947
Protestations et violences meurtrières à Taïwan

décembre
1949
Fuite des nationalistes chinois à Taïwan

mars
1950
Accession de Tchang Kaï-chek à la présidence de la République de Chine

décembre
1954
Traité de défense mutuelle entre les États-Unis et la République de Chine (Taïwan)


Dans l'actualité


septembre
2014
Un ministre chinois en visite à Taïwan : un voyage historique

avril
2011
Élections à Taïwan : le parti pro-chinois de Ma Ying-Jeou sous les projecteurs

février
2010
Coup de froid dans les relations diplomatiques sino-américaines

septembre
2009
Le premier ministre taïwanais et son cabinet emportés par le typhon Morakot

novembre
2008
Arrestation de l'ex-président de Taïwan : une affaire politique ?

mars
2008
Présidentielle à Taiwan : un scandale qui arrive à point pour le DPP


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016